Se constituer une prévoyance vieillesse individuelle sur le long terme avec des actions

Se constituer une épargne avec des actions et conserver son niveau de vie une fois à la retraite

Pour se constituer à long terme et sûrement une épargne pour sa retraite, mieux vaut opter pour un investissement ciblé dans des actions diversifiées.

Il y a quelque temps encore, pour se constituer une prévoyance vieillesse en complément des 1er et 2e piliers, il suffisait d’épargner un capital pour la prévoyance individuelle à l’aide de comptes d’épargne ou d’assurance-vie classiques. Toutefois, le faible niveau persistant des taux d’intérêt et l’évolution démographique suisse ont modifié les conditions-cadres de l’organisation de la prévoyance vieillesse. Pour épargner de manière pérenne pour ses vieux jours et maintenir son niveau de vie habituel pendant sa retraite, il faut désormais placer une partie de son capital dans une optique de rendement, par exemple dans des actions.

Performance des actions sur le long terme

Swiss Performance Index (de 1994 à 2020)

Évolution du Swiss Performance Index (SPI®) de 1994 à 2020:

Évolution du Swiss Performance Index (SPI®) de 1994 à 2020

L’évolution de l’indice sur le long terme en apporte la preuve éclatante: malgré les crises, les actions affichent de bien meilleurs résultats sur le long terme que les obligations et les comptes d’épargne. 

Tandis que les actions ont connu une progression moyenne positive de 7,2% par an au fil des 25 dernières années, la valeur des obligations a progressé en moyenne de 3,6% par an, et celles des épargnes, de 0,8% par an.

Qu’est-ce-que le Swiss Performance Index?

Le SPI® est l’indice boursier le plus large de Suisse, puisqu’il couvre environ 200 entreprises suisses. Son évolution reflète également celle de l’économie helvétique. 

Quelles répercussions la situation actuelle du marché a-t-elle sur ma prévoyance?

Compte tenu de la situation actuelle, il est difficile d’établir des prévisions fiables. On peut toutefois retenir que les chutes de cours font partie du fonctionnement du marché des actions. En outre, l’Histoire montre que les crises passées ont toujours été surmontées et parfois avec une rapidité surprenante.

Face aux turbulences boursières, il convient de garder la tête froide. D’une part, les solutions de prévoyance visent un objectif à long terme. D’autre part, les contractions du marché peuvent aussi être une opportunité, car les prix d’achat bas augmentent les perspectives de rendement (effet du coût moyen).

Épargner avec des actions: les quatre règles à suivre

Une large diversification

Pour investir intelligemment, il convient de répartir son capital autant que possible sur des régions et des titres diversifiés. On évite ainsi une concentration des risques. En recourant par exemple au plan de prévoyance SmartFlex, on peut constituer intelligemment sa prévoyance vieillesse et éviter ainsi les lacunes de prévoyance. Les fonds de placement sont largement diversifiés et l’investisseur peut faire son choix entre quatre thèmes de placement.

Un horizon de placement à long terme 

Tout vient à point à qui sait attendre: cet adage s’accorde aussi parfaitement à l’épargne en actions. Garder son calme et réfléchir sur le long terme est une approche qui a fait ses preuves. L’évolution du marché (comme celle du Swiss Performance Index sur les 25 dernières années) le démontre: malgré les crises, les placements en actions enregistrent des hausses de valeur nettement supérieures à celles des comptes d’épargne ou des obligations.

Privilégier les faibles frais de placement

Si l’on mise sur les actions pour atteindre ses objectifs d’épargne, on doit aussi être attentif aux frais associés, car des frais élevés viendront grever le rendement.  Les frais totaux d’un placement comprennent les frais de gestion du fonds, l’administration du fonds et les frais d’achat et de vente des parts de fonds. Le plan de prévoyance SmartFlex, qui investit une partie du capital d’épargne dans des placements en actions, se distingue par des frais de placement comparativement bas.

