En déplacement

Grêle et tempêtes: les lieux les plus touchés en Suisse

Image: Keystone-SDA
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager sur Xing Partager par e-mail

Les statistiques d’AXA font apparaître les années les plus marquées par les intempéries. Les différences sont de taille, puisque pour l’assureur, les coûts peuvent varier entre 50 et 300 millions de francs par an. Le Jura a été le plus touché par la grêle, Schwytz par les inondations et le Tessin par la foudre. 

Pendant deux années consécutives, la Suisse a subi des intempéries supérieures à la moyenne, et donc des dégâts importants. Qu’en sera-t-il cette année? La saison des intempéries s’étend généralement de mai à août, mais toutes les régions ne sont pas exposées aux mêmes risques. Les statistiques des sinistres d’AXA pour les années passées fournissent une photographie très parlante des types de sinistres par région.

La moitié des dommages dus à la grêle concentrés sur neuf cantons 

Les voitures grêlées représentent une part importante des sinistres, tant pour ce qui est du nombre de cas que des coûts. Ces vingt dernières années, les cantons du Jura, du Tessin et de Neuchâtel ont particulièrement été touchés, mais aussi ceux de Nidwald, Lucerne, Obwald, Schwytz, Fribourg et Berne. Près de la moitié des sinistres causés par la grêle déclarés à AXA se sont produits dans ces neuf cantons. «Ce sont surtout les fortes tempêtes de grêle s’abattant sur de nombreux véhicules pendant un court laps de temps qui peuvent sensiblement alourdir le bilan des sinistres», explique Patrick Villiger, responsable Sinistres Véhicules automobiles chez AXA. Ces épisodes sont plus rares dans les cantons de Schaffhouse, de Genève, des Grisons, de Glaris, du Valais et de Thurgovie.

Une hausse de l’intensité

Les statistiques d’AXA révèlent également que les intempéries peuvent causer des dommages d’ampleur très diverse. Depuis 1997, les coûts de l’assurance à ce titre varient entre 52 millions de francs par an (en 1998 et 2008) et 299 millions (en 2021). L’an dernier, pas moins de 38 000 cas ont été signalés, pour un montant de 144 millions de francs. Les années record ont été 1999, 2004, 2005, 2009, 2012, 2013 et bien sûr 2021, avec plus de 40 000 sinistres et une charge des sinistres supérieure à 150 millions de francs. Impossible néanmoins de dégager une tendance: pour ce faire, la période d’observation devrait être nettement plus longue. «Nous constatons toutefois que la fréquence et l’intensité des phénomènes augmentent, avec davantage de fortes pluies et de gros grêlons», relève Stefan Müller, responsable Sinistres Assurances de choses chez AXA. «Ainsi, nous faisons maintenant face à de nouveaux dangers. Dans les régions densément peuplées, les fortes pluies peuvent transformer les routes en torrents et inonder les garages souterrains.»

La plupart des inondations dans le canton de Schwytz

Ces dix dernières années, les dégâts liés à des inondations ont surtout été recensés à Schwytz, suivi par la Thurgovie, Lucerne, Soleure et l’Argovie, cantons dans lesquels AXA décompte plus d’un tiers des sinistres de cette catégorie, sachant que certains événements ont fortement pesé dans la balance. En revanche, les cantons de Nidwald, de Vaud, d’Uri, des Grisons et de Bâle-Ville ont été la plupart du temps épargnés par les inondations sur cette même période. Les mesures de prévention mises en place par la Confédération, les cantons et les communes ont également eu un effet positif. «Les investissements tels que les galeries d’évacuation des crues, les bassins de rétention, le rehaussement de digues ou la carte des dangers d’inondation ont donc montré leur utilité», constate Stefan Müller.

Le Tessin, le plus touché par la foudre

S’agissant des dommages dus à la foudre, un canton se démarque nettement dans les statistiques: il s’agit du Tessin, qui en a enregistré six fois plus que le reste de la Suisse cette dernière décennie. AXA reçoit chaque année plusieurs centaines de déclarations de sinistres dans ce canton. Le risque y était même plus de 30 fois supérieur à celui de Bâle-Ville, de Nidwald et de Vaud. La raison en est simple: lorsque l’air chaud et humide en provenance de la Méditerranée rencontre la chaîne des Alpes, les courants ascendants et descendants qui en résultent forment des nuages très chargés en électricité, ce qui donne naissance à la foudre. 

Comment protéger ses biens

En prenant quelques précautions, on peut diminuer le risque de voir ses biens subir des dommages lors d’intempéries. Quand la météo devient instable, plusieurs applications avec notifications push lancent en temps réel des alertes localisées. En cas d’annonce de tempête avec vents violents, il faut attacher ou ranger les objets mobiles tels que les chaises de jardin et remonter les stores pare-soleil. Si de fortes pluies sont prévues, il importe de veiller à dégager les bouches d’écoulement des eaux et à fermer les fenêtres. S’il existe un risque que l’eau pénètre dans le bâtiment, il faut placer en hauteur les objets de valeur et ceux sensibles à l’humidité. Et, lors de tempêtes de grêle, mieux vaut mettre les véhicules à l’abri et remonter les volets roulants. «En effet, beaucoup d’entre nous ignorent que les fenêtres ne craignent pas la grêle, contrairement aux stores», explique Stefan Müller. 

Assurance en cas d’intempérie

La couverture d’assurance dépend de l’objet endommagé. Les dommages causés au mobilier et aux installations sont couverts à la valeur à neuf par l’assurance Inventaire du ménage. Les dommages aux véhicules sont pris en charge par l’assurance casco partielle. Pour les immeubles, c’est l’assurance des bâtiments – généralement gérée par le canton – qui est compétente.

  • Teaser Image
    Protéger son véhicule

    Vous souhaitez assurer votre véhicule avant les prochaines intempéries?

    Voir l’assurance auto
  • Teaser Image
    Votre véhicule n’est pas la seule chose endommagée?

    AXA vous aide également si votre cave est inondée après de forts orages ou si votre table de jardin est abîmée par la grêle.

    Voir l’assurance inventaire du ménage
  • Teaser Image
    Conseils de nos experts en cas de tempête ou d’inondation

    Nous vous expliquons la marche à suivre en cas de sinistre et l’assurance qui couvre les dommages.

    Lire les conseils d’experts pour locataires, propriétaires et entreprises

Articles apparentés

AXA et vous

Contact Déclarer sinistre Postes à pourvoir Médias Courtiers myAXA Login Commentaires de clients Portail des garagistes S'abonner à la newsletter myAXA FAQ

AXA dans le monde

AXA dans le monde

Rester en contact

DE FR IT EN Conditions d’utilisation Protection des données / Cookie Policy © {YEAR} AXA Assurances SA

Nous utilisons des cookies et des outils d’analyse en vue d’améliorer votre expérience d’utilisateur, pour vous présenter des publicités personnalisées d’AXA et de ses entreprises publicitaires partenaires, et pour activer les fonctions de médias sociaux. Si vous utilisez Internet Explorer 11, vous ne pouvez pas modifier les paramètres des cookies dans notre Centre de préférence des cookies. Pour modifier les paramètres, veuillez utiliser un navigateur plus récent. En consultant notre site Internet au moyen de ce navigateur, vous acceptez l’utilisation de cookies. Protection des données / Cookie Policy