Fondation et innovation

«Il n’y a pas d’âge pour s’installer à son compte»

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager sur Xing Partager par e-mail

En Suisse, une personne achète en moyenne 60 vêtements par an, soit plus d’un par semaine. 40% ne seront jamais portés. Cette proportion est probablement encore plus élevée pour les vêtements d’extérieur. Les équipements outdoor, quant à eux, prennent bien trop souvent la poussière dans un coin alors qu’ils sont encore en parfait état. Isa Schindler a pris la mesure du problème et veut «sortir ces vêtements des armoires pour les proposer à d’autres personnes». 

Cette alpiniste passionnée a mis son idée à exécution et ouvert en mai 2020 2nd Peak, le premier magasin d’occasion dédié exclusivement aux vêtements et aux équipements outdoor. Être sa propre patronne, innover, ne pas faire de compromis, raccourcir les circuits de décision: voilà de quoi l’ancienne responsable de projet et directrice commerciale rêvait depuis un moment. Si elle a franchi le pas, c’est parce que son travail ne la satisfaisait plus et qu’elle avait besoin de changement: «Je voulais donner du sens aux dernières années de ma vie professionnelle et être utile à la société.» 

Le courage de se mettre à son compte

Une bonne dose de courage et d’autodépassement lui permet de couper les ponts et de démarrer un projet qui lui tient à cœur, une boutique de seconde main pour vêtements outdoor. Isa Schindler crée sa Sàrl le 20 février 2020 et signe le premier bail pour son magasin le 11 mars, soit une semaine avant le confinement. «Je me suis dit: là, tu as fait la plus grosse erreur de ta vie», se remémore-t-elle ses débuts. Elle avait ouvert son magasin au pire moment. Après tout, la crise du coronavirus est une rude épreuve, même quand on connaît le commerce de détail sur le bout des doigts.

Isa Schindler passe en revue l’assortiment de 2nd Peak.

Isa Schindler dans son magasin de seconde main dans le 4e arrondissement de Zurich.

2nd Peak a un an, un an de vêtements d’occasion qui ont été recyclés

En février 2021, 2nd Peak fête son premier anniversaire. Isa n’aura pas connu une reconversion de tout repos, et pas seulement à cause du coronavirus. Au cours des douze premiers mois, elle essuie plusieurs revers et traverse des phases de doute. Elle n’en reste pas moins convaincue de la pertinence de son idée. Et ses clients la confortent quotidiennement dans son choix: «Les retours positifs sur les réseaux sociaux, dans le magasin et dans la sphère publique me donnent chaque jour le courage et l’espoir nécessaires pour continuer de croire en mon idée.» 

  • Teaser Image
    Vous souhaitez créer votre entreprise?

    Grâce à notre check-list pour les indépendants, vous n’oublierez aucune démarche au moment de créer votre entreprise.

    En savoir plus

La crise du coronavirus régit le quotidien

Pendant le premier confinement, Isa Schindler met à profit son temps pour se procurer des marchandises auprès de personnes qu’elle connaît et pour aménager son magasin. «J’allais chez les gens aux quatre coins de la Suisse, ils préparaient des sacs qu’ils laissaient devant leur porte pour éviter tout contact direct», relate la Zurichoise. Si elle manque de recul dans le commerce de détail, elle peut en revanche s’appuyer sur son expérience de la gestion de projets pour évaluer la situation et réagir rapidement aux changements. Elle monte ainsi en octobre avec son équipe un magasin en ligne pour être parée contre un nouveau confinement. Bien lui en a pris, puisqu’elle doit baisser le rideau en janvier. Elle vend dès lors vêtements et équipements d’occasion en ligne. «Cela nous a permis de joindre les deux bouts. Mais la fermeture n’a pas seulement été difficile financièrement, notre moral en a aussi pris un coup», reconnaît Isa. Elle est d’autant plus heureuse maintenant que les gens puissent revenir au magasin pour profiter de vêtements d’extérieur bon marché et durables.

