Fondation et innovation

Quelle prévoyance pour les personnes exerçant une activité indépendante?

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager sur Xing Partager par e-mail

Beaucoup de personnes salariées rêvent de se mettre à leur compte, mais redoutent l’insécurité et les difficultés financières qui peuvent en découler. Rassurez-vous: une activité lucrative indépendante est parfaitement compatible avec une prévoyance solide.

Toutes nos félicitations! Vous avez décidé de faire le grand saut dans l’indépendance, et c’est tout feu tout flamme que vous vous lancez dans l’aventure. En même temps, de nombreuses questions vous taraudent: ai-je suffisamment de capital pour créer mon entreprise? Mon projet est-il porteur? Et s’il m’arrivait quelque chose?

Pour celles et ceux qui souhaitent se mettre à leur compte, cette dernière question est effectivement l’une des plus importantes. En tant qu’entrepreneuse ou entrepreneur, vous jouissez d’une grande liberté en matière de prévoyance, et d’une tout aussi grande responsabilité envers vous-même et vos proches. C’est pourquoi le hasard n’a pas sa place lorsqu’il est question de votre couverture. 

Les bases de la prévoyance pour les indépendants 

Le 1er pilier de la prévoyance (assurance-vieillesse et survivants, assurance-invalidité, allocations pour perte de gain, allocations familiales) est obligatoire pour toutes et tous. Néanmoins, c’est vous en tant qu’entrepreneuse ou entrepreneur qui devez vous annoncer auprès de la caisse de compensation cantonale du siège de votre société. 

Bien que vous soyez en théorie soumise ou soumis uniquement au 1er pilier, les 2e et/ou 3e piliers sont vivement recommandés, pour ne pas dire indispensables pour votre prévoyance vieillesse et vous couvrir en cas d’incapacité de gain. Certes facultatives elles aussi, l’assurance-accidents et l’assurance d’indemnités journalières en cas de maladie vont de soi en Suisse. En effet, le risque financier lié à une incapacité de travail de longue durée pour cause d’accident ou de maladie est bien trop élevé pour faire l’impasse sur ces deux assurances.

Vous trouverez une vue d’ensemble des assurances et de plus amples informations sur notre page d’accueil destinée aux indépendantes et indépendants. Avec l’analyse des besoins d’une PME, vous déterminerez en seulement trois minutes les assurances recommandées pour votre entreprise. 

  • Teaser Image
    Se mettre à son compte: la check-list

    Que vous en soyez au stade de la planification ou de la concrétisation de votre propre entreprise, cette check-list récapitule les principales démarches à accomplir.

    Voir la check-list

Prévoyance: le système des trois piliers

Le système de prévoyance de la Suisse repose sur trois piliers: la prévoyance étatique, la prévoyance professionnelle et la prévoyance individuelle. Ce modèle vise à garantir la sécurité financière des personnes après leur départ à la retraite, ainsi qu’en cas d’invalidité ou de décès.

Obligatoire, le 1er pilier, aussi appelé prévoyance étatique, regroupe l’assurance-vieillesse et survivants (AVS), l’assurance-invalidité (AI) et les prestations complémentaires (PC). Il garantit le minimum vital. 

Le 2e pilier, aussi appelé caisse de pension, est constitué de la prévoyance professionnelle (LPP) et de l’assurance-accidents (LAA). Il est obligatoire pour les personnes employées dont le salaire annuel est supérieur à 22 050 francs (état en 2023) et relève de la responsabilité de l’employeur ou l’employeuse. En complément du 1er pilier, il avait à l’origine pour but de permettre le maintien du niveau de vie habituel après le départ à la retraite. Comme cela n’est plus réaliste dans la majorité des cas aujourd’hui, la prévoyance individuelle a fortement gagné en importance.

Le 3e pilier permet de se constituer une prévoyance individuelle. Il s’agit d’un complément facultatif et flexible à la prévoyance étatique et à la prévoyance professionnelle destiné à combler des lacunes prévoyance. Les fonds ainsi accumulés peuvent être perçus sous forme de rente et/ou de capital. On distingue entre la prévoyance liée (pilier 3a) et la prévoyance libre (pilier 3b). 