Des versements réguliers

Pour l’épargne à long terme, des versements réguliers et une certaine discipline sont essentiels pour se constituer un capital sur la durée. Et même pour un placement sur le marché des actions, des versements réguliers dans un plan de prévoyance orienté rendement sont aussi une bonne idée. En effet, en investissant régulièrement, on tire parti de prix d’achat avantageux lors des chutes de cours. Les experts parlent également de la «méthode du prix moyen». 

Foire aux questions

  • Quels mécanismes de protection offrent les assurances pour l’épargne sur les marché des actions orientée rendement?

    Pour la constitution ciblée d’un capital avec des actions, les assurances proposent divers instruments de protection. Ainsi, dans le cadre du plan de prévoyance SmartFlex par exemple, il est possible de verser une partie des cotisations d’épargne mensuelles dans un capital sécurisé rémunéré à taux fixe et l’autre partie dans un capital orienté rendement, qui sera placé sur le marché des actions. La répartition des versements mensuels peut être adaptée à tout moment, de manière flexible. Par ailleurs, SmartFlex propose d’autres options de sécurité, comme la gestion de la phase finale du contrat, la réallocation manuelle ou la sécurisation des rendements. Vous trouverez ici davantage d’informations sur le plan de prévoyance SmartFlex.

  • Les crises boursières et les risques financiers font souvent la une des médias. Quelle sécurité la prévoyance vieillesse en actions offre-t-elle?

    Un retour sur l’évolution des cours et des valeurs de ces 25 dernières années montre que les placements en actions se sont nettement mieux comportés que les obligations et comptes d’épargne, en dépit de plusieurs crises telles que l’éclatement de la bulle Internet lors du passage au nouveau millénaire, le 11-Septembre ou la crise financière de 2008. Les experts sont donc unanimes: associés à d’autres instruments, des placements en action largement diversifiés sont d’excellents outils pour se constituer une prévoyance individuelle. 

  • Je me constitue une prévoyance vieillesse individuelle en actions en tant que particulier. Dois-je déclarer mes gains de cours aux impôts?

    Non. En Suisse, un particulier n’est pas assujetti à un impôt sur les gains de cours ou de capital. Les gains générés par la vente d’actions ne sont donc pas soumis à l’impôt sur le revenu. Toutefois, les titres concernés sont assujettis à l’impôt sur la fortune et doivent donc figurer dans la déclaration d’impôts. Les revenus issus des dividendes d’actions et des intérêts, ainsi que les revenus similaires, sont également assujettis à l’impôt.

  • Dans quelles sociétés investit AXA?

    AXA investit exclusivement dans des fonds de placement présentant des actions largement diversifiées et accordant une attention particulière aux placements durables. AXA a exclu 600 entreprises actives notamment dans les domaines du tabac, des armes, du charbon, de l’huile de palme et des sables bitumineux. Elle n’investit pas dans ces entreprises. Dans le cadre du plan de prévoyance SmartFlex, le client a également la possibilité de choisir un placement selon ses propres convictions et d’opter pour un thème de placement précis: «Durabilité», «Suisse», «Tendances d’avenir» ou «Monde». Vous trouverez ici de plus amples informations à ce sujet.

Toujours à vos côtés

Si vous avez des questions ou souhaitez un entretien de conseil en prévoyance, nous sommes là pour vous.

AXA et vous

Contact Déclarer sinistre Postes à pourvoir Médias Courtiers myAXA Commentaires de clients Portail des garagistes S'abonner à la newsletter myAXA Contact & FAQ

AXA dans le monde

AXA dans le monde

Rester en contact

DE FR IT EN Conditions d’utilisation Protection des données / Cookie Policy © {YEAR} AXA Assurances SA

Nous utilisons des cookies et des outils d’analyse en vue d’améliorer votre expérience d’utilisateur, pour vous présenter des publicités personnalisées d’AXA et de ses entreprises publicitaires partenaires, et pour activer les fonctions de médias sociaux. Si vous utilisez Internet Explorer 11, vous ne pouvez pas modifier les paramètres des cookies dans notre Centre de préférence des cookies. Pour modifier les paramètres, veuillez utiliser un navigateur plus récent. En consultant notre site Internet au moyen de ce navigateur, vous acceptez l’utilisation de cookies. Protection des données / Cookie Policy