Fondation et innovation

Pour allier indépendance et sécurité: optimiser sa prévoyance avec le pilier 3a

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager sur Xing Partager par e-mail

Lorsqu’on se met à son compte, on a besoin d’assurer sa sécurité financière à long terme. La prévoyance liée dans le cadre du pilier 3a offre aux indépendants un excellent support d’épargne. Et, accessoirement, elle est porteuse d’avantages fiscaux intéressants. Disposez-vous d’une couverture optimale? Cet article de blog vous en dit plus.

Qu’est-ce que le 3e pilier?

Le système social suisse repose sur le principe des trois piliers: la prévoyance étatique, la prévoyance professionnelle et la prévoyance individuelle. Ce système vise à couvrir les besoins financiers des individus à la retraite, en cas d’invalidité et en cas de décès.

Le 1er pilier (prévoyance étatique), obligatoire, regroupe l’assurance-vieillesse et survivants (AVS), l’assurance-invalidité (AI) et les prestations complémentaires (PC). Il garantit le minimum vital. Le 2e pilier est constitué par la prévoyance professionnelle (LPP) et l’assurance-accidents (LAA). Il est obligatoire et relève de la responsabilité de  l’employeur.

Le 3e pilier permet quant à lui de se constituer une épargne individuelle en prévision de la retraite. On distingue à cet égard la prévoyance liée (pilier 3a) et la prévoyance libre (pilier 3b). Le 3e pilier représente une prévoyance individuelle, facultative et flexible, qui vient compléter les deux autres piliers. Libre à chacun d’y avoir recours ou non. Cette solution est toutefois très populaire en Suisse. Elle permet notamment de pallier les lacunes de prévoyance qui ne sont pas couvertes par les rentes AVS/AI et LPP. Les assurés peuvent ainsi définir des objectifs d’épargne personnalisés et conserver leur niveau de vie habituel après le départ à la retraite.

Comment épargner pour sa retraite quand on exerce une activité indépendante?

Les indépendants n’ont par définition aucun employeur qui pilote leur prévoyance à leur place. Vos cotisations aux assurances sociales seront calculées sur la base du revenu soumis à l’AVS que vous déclarerez. Le décompte qui vous sera adressé comprendra les cotisations AVS/AI/APG, les émoluments de la caisse d’allocations familiales ainsi que les allocations familiales et les frais d’administration de l’office des assurances sociales. À cet effet, annoncez-vous auprès de votre caisse cantonale de compensation. Vous devez également vous occuper vous-même de votre assurance d’une indemnité journalière en cas de maladie et de votre assurance-accidents. Vous trouverez une vue d’ensemble des assurances et de plus amples informations sur notre page d’accueil destinée aux indépendants.

L’absence d’une prévoyance professionnelle par le biais de l’employeur engendre une lacune de prévoyance. Les options disponibles pour y remédier et la possibilité d’utiliser ou non le capital de libre passage dépendent grandement de la forme juridique de votre entreprise.

Si vous créez une société anonyme (SA) ou une société à responsabilité limitée (Sàrl), vous êtes considéré comme employé de votre propre entreprise du point de vue des assurances. Vous devez demander le transfert de vos avoirs de prévoyance dans votre nouvelle caisse de pension.

La prévoyance professionnelle n’est pas obligatoire pour les indépendants, c’est-à-dire pour les propriétaires d’une entreprise individuelle ou d’une société en nom collectif ou en commandite. Les conditions précises sont fixées par la loi fédérale sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité (LPP). Vous pouvez toutefois vous affilier de votre propre initiative à une caisse de pension.

  • Vous avez du personnel? Vous pouvez vous affilier à la même caisse de pension que vos collaborateurs si le règlement de celle-ci le permet.
  • Votre branche ou votre secteur dispose de sa propre caisse de pension? Vous avez alors la possibilité de vous affilier à la fondation commune en question.
  • Vous pouvez par ailleurs à tout moment vous affilier à la Fondation institution supplétive LPP. Cette assurance couvre les prestations minimales obligatoires. La Fondation institution supplétive LPP est une organisation à but non lucratif. C’est la seule institution de prévoyance suisse qui assure, sur mandat de la Confédération , tous les employeurs et particuliers désireux de s’affilier dans le cadre de la prévoyance professionnelle (LPP) obligatoire.

