En déplacement

Cinq règles importantes pour vos vacances en camping-car

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager sur Xing Partager par e-mail

Vous venez d’acheter ou de louer un camping-car? Alors c’est parti pour la grande aventure avec votre petite maison sur roues! À vous les montagnes suisses, les plages de sable fin et les villages pittoresques d’Italie, de France et de Navarre. 

Pour bien débuter en camping-car et profiter pleinement de vos vacances, voici cinq règles élémentaires pour arriver à destination en toute sécurité. 

La sécurité est essentielle pour des vacances en camping-car réussies

Partir à la découverte de la Suisse et des pays limitrophes au volant de votre maison sur roues, vous en rêvez depuis longtemps. Vous souhaitez visiter un maximum d’endroits différents ou simplement profiter de quelques jours de farniente dans votre camping préféré? S’il s’agit de votre première expérience en camping-car, voici les prescriptions et législations, résumées en cinq règles, que vous devriez connaître pour prendre la route et passer des vacances sans soucis. 

1. Charger correctement le camping-car

Le moment tant attendu des vacances est arrivé? Alors vous pouvez commencer à organiser le chargement de votre camping-car . Si vous souhaitez emporter vélos, kayak et autres articles de loisir, il vous faudra faire des choix, car la limite des 3,5 tonnes est vite atteinte pour un ménage de quatre personnes. Il s’agit en effet du poids total maximal, y compris remorque, admis pour conduire un véhicule avec un permis de catégorie B. Vous trouverez le poids maximal autorisé de votre camping-car ou caravane au chiffre 33 de votre permis de circulation. La charge utile (chargement supplémentaire) se calcule en soustrayant le poids à vide (chiffre 32 du permis, qui inclut déjà le conducteur et le carburant) du poids total. En cas de dépassement, vous risquez une amende de jusqu’à 250 francs.  C’est pourquoi il est recommandé de calculer la charge utile restante à l’aide d’une balance spéciale; il y en a dans la plupart des déchèteries et centres de recyclage. 

Règles spéciales pour les caravanes et remorques

Pour les caravanes, la question du poids total autorisé est moins problématique, vu que l’on dispose aussi de la charge utile du véhicule tracteur. Par contre, il faut veiller à bien répartir le chargement, sans quoi l’attelage manquera de stabilité. Pour les remorques – caravane ou remorque pour motocycles –, il faut en outre respecter la charge d’appui maximale exercée par le timon sur le crochet de remorquage du véhicule tracteur. Dans la plupart des cas, celle-ci oscille entre 50 et 70 kg (voire aussi les données du fabricant). 

2. Sécurité routière: rétroviseurs

Les camping-cars et les véhicules tracteurs des caravanes doivent être munis, à gauche et à droite, d’un rétroviseur offrant au conducteur une bonne visibilité latérale ainsi qu’une vision arrière d’au moins 100 m. Il existe des rétroviseurs spéciaux dédiés, fixes ou mobiles. Pour les caravanes et remorques très larges, il y a des rétroviseurs à bras long, disponibles également avec un verre convexe qui agrandit l’angle de vision (effet grand angle).

  • Teaser Image
    Conseil: rouler en toute sécurité avec une remorque

    Si vous tractez une remorque avec votre camping-car, vous devez utiliser une corde de sécurité. Celle-ci est généralement fixée au véhicule même ou à l’aide d’un œillet ou d’une languette. En l’absence d’œillet, le dispositif de raccordement doit être adapté. Il appartient aux cantons d’édicter les prescriptions détaillées topiques et d’en vérifier la mise en œuvre. Le non-respect des réglementations ou une mauvaise installation de la corde de sécurité sont passibles d’une amende.

3.  Sécurité routière: marche arrière

Saviez-vous que, depuis le 1er janvier 2016, il est interdit en Suisse de rouler en marche arrière sur une longue distance? Exceptions: lorsqu’il n’est pas possible de faire demi-tour ou de continuer à rouler ou pour effectuer un court déplacement, par exemple pour se garer. Cette interdiction vaut d’ailleurs aussi pour les voitures de tourisme: entre 2011 et 2014, on a en effet enregistré chaque année plus de 3000 accidents dus à des manœuvres de marche arrière imprudentes. Si vous devez faire une marche arrière avec votre camping-car ou une caravane, demandez toujours à une tierce personne de vous aider.

4. Prudence en cas de camping sauvage

Se retrouver, le soir venu, assis en famille autour d’un feu au milieu d’une prairie à se raconter des histoires ou, tout simplement, à observer les étoiles en silence, c’est ça le bonheur du camping sauvage! En Suisse, il n’y a pas d’interdiction générale de faire du camping sauvage; cependant, il n’y a pas non plus de réglementation uniforme. C’est pourquoi vous devez absolument vous renseigner avant de partir auprès des cantons que vous comptez visiter sur ce qui est autorisé et ce qui ne l’est pas. Dans celui de Zurich, par exemple, il faut impérativement demander l’autorisation au propriétaire du terrain. Il y a aussi en Suisse des endroits où le camping sauvage est strictement interdit:

  • Réserves naturelles
  • Parc national suisse
  • Zones de chasse fédérales
  • Zones de tranquillité de la faune sauvage
  • Endroits interdits d’accès en général 

Si vous souhaitez passer la nuit en dehors des campings ou des emplacements officiels, renseignez-vous toujours auprès du canton ou de la commune concernés. En cas de doute, optez pour un camping officiel.

5. Règles à respecter à l’étranger

  • Avant votre départ à l’étranger, pensez à munir votre véhicule d’un autocollant CH.
  • Depuis le 1er janvier 2021, le marquage de l’angle mort par l’apposition d’autocollants («Attention angles morts») à plusieurs endroits est obligatoire en France pour les camping-cars de plus de 3,5 tonnes. En cas de non-respect de cette règle, vous risquez une amende de 140 euros.
  • Allemagne: les camping-cars et attelages avec caravane sont autorisés, dans certaines conditions, à rouler à 100 km/h sur les autoroutes. Pour obtenir un macaron de vitesse 100, le véhicule doit faire l’objet d’une inspection préalable conformément aux prescriptions de la législation allemande.

Articles apparentés

AXA et vous

Contact Déclarer sinistre Postes à pourvoir Médias Courtiers myAXA Commentaires de clients Portail des garagistes S'abonner à la newsletter myAXA Contact & FAQ

AXA dans le monde

AXA dans le monde

Rester en contact

DE FR IT EN Conditions d’utilisation Protection des données / Cookie Policy © {YEAR} AXA Assurances SA

Nous utilisons des cookies et des outils d’analyse en vue d’améliorer votre expérience d’utilisateur, pour vous présenter des publicités personnalisées d’AXA et de ses entreprises publicitaires partenaires, et pour activer les fonctions de médias sociaux. Si vous utilisez Internet Explorer 11, vous ne pouvez pas modifier les paramètres des cookies dans notre Centre de préférence des cookies. Pour modifier les paramètres, veuillez utiliser un navigateur plus récent. En consultant notre site Internet au moyen de ce navigateur, vous acceptez l’utilisation de cookies. Protection des données / Cookie Policy