Avec le pilier 3a, vous vous constituez une épargne en prévision de la retraite et bénéficiez d’avantages fiscaux très intéressants. Toutes les personnes assujetties à l’AVS en Suisse peuvent souscrire un pilier 3a. Les personnes actives avec caisse de pension peuvent verser 6883 francs et celles sans prévoyance professionnelle, 34 416 francs par an. Le retrait du pilier 3a est possible au plus tôt cinq ans avant l’âge ordinaire de la retraite AVS ou dans les cas suivants: activité lucrative indépendante, départ définitif de la Suisse, acquisition d’un logement en propriété En cas de décès, c’est l’ordre successoral légal qui s’applique. Le pilier 3b vous permet d’atteindre des objectifs d’épargne personnels et, à certaines conditions, de bénéficier d’avantages fiscaux. Ouvert à toutes les personnes domiciliées en Suisse, le pilier 3b n’est soumis à aucune restriction concernant le montant investi annuellement, la disponibilité du capital ou la durée des versements. En cas de décès, vous pouvez choisir librement les bénéficiaires.

Comment épargner pour sa retraite quand on exerce une activité indépendante? 

En tant qu’entrepreneuse ou entrepreneur, vous êtes responsable de votre prévoyance vieillesse. Pour éviter les lacunes de prévoyance lorsque vous prendrez votre retraite, vous avez tout intérêt à vous affilier de votre propre initiative à une institution LPP et/ou à cotiser régulièrement au pilier 3a ou 3b. AXA propose diverses solutions de prévoyance pour les entreprises ainsi qu’un plan de prévoyance attrayant pour les particuliers.

Les personnes travaillant à leur compte ont-elles besoin d’une caisse de pension (LPP)? 

Oui, à moins qu’elles ne constituent l’intégralité de leur prévoyance via les piliers 3a/3b. Nombre de propriétaires d’une raison individuelle, d’une société en nom collectif ou en commandite s’affilient à titre facultatif à une institution de prévoyance. Si votre branche ou votre association professionnelle ne dispose pas de sa propre caisse de pension, vous pouvez vous affilier à la Fondation supplétive LPP. Cette organisation à but non lucratif est la seule institution de prévoyance suisse qui, sur mandat de la Confédération, assure tous les particuliers désireux de s’affilier dans le cadre de la LPP, mais uniquement pour les prestations minimales obligatoires. 

Il existe un cas spécial: les personnes qui créent une société anonyme (SA) ou une société à responsabilité limitée (Sàrl) sont considérées comme employées de leur propre entreprise du point de vue des assurances. Elles doivent transférer leurs avoirs de prévoyance dans la nouvelle caisse de pension.

  • Teaser Image
    Se mettre à son compte, combien ça coûte?

    Quels sont les investissements nécessaires lors de la création de votre entreprise? Combien de bénéfice faut-il faire pour couvrir les frais courants? Comment fonctionne le retrait anticipé de la caisse de pension? Vous trouverez ici les réponses à vos questions sur les coûts engendrés par une activité indépendante.

    Lire le blog

Quels sont les avantages du pilier 3a?

Constitution d’un capital: 

  • Aussi longtemps que vous n’êtes pas affiliée ou affilié à une caisse de pension, vous pouvez verser chaque année jusqu’à 20% du revenu net provenant de votre activité lucrative dans le pilier 3a. Actuellement, le montant maximal est de tout juste 35 280 francs (état en 2023), soit cinq fois plus que le montant autorisé pour les personnes avec caisse de pension (7056 francs).
  • Avec vos versements, vous constituez un capital pour votre prévoyance vieillesse ou pour couvrir vos besoins financiers si vous deviez tomber en incapacité de gain. 
  • Étant donné qu’il s’agit d’une prévoyance liée, vous ne risquez pas d’utiliser cet argent pour vos dépenses courantes. 

