myAXA Login
En déplacement

Rouler en sécurité en hiver - conseils pour les automobilistes

Partager sur Facebook Partager sur Twitter ch.axa.i18.share.google Partager sur LinkedIn Partager sur Xing Partager sur Pinterest Partager par e-mail

Quand les feuilles mortes tapissent les routes, que le brouillard, l’humidité et la neige s’invitent dans le paysage, les dangers ne manquent pas. En suivant les conseils de la Recherche accidentologique et prévention d’AXA, vous traverserez la saison froide dans les meilleures conditions.

Redoubler de vigilance évite l’accident

L’expérience montre que certains moments de la journée et de la semaine sont plus propices aux accidents. On dénombre en effet jusqu’à 15% d’accidents en plus le vendredi soir par rapport aux autres jours de la semaine. Le trafic est plus dense et beaucoup d’automobilistes pensent déjà au week-end. Il faut donc redoubler d’attention.

À partir du passage à l’heure d’hiver le 28 octobre 2018, les journées vont raccourcir, et les épisodes de neige et de brouillard vont se multiplier et réduire la visibilité. Il faut savoir qu’un tiers des accidents entraînant des dommages corporels ont lieu à la tombée de la nuit ou dans l’obscurité (source: OFROU). Entre chien et loup, les automobilistes doivent redoubler de vigilance aux abords des écoles ou des centres commerciaux. 

Mauvaise visibilité: ralentir et augmenter les distances de sécurité

Les carambolages les plus graves survenus en Suisse ont été causés par l’apparition soudaine d’une nappe de brouillard. Pluie, neige et brouillard limitent la visibilité et rendent la chaussée glissante. Le brouillard peut, d’une minute à l’autre, devenir très dense par endroits. Gardez une distance de sécurité suffisamment grande et réduisez votre vitesse.

Tapis de feuilles sur la route: pas de coups de volant

L’automne pare les paysages de couleurs magnifiques, mais dès qu’il pleut, les feuilles mortes transforment la chaussée en une véritable patinoire. Les systèmes d’assistance courants comme l’ABS et l’ESP ne peuvent pas fonctionner à plein, car les roues n’adhèrent pas bien à la chaussée. Dans cette situation, il faut garder son sang-froid et éviter les brusques changements de direction.

Animaux sauvages sur la route: bien réagir

La plupart des accidents impliquant des animaux sauvages se produisent en début de journée ou le soir. Surveillez attentivement l’orée des bois et les bordures de champ. Les animaux sauvages se déplaçant rarement seuls, préparez-vous au passage d’autres animaux . Si possible, effectuez un freinage d’urgence et manœuvrez pour éviter l’animal. Le dispositif ABS vous permettra de garder le contrôle du véhicule. Avant toute manœuvre brusque, vérifiez la présence de véhicules venant en face ou derrière vous.

Gare au verglas

Dès que le thermomètre affiche 3 degrés, le risque de verglas augmente sur les routes qui traversent des forêts ou franchissent des ponts. Un taux d’humidité élevé ou le brouillard favorisent la formation d’une pellicule humide sur la chaussée, particulièrement dangereuse quand les températures avoisinent zéro. La prudence est de mise dans de telles conditions météo.

Aquaplaning: lever le pied

Quand on roule sous des trombes d’eau, il se forme une sorte de vague devant les pneus, car l’eau ne s’évacue pas assez vite. Dans le pire des cas, les pneus ne sont plus en contact avec la chaussée et le conducteur perd la maîtrise de son véhicule. Deux conseils pour éviter l’aquaplaning: adapter sa vitesse en cas de fortes pluies et vérifier que la sculpture des pneus soit suffisamment profonde (au monis 4 mm).

Les deux règles d’or pour les pneus d’hiver: «de O à P» et 4×4×4

Les pneus d’hiver sont de rigueur d’octobre à Pâques. De plus, il faut utiliser quatre pneus d’hiver identiques de moins de quatre ans et d’une profondeur de sculpture d’au moins quatre millimètres. Votre sécurité dépend de l’état de vos pneus.

Un stage de conduite pour maîtriser les situations à risque

Suivre un stage dans un Driving Center vous entraîne à la conduite sur chaussée glissante. Pour en savoir plus, écrivez-nous à l’adresse suivante: accidentresearch@axa.ch

Articles apparentés

Nous utilisons des cookies et des outils d'analyse pour améliorer la convivialité du site Internet et personnaliser la publicité d'AXA et des partenaires publicitaires. Plus d'infos: Protection des données