En déplacement

5 conseils pour plus de concentration au volant

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager sur Xing Partager par e-mail

1100 blessés graves et 60 morts: tel est le triste bilan annuel des accidents de la route dus à la distraction et à l’inattention en Suisse (source: BPA). Si les causes sont diverses, la principale est l’utilisation du téléphone au volant. Nous avons donc rassemblé quelques conseils pour vous aider à arriver à destination sans encombre.

 

5 conseils simples contre la distraction au volant

Se concentrer sur la route lorsqu’on conduit? Plus facile à dire qu’à faire, tant il y a d’activités et d’objets susceptibles de détourner notre attention et de nous distraire. À cet égard, le téléphone portable est en tête de liste. Écrire un message en vitesse, jeter un œil aux notifications push ou vérifier le trajet sur l’application GPS: autant d’actions qui contreviennent à l’ordonnance sur les règles de la circulation routière (OCR) et exposent à des sanctions.  Depuis 2009, écrire un SMS en conduisant constitue même une violation grave des règles de la circulation, passible d’une peine privative de liberté de trois ans au plus. Et s’il est autorisé de téléphoner avec un kit mains libres ou d’utiliser la radio, on risque malgré tout d’être moins attentif à ce qui se passe sur la route. Notons par ailleurs que de plus en plus de piétons ou de cyclistes utilisent des équipements multimédias susceptibles de les distraire. Il est donc d’autant plus important que rien n’affecte votre vigilance au volant. Les conseils suivants compilés par le service Recherche accidentologique et Prévention d’AXA  vous aideront à éviter les distractions et à arriver à bon port.

1. Smartphone en mode conduite

Text Aujourd’hui, les smartphones possèdent presque tous un mode conduite. Quand il est activé, l’écran du téléphone reste noir et le son coupé pendant tout le trajet. Si vous recevez un SMS, son expéditeur sera informé que vous êtes en train de conduire. Les appels seront automatiquement déviés vers la boîte vocale. Pour autant, aucun risque de passer à côté d’une urgence: si l’interlocuteur ajoute le mot «urgent» dans son deuxième message ou s’il est enregistré parmi vos favoris et vous appelle plus d’une fois, le téléphone s’allume et sonne. Il est alors recommandé d’arrêter votre véhicule en lieu sûr et d’éteindre le moteur avant de rappeler votre interlocuteur. Sur les appareils iOS, le mode conduite se trouve dans le centre de contrôle, sous «Personnaliser les commandes». Sous Android, vous pouvez l’activer en faisant descendre le haut de l’écran et en appuyant sur le symbole de voiture dans le mode conduite.

2. Réglage du GPS avant le départ 

Text Manipuler son GPS au volant est tout aussi dangereux que de se servir du téléphone. Si vous avez besoin du système de navigation pour effectuer un trajet qui ne vous est pas familier, vous avez donc tout intérêt à le paramétrer avant de mettre le moteur en route. Regardez également le détail de l’itinéraire et mémorisez les principales bifurcations. Avant de démarrer, vérifiez encore le niveau sonore des indications vocales. Vous pourrez ainsi vous concentrer sur la route, sans regarder à tout bout de champ la carte affichée sur l’écran.

3. Pauses pour vous détendre et boire/manger

Text Mordre dans un sandwich ou boire une gorgée d’eau peut également provoquer un moment d’inattention aux conséquences dramatiques. En particulier si l’emballage vous résiste et vous oblige à vous servir de vos deux mains. Une conduite sûre nécessite en effet d’avoir les deux mains sur le volant. C’est pourquoi il est préférable de manger ou de boire avant de partir ou une fois à destination. Si le trajet est long, il est utile de prévoir des pauses ravitaillement pour calmer votre estomac. Conseil: avant le départ, cherchez quels sont les plus jolies aires de repos sur votre parcours afin de joindre l’utile à l'agréable. Profitez-en pour prendre de bonnes bouffées d’air frais et vous dégourdir les jambes, votre concentration n’en sera que meilleure pour finir votre trajet.

  • Teaser Image
    Droit de la circulation: quand une distraction devient-elle punissable?

    Manger un sandwich, utiliser son système de navigation ou téléphoner au volant: qu’est-ce qui est autorisé et quand risque-t-on un retrait de permis? Cyril Senn est juriste chez AXA-ARAG et répond à vos questions dans l’interview ci-dessous.

    Lire l’interview

4. Usage prudent du système audio

Text Le volume sonore de la musique ne doit jamais couvrir le bruit du trafic. Dans le cas contraire, il pourrait vous empêcher d’entendre une sirène imposant la formation d’un couloir de secours, et votre voiture pourrait entraver le passage des véhicules d’intervention. Mais les décibels ne sont pas le seul facteur de risque. Le fait de changer de station de radio ou de chercher telle ou telle chanson détourne également votre attention pour un bref instant. C’est pourquoi il vaut mieux effectuer ces manipulations avant de démarrer. 

5. Arrêt en cas d’urgence ou de problème important

Text Si vous pensez à quelque chose d’important à régler de toute urgence au cours du trajet, trouvez un endroit au bord de la route où vous arrêter en toute sécurité. Vous pourrez alors examiner calmement la situation et prendre la décision qui convient. Cet arrêt vous permettra aussi de consulter des documents éventuels, de passer un coup de fil ou d’écrire un message à quelqu’un. En procédant ainsi, vous ne risquez pas d’amende et vous ne vous mettez pas en danger, ni vous-même ni les autres usagers de la route.

 

Articles apparentés

AXA et vous

Contact Déclarer sinistre Postes à pourvoir Médias Courtiers myAXA Commentaires de clients Portail des garagistes S'abonner à la newsletter myAXA Contact & FAQ

AXA dans le monde

AXA dans le monde

Rester en contact

DE FR IT EN Conditions d’utilisation Protection des données / Cookie Policy © {YEAR} AXA Assurances SA

Nous utilisons des cookies et des outils d’analyse en vue d’améliorer votre expérience d’utilisateur, pour vous présenter des publicités personnalisées d’AXA et de ses entreprises publicitaires partenaires, et pour activer les fonctions de médias sociaux. Si vous utilisez Internet Explorer 11, vous ne pouvez pas modifier les paramètres des cookies dans notre Centre de préférence des cookies. Pour modifier les paramètres, veuillez utiliser un navigateur plus récent. En consultant notre site Internet au moyen de ce navigateur, vous acceptez l’utilisation de cookies. Protection des données / Cookie Policy