Nos PME

Avoir sa propre PME, le rêve

Partager sur Facebook Partager sur Twitter ch.axa.i18.share.google Partager sur LinkedIn Partager sur Xing Partager sur Pinterest Partager par e-mail

Les petites et moyennes entreprises constituent l’épine dorsale de l’économie suisse. Parmi les 600 000 PME que compte le pays figure la menuiserie LERI, à Zurich. Nous avons interrogé le propriétaire, Arbnor Begaj, sur son quotidien à la tête de l’entreprise. 

Si l’on considère que les PME représentent 99% des entreprises en Suisse et concentrent les deux tiers des actifs du pays, il n’est pas exagéré d’affirmer que nous sommes un pays de PME. C’est justement pour rendre hommage à l’entrepreneuriat helvétique que le Credit Suisse a décrété le 20 février «Journée des entrepreneurs», en faisant coïncider la première édition avec le 200e anniversaire de son fondateur, Alfred Escher.

Une PME dans le tourbillon de la grande ville

Avec plus de 50 000 emplois, la menuiserie représente pour les PME suisses un secteur particulièrement porteur. La menuiserie LERI s’inscrit dans cette tendance. Nous avons rencontré le gérant, Arbnor Begaj, dans son atelier situé au beau milieu du Kreis 4, à Zurich. L’entrepreneur a repris une menuiserie traditionnelle en janvier 2019 et emploie aujourd’hui trois collaborateurs. 

Un maître menuisier dans ses papiers

Arbnor Begaj nous reçoit par une journée d’hiver ensoleillée. Nous passons devant une multitude de tournevis, de scies à bois et de raboteuses immenses avant d’atteindre son bureau installé au troisième étage. En début d’année, le maître menuisier passe plus de temps dans son bureau que dans son atelier: «Je dois préparer les comptes annuels», explique le Valaisan d’origine kosovare. Arbnor Begaj s’est établi à Zurich il y a douze ans, persuadé que la plus grande ville de Suisse était le meilleur endroit pour développer son activité.

Nous avons sondé l’entrepreneur, évoqué les opportunités et les défis qui se posent au quotidien pour les PME et découvert ce qui se cache derrière le nom LERI.

5 questions à une PME suisse

Monsieur Begaj, vous avez monté votre activité en reprenant un commerce existant. Avez-vous également songé à créer votre entreprise de A à Z?

Dans mon cas, il n’était pas possible de trouver un lieu adapté pour une nouvelle menuiserie, car mes machines prennent énormément de place. Sans compter le coût financier considérable qu’aurait entraîné l’achat de nouvelles machines. Il était donc beaucoup plus simple de reprendre une ancienne menuiserie bien établie plutôt que de partir de zéro. Par chance, même s’ils ne me connaissaient pas, les clients de mon prédécesseur m’ont très vite accepté comme nouveau menuisier.

Après avoir été salarié d’une menuiserie, vous dirigez à présent votre propre entreprise. Qu’est-ce qui change?

Le stress! (Rires.) Non, plus sérieusement, la différence majeure réside dans la liberté que l’on a en étant son propre chef. Je peux décider moi-même de tout sans avoir à me justifier. Le revers de la médaille est en revanche une certaine insécurité. On se demande par exemple: aurai-je suffisamment de commandes demain et après-demain pour garantir les salaires du personnel? Des préoccupations qu’un salarié n’a pas.

En tant que propriétaire d’une menuiserie, qu’est-ce qui vous donne le plus de fil à retordre?

Il règne actuellement une guerre des prix implacable sur le marché suisse de la menuiserie, qui rend difficile l’acquisition de nouveaux clients. Or le prix constitue le critère majeur dans notre branche. Le canton de Zurich est plus cher que de nombreux cantons voisins et cela se répercute sur les prix.  Les salaires, le loyer et le matériel sont ici plus chers. Ce phénomène est accentué par le fait que nous travaillons exclusivement avec des fournisseurs suisses, les seuls à même de garantir une qualité optimale.

Le 20 février est la Journée des entrepreneurs. On dit des PME qu’elles sont l’épine dorsale de l’économie suisse. À quel point est-ce difficile de créer et de diriger sa propre entreprise dans notre pays?

La création d’une entreprise en Suisse est relativement simple, les autorités ne sont pas excessivement tatillonnes. Je dois malgré tout avouer m’être senti assez seul après avoir monté mon affaire: aucun soutien, financier ou autre.   Je ne savais pas non plus à qui m’adresser. Je me suis demandé: de quelles assurances ai-je besoin? Qu’en est-il des comptes annuels? Me faut-il une caisse de pension? J’ai trouvé très compliqué de collecter les informations nécessaires.

  • Teaser Image
    Analyse des besoins d’une PME

    Vous créez une entreprise et ne savez pas de quelles assurances vous avez besoin? Avec l’analyse des besoins d’assurance d’AXA, vous saurez immédiatement ce qu’il vous faut.

    Commencer l’analyse

Une dernière question: comment vous est venue l’idée du nom LERI?

Il s’agit des deux premières lettres du prénom de mes deux enfants. 

Monsieur Begaj, je vous remercie pour cet entretien!

Chaque PME est unique

Menuiserie, chocolaterie, boutique en ligne de produits de la ferme et bien d’autres encore: les clients d’AXA sont issus de tous les domaines et de toutes les branches. Une diversité reflétée dans notre campagne PME menée l’an passé.

Cette campagne met en scène des clients PME qui relatent leur expérience avec AXA à travers des portraits vidéo. On apprend ainsi comment Amanda Odermatt, fondatrice d’Amode, a su mettre à profit le pack Start-up d’AXA pour réaliser son rêve de créer sa propre entreprise. Ou encore comment Lukas Voegele, directeur de graf kaffee, a pu éviter l’interruption de son activité après une explosion de poussières dans son système de torréfaction.

Ces histoires de nos clients PME sont la preuve par excellence de la qualité des solutions d’assurance d’AXA. Pour découvrir l’intégralité de la campagne ainsi que les autres PME membres de cette communauté, rendez-vous sur www.axa.ch/nos-pme.

Une PME sur trois est assurée chez AXA

Les clients d’AXA sont issus de tous les domaines et de toutes les branches

Articles apparentés

AXA et vous

Contact Déclarer sinistre Postes à pourvoir Médias Courtiers myAXA Commentaires de clients Portail des garagistes S'abonner à la newsletter

AXA dans le monde

AXA dans le monde

Rester en contact

DE FR IT EN Conditions d’utilisation Protection des données © {YEAR} AXA Assurances SA

Nous utilisons des cookies et des outils d'analyse pour améliorer la convivialité du site Internet et personnaliser la publicité d'AXA et des partenaires publicitaires. Plus d'infos: Protection des données