Vous tenez à vous constituer une solide prévoyance vieillesse complémentaire? Vous visez des objectifs d’épargne à atteindre au terme de votre activité professionnelle indépendante ou vous souhaitez limiter votre risque économique lorsque vous aurez atteint l’âge ordinaire de la retraite? Le pilier 3a est fait pour vous.

  • Teaser Image
    De quelles assurances votre PME a-t-elle besoin?

    Notre outil d’analyse des besoins d’une PME vous fournira une recommandation personnalisée d’assurances.

    Commencer l’analyse

Prévoyance à long terme avec le pilier 3a

Le pilier 3a est une solution de prévoyance ouverte à toutes les personnes assujetties à l’AVS en Suisse. Ses bases légales opèrent une distinction entre les comptes de prévoyance des fondations bancaires et les polices de prévoyance des compagnies d’assurance. Les solutions du pilier 3a font souvent partie intégrante de produits financiers tels que des comptes de prévoyance, des dépôts de prévoyance, des assurances-vie ou des polices de prévoyance. Vous disposez ainsi d’un large éventail de possibilités pour adapter votre prévoyance à vos besoins et pour prendre les dispositions idéales en vue de votre retraite.

Une épargne retraite en actions

Vous pouvez très bien vous constituer une épargne retraite en actions. De nombreuses solutions de prévoyance individuelle se composent de modules intégrant des placements financiers et boursiers axés sur le rendement. Citons par exemple les assurances-vie ou les produits du pilier 3a. Les actions font de nos jours partie des supports classiques mis en œuvre dans le cadre d’une prévoyance individuelle durable.

D’une pierre deux coup: épargne et économies d’impôts grâce au pilier 3a

Les solutions du pilier 3a offrent aux indépendants diverses possibilités pour économiser des impôts. Les versements dans le pilier 3a sont ainsi déductibles du revenu imposable. Il existe toutefois des plafonds:

  • Les indépendants affiliés à une caisse de pension peuvent verser, et donc déduire de leurs revenus, jusqu’à 6883 CHF. Ce plafond étant susceptible d’évoluer.
  • Les indépendants assujettis à l’AVS et non affiliés à une caisse de pension peuvent verser 20% de leur revenu net au maximum, jusqu’à concurrence de 34 416 CHF. Ce plafond étant lui aussi susceptible d’évoluer.

Du fait de leur déductibilité du revenu imposable, les contributions versées jusqu’au 31 décembre confèrent un avantage fiscal non négligeable.

Les produits des intérêts et des excédents bénéficient également d’un traitement fiscal avantageux, puisqu’ils sont exonérés de l’impôt sur le revenu pendant toute la durée du contrat. Les versements anticipés du capital sont quant à eux imposés à un taux spécial réduit. Et le capital de prévoyance accumulé n’est pas soumis à l’impôt sur la fortune. En comparaison: les rentes de vieillesse sont imposées comme revenus par la Confédération et les cantons à hauteur de 100%.

En vous lançant à votre compte, vous avez la possibilité de percevoir de manière anticipée votre avoir de libre passage mais aussi le capital de prévoyance versé dans le cadre du pilier 3a.

Du fait de cette augmentation des fonds propres, les entreprises suisses peuvent renforcer leur solidité financière sans emprunter.

Démarrez votre activité grâce à votre avoir de caisse de pension et à votre pilier 3a

Les indépendants sont libres de décider ce qu’ils souhaitent faire de leur avoir de caisse de pension. Vous pouvez le laisser dormir sur un compte de libre passage, conclure une police de libre passage, le placer dans un dépôt de libre passage ou le percevoir de manière anticipée pour l’investir dans votre entreprise. Vous ne pouvez toutefois effectuer ce retrait que dans les douze mois suivant la confirmation de votre statut d’indépendant par la caisse de compensation AVS. Si vous n’êtes que partiellement indépendant, ce délai commence à courir à partir du moment où vous n’êtes plus soumis à la prévoyance professionnelle dans le cadre de votre activité lucrative salariée.

