Prévoyance

Premier salaire: et maintenant?

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager sur Xing Partager par e-mail

Études terminées, envoi de candidatures, entretiens d’embauche: et voilà l’entrée dans la vie active, et avec elle, la joie de toucher son premier salaire.

Le 25 du mois, le salaire est viré sur votre compte. De l’argent rien qu’à vous! Toucher son tout premier salaire fixe, c’est un peu comme gagner au loto. Certes, ce n’est pas forcément le jackpot, mais par rapport à un job d’étudiant ou à la rémunération d’un apprenti, un «vrai» salaire fixe est déjà très appréciable. Cette nouvelle étape s’accompagne toutefois de responsabilités supplémentaires: il vous faut à présent définir des priorités et savoir gérer l’argent que vous gagnez. 

Quelle est la différence entre le salaire brut et le salaire net?

Lors de leur entrée dans la vie active, les jeunes constatent rapidement que leur revenu est moins élevé que prévu. En effet, le salaire versé ne correspond pas au montant fixé lors de l’entretien d’embauche. L’entreprise leur paie bien la somme convenue, mais une partie du salaire est prélevée, notamment pour les assurances sociales, l’assurance-accidents, l’assurance d’indemnité journalière en cas de maladie, etc.

  • Salaire brut: le montant payé par votre employeur pour le travail que vous effectuez. Il comprend les cotisations aux assurances sociales et autres primes d’assurances.
  • Salaire net: le montant restant et viré sur votre compte bancaire après toutes les déductions.
  • Teaser Image
    Premier logement

    Un projet de déménagement? Découvrez dans notre check-list des conseils pour votre premier logement

    Lire l’article de blog

À quelles déductions salariales faut-il s’attendre? 

En Suisse, comptez en moyenne sur une déduction de 14% à 20%. On observe toutefois des différentes importantes. De manière générale, plus on avance en âge, plus les déductions sont élevées, principalement en raison du coût des assurances sociales Toutes les déductions doivent figurer sur le décompte de salaire. 

  • 4,35% pour l’assurance vieillesse et survivants (AVS)
  • 0,7% pour l’assurance-invalidité (AI)
  • 0,225% pour l’allocation pour perte de gain (APG)
  • 1,1% pour l’assurance-chômage (AC)
  • Assurance-accidents professionnels et non professionnels (pourcentage variable selon la police d’assurance)
  • Assurance d’une indemnité journalière en cas de maladie (pourcentage variable selon le contrat de travail)

L’assurance-accidents non professionnels n’est obligatoire qu’à partir de huit heures de travail par semaine. L’assurance d’une indemnité journalière en cas de maladie est facultative, mais très répandue.

  • Teaser Image
    Quelles assurances sont nécessaires?

    Études, voyages, premier appartement ou première voiture: avec une bonne couverture d’assurance, vous pouvez vous lancer!

    Assurance pour les jeunes

Comment établir un budget?

Planifier ses finances peut sembler pénible et compliqué au premier abord, surtout quand on vient de percevoir son tout premier salaire. Il est toutefois utile de mettre dès le départ de l’ordre dans ses finances. Voici sept étapes très simples qui vous permettront de toujours garder un œil sur votre budget:

  1. Saisir les recettes: notez toutes vos sources de revenus: salaire, maintien du salaire, rentes, etc.
  2. Catégoriser les dépenses: répartissez vos dépenses (par mois ou par an) dans différentes catégories telles que habitation, assurances, mobilité, etc.
  3. Fixer des priorités: définissez des priorités en listant les dépenses indispensables et celles qui peuvent être évitées.
  4. Définir des objectifs d’épargne: fixez-vous des objectifs d’épargne clairs pour les cas d’urgence, les achats importants, le 3e pilier, etc.
  5. Rester flexible: autorisez-vous une certaine souplesse dans votre planification financière, afin de pouvoir faire face aux dépenses imprévues.
  6. Suivre les dépenses: utilisez des outils comme cette application de gestion du budget ou des tableaux Excel pour suivre vos dépenses et identifier rapidement les éventuels dépassements.
  7. Vérifier le budget: ajustez les différents postes dès que votre situation financière évolue.
  • Teaser Image
    Trop jeune pour la prévoyance?