«Je n’ai jamais eu un travail aussi passionnant. Les compliments des clients qui viennent au magasin jour après jour me donnent la force de croire en mon idée.»

Isa Schindler, fondatrice de 2nd Peak

Satisfaite du chemin parcouru

Un an après la création de son entreprise, Isa est satisfaite de la façon dont son magasin évolue: «C’est beaucoup de travail, mais ce n’est jamais une corvée. Je continue de m’investir corps et âme. Je fais encore presque tout toute seule: ressources humaines, marketing, administration, finances, achats, ventes et développement commercial. Je reçois de l’aide pour la gestion du magasin et la vente de la part de formidables conseillers spécialistes du commerce de détail et du secteur sportif.» 

Isa Schindler fabrique des paillassons à partir de vieilles cordes d’escalade.

Recyclage: des cordes d’escalade deviennent des paillassons tendance

Le premier magasin de seconde main pour vêtements outdoor

Le concept de 2nd Peak est simple. Les gens apportent leurs vêtements de sport au magasin. Les employés vérifient alors la propreté, le bon état et l’âge des articles. Ces critères permettent de fixer un prix qui représente au maximum 50% du prix neuf. Le vendeur reçoit immédiatement sa part en espèces, qui correspond à un tiers du prix de vente de 2nd Peak. Les clients se voient ainsi proposer un assortiment unique qui se renouvelle presque quotidiennement et qui recèle de véritables trésors. De nombreux habits disponibles dans le magasin n’ont été portés qu’une ou deux fois. «C’est beau de voir combien les gens sont généreux», s’enthousiasme l’instigatrice du projet à propos de ses clients qui apportent leurs habits inutilisés. 

  • Teaser Image
    Isa Schindler, fondatrice de 2nd Peak

    Isa Schindler vient à l’origine du monde du sport et du management sportif. Après être passée par le sport, le marketing, la gestion de projets et le développement de produits, cette alpiniste de 55 ans a réalisé son rêve de se mettre à son compte dans un domaine combinant alpinisme et durabilité. En 2020, elle remporte le prix du «Sustainable Outdoor Store of the Year».

    Vers 2nd Peak

Sans cesse de nouvelles idées

Cette fonceuse déborde d’idées qu’elle met en œuvre dans son magasin. Outre la vente en ligne, 2nd Peak propose depuis peu aussi un service de location. Isa Schindler espère que cette possibilité freinera les mauvais achats. Ce service permet aux clients de tester un produit pour une durée déterminée. Ils ont ensuite la possibilité de l’acheter, déduction faite du prix de location.

À 55 ans, Isa Schindler en est convaincue: «Il n’est jamais trop tard pour avoir de bonnes idées et pour trouver l’énergie nécessaire à leur réalisation.»

  • Teaser Image
    Know You Can

    Derrière toute réussite se cachent aussi des obstacles, des doutes et des imprévus. Faites confiance à votre partenaire AXA pour vous épauler.

    En savoir plus

Articles apparentés

AXA et vous

Contact Déclarer sinistre Postes à pourvoir Médias Courtiers myAXA Commentaires de clients Portail des garagistes S'abonner à la newsletter myAXA Contact & FAQ

AXA dans le monde

AXA dans le monde

Rester en contact

DE FR IT EN Conditions d’utilisation Protection des données / Cookie Policy © {YEAR} AXA Assurances SA

Nous utilisons des cookies et des outils d’analyse en vue d’améliorer votre expérience d’utilisateur, pour vous présenter des publicités personnalisées d’AXA et de ses entreprises publicitaires partenaires, et pour activer les fonctions de médias sociaux. Si vous utilisez Internet Explorer 11, vous ne pouvez pas modifier les paramètres des cookies dans notre Centre de préférence des cookies. Pour modifier les paramètres, veuillez utiliser un navigateur plus récent. En consultant notre site Internet au moyen de ce navigateur, vous acceptez l’utilisation de cookies. Protection des données / Cookie Policy