En déplacement

Sur l’eau, on peut faire ce que l’on veut! Quoique...

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager sur Xing Partager par e-mail

Qu’il s’agisse de bateaux à moteur, de kitesurfing ou de Stand Up Paddle (SUP), la Suisse, avec ses lacs et ses rivières, est un lieu très prisé pour la pratique des sports nautiques. Beaucoup ignorent que sur l’eau aussi, il y a des règles de circulation à respecter, et pas seulement lorsqu’on navigue avec un bateau à moteur. 

Le week-end, sous un soleil radieux, bien installé dans un canot pneumatique, il n’y a rien de mieux que de se laisser porter par la rivière. Ou, sur une planche de stand up paddle (planche SUP), de se laisser élégamment glisser sur les eaux brillantes d’un lac. Des règles de circulation à respecter: ce sont bien les dernières choses auxquelles on pense. Nombreux sont ceux qui s’imaginent que rien ne peut se passer à une vitesse aussi réduite, et qu’un gilet de sauvetage serait peut-être utile, mais qu’il est plutôt réservé aux bateaux à moteur. La plupart des gens pensent que les seuls qui doivent se préoccuper des règles de priorité et de circulation, ce sont les propriétaires de bateau. Ils se trompent.

Les cinq règles d’or de la navigation

Peu importe que vous naviguiez sur un bateau à voile, sur un kitesurf ou sur un bateau à rames – il convient de respecter ces cinq règles:

Règle n°1: Un bateau n’est pas une voiture – tenir compte de l’inertie

Les bateaux et navires n’ont pas de frein, tout au plus une marche arrière. Lorsque vous naviguez, un bateau réagit plus lentement qu’un véhicule que vous utilisez sur la route. Il existe une difficulté supplémentaire, car la surface est aussi en mouvement en raison des vagues et des courants. Les éventuelles manœuvres doivent être planifiées avec prudence, cela s’appliquant tout particulièrement aux canots pneumatiques sur les rivières. 

Règle n°2: règles de priorité à observer sur l’eau

Cela peut paraître bizarre, mais sur l’eau, il existe des règles de priorité. Pas seulement pour les bateaux à moteur, mais aussi pour les planches de stand up paddle, les bateaux à voile, etc. Le principe est le suivant: sur l’eau, le véhicule le plus mobile doit s’écarter. Si vous naviguez sur un bateau à moteur, vous devez donc vous écarter du bateau à voile. En présence de deux bateaux de la même catégorie, les choses sont différentes, car c’est la priorité de droite qui s’applique. Le bateau qui vient de droite a par conséquent la priorité. Et lorsque deux bateaux de la même catégorie se croisent, tous deux doivent croiser à tribord, c’est-à-dire par la droite. 

Remarque importante pour les SUP

Avec une planche de stand up paddle (ou d’autres engins de loisirs et de sports nautiques), on ne doit pas s’éloigner à plus de 150 mètres de la rive. Si l’on souhaite aller plus au large du lac, une autre règle s’applique: il faut toujours être à moins de 150 mètres du bateau d’accompagnement. Lors du croisement avec d’autres bateaux, le SUP doit toujours s’écarter, cela étant également valable dans les zones riveraines. 

Une scène quotidienne sur le lac des Quatre-Cantons: le bateau à voile doit-il s’écarter de la route du bateau à passagers? Réponse à la fin de ce blog.

Règle n°3: Les eaux sont imprévisibles.

Les eaux peuvent s’avérer très différentes selon leur profondeur, le courant, les vagues et les obstacles cachés. Faites attention lorsque vous vous trouvez sur les eaux afin d’anticiper d’éventuels dangers. 

Règle n°4: Renseignez-vous sur la météo.

Fort vent, brouillard, violentes intempéries. Un sympathique tour peut vite réserver de mauvaises surprises lorsque survient le mauvais temps. Il est donc recommandé de consulter les prévisions météo au préalable. 

Règle n°5: Le gilet de sauvetage sauve des vies

Veillez à porter l’équipement de sécurité nécessaire, ou pour le moins à en disposer à bord – notamment le gilet de sauvetage. Certes, ce n’est pas le dernier hit de la mode, mais il peut vous sauver la vie. Et c’est le plus important! Les enfants de moins de 12 ans doivent porter un gilet de sauvetage quel que soit le type de bateau. Les adultes doivent aussi obligatoirement emporter avec eux un gilet de sauvetage dès qu’ils se trouvent à plus de 300 mètres de la rive. Ceci est également valable pour les bateaux à rames, les planches de stand up paddle et les kitesurfs. 

Faites le test: qui a la priorité? 

Vous êtes un vrai loup de mer qui a navigué sur toutes les mers du globe? À vous de le prouver! Indiquez dans quel ordre ces différents usagers de la circulation bénéficient de la priorité lorsqu’ils naviguent: 

  • A)      Bateau de pêche (avec ballon jaune)
  • B)      Bateau à voile
  • C)      Bateau à rames, planche SUP (mû par la force humaine)
  • D)     Bateau à marchandises
  • E)      Bateau en service régulier ou bateau à passagers
  • F)      Bateau à moteur (privé)
  • G)     Planche à voile et kitesurf

Solution

Les usagers de la circulation bénéficient de la priorité selon l’ordre suivant: 

  • E) Bateau en service régulier ou bateau à passagers
  • D) Bateau à marchandises
  • A) Bateau de pêche (avec ballon jaune)
  • B) Bateau à voile
  • C) Barque à rames, SUP (mû par la force humaine)
  • F) Bateau à moteur (privé)
  • G) Planche à voile et kitesurf

Articles apparentés

AXA et vous

Contact Déclarer sinistre Postes à pourvoir Médias Courtiers myAXA Commentaires de clients Portail des garagistes S'abonner à la newsletter

AXA dans le monde

AXA dans le monde

Rester en contact

DE FR IT EN Conditions d’utilisation Protection des données © {YEAR} AXA Assurances SA

Nous utilisons des cookies et des outils d'analyse pour améliorer la convivialité du site Internet et personnaliser la publicité d'AXA et des partenaires publicitaires. Plus d'infos: Protection des données