    Les jeunes s’intéressent peu à la prévoyance vieillesse, à tort. Découvrez pourquoi un bon plan d’épargne est aujourd’hui incontournable.

    Lire l’article de blog

Comment préparer ma retraite?

«Pour la première fois de ma vie, je peux enfin me faire plaisir, et voilà que je devrais penser à ma retraite dès le premier salaire?» Il est normal que cette perspective soit à première vue totalement absurde pour les jeunes. Mais d’un point de vue financier, elle est parfaitement justifiée. Car pour conserver son niveau de vie habituel à la retraite, mieux vaut commencer à épargner le plus tôt possible. Les décisions que vous prenez aujourd’hui sont très importantes pour votre vie future. Vous pouvez par ailleurs profiter d’un plan d’épargne bien avant la retraite, par exemple si vous vous mettez à votre compte ou devenez propriétaire. En résumé: profitez de votre salaire! Offrez-vous quelque chose qui vous fait plaisir, mais tout en pensant aussi sur le long terme. Voici quelques conseils pour la prévoyance individuelle: 

1. Combler les lacunes de cotisation

Une fois votre diplôme en poche, assurez-vous que vous versez bien chaque année le montant AVS minimum. Le mieux est de commander un extrait de compte individuel auprès de votre caisse de compensation. Les lacunes de cotisation datant de moins de cinq ans peuvent être comblées rétroactivement. N’oubliez pas de payer la régularisation dans les délais. Dans le cas contraire, votre retraite pourrait être réduite.

2. Vérifier le montant du revenu

Vous gagnez plus de CHF 22 050 par an? À partir de ce montant, votre employeur et vous-même cotisez obligatoirement au 2e pilier. Si vous travaillez à temps partiel dans deux entreprises différentes, renseignez-vous pour savoir si vos deux salaires peuvent être assurés dans la même caisse de pension.

Les personnes qui travaillent à temps partiel sont en outre défavorisées par ce qu’on appelle la «déduction de coordination». 

  • Teaser Image
    Qu’est-ce que la déduction de coordination?

    La déduction de coordination répartit les rentes du premier pilier et du deuxième pilier et veille à ce que les différentes assurances sociales soient adaptées au sein du système suisse des trois piliers.

    En savoir plus

3. Se constituer une épargne

Dès votre entrée dans la vie active, réfléchissez à l’ouverture d’un compte 3a auprès de votre banque ou d’un plan de prévoyance auprès de votre assurance. Ce dernier peut être combiné avec une couverture individuelle des risques. Que vous optiez pour une banque ou une assurance, l’essentiel est de vous constituer une épargne pour l’avenir. Avantage non négligeable: le montant versé est déductible du revenu imposable. Vous épargnez ainsi une belle somme au fil des années. 

4. Laisser l’argent fructifier

Plusieurs décennies vont s’écouler avant votre retraite. Profitez de ces années pour investir votre capital de prévoyance dans des titres. Compte tenu de la fluctuation des marchés financiers, ces placements impliquent toujours une part de risque. Mais c’est généralement en investissant à long terme dans des titres comme les actions que vous obtiendrez le rendement le plus intéressant.

Articles apparentés

AXA et vous

Contact Déclarer sinistre Postes à pourvoir Médias Courtiers myAXA Login Commentaires de clients Portail des garagistes S'abonner à la newsletter myAXA FAQ

AXA dans le monde

AXA dans le monde

Rester en contact

DE FR IT EN Conditions d’utilisation Protection des données / Cookie Policy © {YEAR} AXA Assurances SA

Nous utilisons des cookies et des outils d’analyse en vue d’améliorer votre expérience d’utilisateur, pour vous présenter des publicités personnalisées d’AXA et de ses entreprises publicitaires partenaires, et pour activer les fonctions de médias sociaux. Si vous utilisez Internet Explorer 11, vous ne pouvez pas modifier les paramètres des cookies dans notre Centre de préférence des cookies. Pour modifier les paramètres, veuillez utiliser un navigateur plus récent. En consultant notre site Internet au moyen de ce navigateur, vous acceptez l’utilisation de cookies. Protection des données / Cookie Policy