En vous lançant à votre compte, vous avez la possibilité de percevoir de manière anticipée votre avoir de libre passage mais aussi le capital de prévoyance versé dans le cadre du pilier 3a. Du fait de cette augmentation des fonds propres, les entreprises suisses peuvent renforcer leur solidité financière sans emprunter.

Vous envisagez un retrait anticipé du capital que vous avez accumulé dans le cadre du 3e pilier? Lisez notre article de blog «Franchir le pas de l’indépendance avec le pilier 3a», pour découvrir comment utiliser la prévoyance liée comme capital de départ pour votre activité indépendante.

En bref: les possibilités de prévoyance pour les indépendants

  • Les propriétaires d’entreprises individuelles ou de sociétés en commandite ou en nom collectif ont le statut  de travailleurs indépendants.
  • Vous devez donc organiser vous-même votre prévoyance vieillesse. Vous disposez toutefois d’une plus grande marge de manœuvre pour ce faire.
  • L’affiliation à une caisse de compensation est obligatoire. L’assurance d’une indemnité journalière en cas de maladie et l’assurance-accidents sont recommandées, même si elles sont facultatives.
  • L’ analyse des besoins des PME  proposée par AXA vous permet de savoir en quelques minutes quelles assurances vous sont nécessaires.
  • Les indépendants peuvent choisir s’ils souhaitent bâtir leur prévoyance vieillesse avec ou sans caisse de pension.
  • Si vous voulez rester assuré auprès d’une caisse de pension, vous pouvez vous affilier auprès de celle de vos employés, de celle de votre association professionnelle ou de la Fondation institution supplétive LPP.
  • Vous pouvez transférer votre avoir de libre passage à votre nouvelle caisse de pension ou l’utiliser comme capital de départ pour fonder votre entreprise.
  • La prévoyance liée (pilier 3a) vous permet de vous constituer une épargne individuelle en prévision de vos vieux jours. Les versements sont facultatifs et déductibles de votre revenu imposable.
  • La prévoyance libre (pilier 3b) sert également à assurer votre sécurité financière à long terme. Elle offre des avantages fiscaux plus restreints, mais une plus grande flexibilité.

Êtes-vous paré pour vos vieux jours?

Votre prévoyance coïncide-t-elle avec vos besoins? Discutez de votre objectif d’épargne avec votre conseiller en prévoyance. Il s’emploiera à trouver la solution de prévoyance qui vous correspond. Quelles sont les options compatibles avec votre activité indépendante? Quel est le juste dosage pour vous éviter une pression excessive? Les experts en prévoyance d’AXA se tiennent également à votre disposition pour vous donner des informations utiles et examiner avec vous les prestations adaptées à votre situation. 

Articles apparentés

AXA et vous

Contact Déclarer sinistre Postes à pourvoir Médias Courtiers myAXA Commentaires de clients Portail des garagistes S'abonner à la newsletter myAXA Contact & FAQ

AXA dans le monde

AXA dans le monde

Rester en contact

DE FR IT EN Conditions d’utilisation Protection des données / Cookie Policy © {YEAR} AXA Assurances SA

Nous utilisons des cookies et des outils d’analyse en vue d’améliorer votre expérience d’utilisateur, pour vous présenter des publicités personnalisées d’AXA et de ses entreprises publicitaires partenaires, et pour activer les fonctions de médias sociaux. Si vous utilisez Internet Explorer 11, vous ne pouvez pas modifier les paramètres des cookies dans notre Centre de préférence des cookies. Pour modifier les paramètres, veuillez utiliser un navigateur plus récent. En consultant notre site Internet au moyen de ce navigateur, vous acceptez l’utilisation de cookies. Protection des données / Cookie Policy