Économies d’impôts: 

  • Vous pouvez déduire intégralement vos versements de votre revenu imposable. Suivant les circonstances, vous pourrez réduire vos impôts de plusieurs milliers de francs. 
  • Votre avoir du pilier 3a porte intérêts. Les produits ainsi générés sont exonérés d’impôts.
  • L’avoir épargné dans le cadre du pilier 3a n’est pas soumis à l’impôt sur la fortune. L’imposition intervient uniquement au moment du versement, qui plus est à un taux réduit.

Retrait anticipé: 

  • Durant la première année de votre activité lucrative, vous pouvez toucher l’avoir accumulé jusque-là dans le pilier 3a comme capital de départ. Un versement partiel étant impossible, il peut être judicieux d’ouvrir plusieurs comptes 3a. Conseil: dans le 2e pilier, vous avez aussi le droit de demander le versement anticipé de votre avoir de libre passage pour vous mettre à votre compte. 
  • Vous pouvez également percevoir votre avoir du pilier 3a si vous souhaitez acquérir la propriété du logement ou vous installer à l’étranger.
  • Vous avez ultérieurement la possibilité d’utiliser à tout moment votre avoir épargné pour financer un rachat facultatif dans la caisse de pension (LPP). 

Placements et couverture des risques: 

  • Vous déterminez ce qui vous convient et correspond le mieux à vos besoins: un compte de prévoyance (banque) ou une police de prévoyance (assurance) Les deux options présentent des avantages et des inconvénients, l’essentiel étant que vous commenciez à épargner le plus tôt possible en prévision de votre retraite. 
  • De nombreuses solutions de prévoyance individuelle se composent de modules intégrant des placements financiers et boursiers axés sur le rendement.
  • Une police de prévoyance ou un plan de prévoyance vous permettent d’assurer les risques inhérents à la vie, tels que l’invalidité ou le décès.

Protection financière en cas d’accident ou de maladie grave

Vous n’êtes pas à l’abri d’un accident ou d’une maladie, dont les conséquences peuvent être considérables et durables, pour vous comme pour vos proches et vos partenaires commerciaux. Suivant la situation, une assurance en cas d’incapacité de gain ou une assurance en cas de décès s’avèrent judicieuses pour protéger les personnes qui dépendent de vous.

Avez-vous trouvé votre solution idéale? 

Votre couverture – pour la vie active comme pour la retraite – est-elle adaptée à vos besoins? Parvenez-vous, actuellement, à épargner pour vos vieux jours? Prenez le temps d’analyser les avantages et les inconvénients des différentes options pour déterminer ce qui vous convient le mieux. L’affiliation à une caisse de pension? Des versements réguliers sur un compte 3a? Votre risque principal serait-il plutôt de subir une perte de gain? Discutez de vos objectifs personnels avec une conseillère ou un conseiller en prévoyance. Si vous n’avez pas encore trouvé la solution de prévoyance parfaite, nous vous aiderons volontiers. Prenez contact avec nous. 

Articles apparentés

AXA et vous

Contact Déclarer sinistre Postes à pourvoir Médias Courtiers myAXA Login Commentaires de clients Portail des garagistes S'abonner à la newsletter myAXA FAQ

AXA dans le monde

AXA dans le monde

Rester en contact

DE FR IT EN Conditions d’utilisation Protection des données / Cookie Policy © {YEAR} AXA Assurances SA

Nous utilisons des cookies et des outils d’analyse en vue d’améliorer votre expérience d’utilisateur, pour vous présenter des publicités personnalisées d’AXA et de ses entreprises publicitaires partenaires, et pour activer les fonctions de médias sociaux. Si vous utilisez Internet Explorer 11, vous ne pouvez pas modifier les paramètres des cookies dans notre Centre de préférence des cookies. Pour modifier les paramètres, veuillez utiliser un navigateur plus récent. En consultant notre site Internet au moyen de ce navigateur, vous acceptez l’utilisation de cookies. Protection des données / Cookie Policy