En déplacement

«L’essentiel, c’est l’histoire, pas le prix de l’équipement photographique»

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager sur Xing Partager par e-mail

Storyflow, ce sont les créateurs de contenu Melanie Stocker et Florian Schindler qui ont fait de leur passion un métier: ils racontent au travers de photos et de films des histoires qui piquent l’intérêt. Et ils nous encouragent nous aussi à écrire et à créer nos propres histoires. 

Mais d’où leur est venue l’idée folle de se mettre à leur compte en tant que photographes et vidéastes? Les deux créateurs de contenu ont eu le déclic lors d’un voyage dans les Caraïbes, au cours duquel ils ont fait la connaissance d’un couple de photographes spécialisés dans les voyages de noces et travaillant dans les plus beaux endroits du monde. Melanie et Florian se sont tout de suite dit que ce serait le rêve d’avoir un travail comme celui-là. 

Une formation accélérée ne peut pas faire de mal

Les premiers contrats à l’étranger n’ont pas été de tout repos. Il fallait filmer et photographier du matin au soir sans s’octroyer de pauses. Le plus souvent, les clients décidaient du concept. Les deux blogueurs devaient suivre des directives claires. «Mais cela a constitué une bonne préparation pour tout ce qui nous attendait par la suite», explique Florian. Les voyages leur ont également donné de l’inspiration: ils ont eu de très bonnes idées et ont pu produire beaucoup. En 2017, ils n’ont pas arrêté de bouger et ont produit plus de 100 vidéos YouTube. 

Nous voulons inciter les gens à faire comme nous, c’est-à-dire à sauter le pas

Melanie et Florian de Storyflow

Comment les histoires voient le jour chez Storyflow 

«Quand nous faisons le portrait d’une personne, nous sommes en quête d’authenticité, de vrai», soulignent les jeunes Argoviens. Sur le plateau, les protagonistes doivent être eux-mêmes. Melanie et Florian présentent les histoires comme des reportages et se servent pour leur travail de ce dont ils disposent sur place. Souvent, le quotidien est aussi une source d’inspiration. Ils observent avec attention ce qui intéresse, motive ou touche les gens. 

Se mettre à son compte en tant que photographe ou vidéaste: cinq conseils pour démarrer du bon pied

Conseil 1: commencer petit et se développer lentement

Se mettre à son compte du jour au lendemain n’est pas facile. Souvent, les créatifs continuent dans un premier temps de travailler à temps partiel dans une entreprise pendant qu’ils montent leur affaire et se constituent un réseau. L’important, c’est que le chiffre d’affaires issu de l’activité indépendante augmente petit à petit. 

Conseil 2: le talent ne coûte rien

On peut faire de bonnes photos même avec un appareil bon marché. De plus, se surendetter dès le début de son activité indépendante pour investir dans un équipement coûteux, c’est prendre un risque plutôt inconsidéré. La plupart des appareils peuvent être loués, parfois même à l’heure. Cela permet de maîtriser ses frais. 

Conseil 3: se spécialiser

Un ophtalmologue n’est pas censé s’occuper de jambes cassées. Cela vaut pour toutes les branches: une personne dont l’activité s’étend de la photographie de mode à la photographie culinaire en passant par la photographie d’architecture n’est pas forcément prise au sérieux. Il est donc important de bien définir son domaine de prédilection.

Conseil 4: un solide réseau

Même s’il est essentiel de présenter son travail sur les réseaux sociaux, un véritable réseau de contacts personnels joue un rôle tout aussi important. À quoi bon être suivi par 20 000 followers s’ils se contentent de regarder vos photos? Les travailleurs indépendants reçoivent de nombreux mandats issus de recommandations ou de rencontres personnelles. 

Conseil 5: une identité propre

Toute personne exerçant un métier créatif doit véhiculer une image de marque cohérente et professionnelle ainsi qu’une image de soi authentique. Car cette image est représentative de la personne, de son travail et de son style. Une photographe d’architecture par exemple ne se présentera pas de la même manière qu’un photographe scolaire.

  • Teaser Image
    Piloter les drones et les assurer: cinq conseils

    Vous possédez un drone ou vous envisagez d’en acheter un? Vous trouverez ici les principaux conseils pour profiter de votre appareil en toute sécurité.

    En savoir plus

Prendre de belles photos avec un drone: quelques conseils

Melanie et Florian, quels conseils donneriez-vous à ceux qui pilotent un drone pour la première fois?

Ne pas démarrer en mode sport et rechercher un grand espace pour tester cet engin volant. Nous avons commencé sur un terrain de sport et avons progressivement introduit les manœuvres difficiles. Par ailleurs, il est important de connaître et de respecter les règles de vol. Piloter un drone peut être dangereux.

Où trouve-t-on ces règles?

Des ateliers et des cours sont proposés sur Internet. De plus, l’Office fédéral de l’aviation civile (OFAC) a établi des règles qu’il convient de lire avant de piloter un drone. 

Comment obtenir les meilleures prises de vue avec un drone?

Il est important de réfléchir à la composition avant de faire voler le drone. Peut-être sera-t-il possible de trouver des angles spéciaux lors du vol et de la prise de vue. N’importe qui peut prendre une photo panoramique. Pour aller plus loin, les pilotes de drone doivent chercher à relever des défis et essayer de nouvelles choses.

Un drone permet non seulement de prendre des photos aériennes, mais aussi de raconter une histoire: des protagonistes qui font ou montrent quelque chose peuvent être impliqués. Les meilleurs clichés sont souvent pris près du sol. Un drone qui suit un objet ou plane entre les arbres prend des photos surprenantes. Mais pour réussir de telles prouesses, il faut parfaitement maîtriser l’appareil. 

Une maxime pour les futurs «yeux volants»? 

Ce qui vaut pour l’appareil photo vaut aussi pour le drone: plus on l’utilise, meilleur est le résultat. Conclusion: il faut sortir, s’exercer et s’éclater! 

  • Teaser Image
    Know You Can

    Derrière toute réussite se cachent aussi des obstacles, des doutes et des imprévus. Faites confiance à votre partenaire AXA pour vous épauler.

    En savoir plus

Articles apparentés

AXA et vous

Contact Déclarer sinistre Postes à pourvoir Médias Courtiers myAXA Commentaires de clients Portail des garagistes S'abonner à la newsletter

AXA dans le monde

AXA dans le monde

Rester en contact

DE FR IT EN Conditions d’utilisation Protection des données / Cookie Policy © {YEAR} AXA Assurances SA

Nous utilisons des cookies et des outils d’analyse en vue d’améliorer votre expérience d’utilisateur, pour vous présenter des publicités personnalisées d’AXA et de ses entreprises publicitaires partenaires, et pour activer les fonctions de médias sociaux. Si vous utilisez Internet Explorer 11, vous ne pouvez pas modifier les paramètres des cookies dans notre Centre de préférence des cookies. Pour modifier les paramètres, veuillez utiliser un navigateur plus récent. En consultant notre site Internet au moyen de ce navigateur, vous acceptez l’utilisation de cookies. Protection des données / Cookie Policy