Management et finances

Économies d’énergie en entreprise – en toute simplicité

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager sur Xing Partager par e-mail

Votre entreprise a besoin d’énergie. Que ce soit dans l’industrie ou le tertiaire: quelques mesures simples vous permettent de supprimer les appareils énergivores superflus et de réduire vos dépenses énergétiques. Cinq astuces simples pour économiser l’énergie en entreprise. 

Depuis quelques temps, la hausse du coût de l’énergie fait frémir. Rien d’étonnant à cela, 57 térawattheures d’électricité ont été consommés en Suisse en 2022. Et l’industrie est responsable de 30% de cette consommation, le secteur tertiaire de 25 %. Les bureaux, avec leurs ordinateurs et leurs écrans, leurs serveurs et leurs climatisations, gagnent du terrain par rapport aux ateliers de production – le sujet des économies d’énergie les concerne donc au même titre. 

À l’avenir, il va falloir utiliser l’énergie de manière plus efficace, ne serait-ce que pour protéger l’environnement. Depuis l’hiver 2022/2023, au cours duquel la menace de pénurie d’électricité a fait l’objet de discussions dans tout le pays, la population a pris conscience de l’importance de la thématique des économies d’énergie. Nous avons une bonne nouvelle: il est possible de gagner en efficacité énergétique! Et économiser l’énergie est souvent plus simple qu’on ne le croit. 

Cinq conseils pour économiser l’énergie 

Conseil n° 1: Chauffage – baisser la température en dehors des horaires de présence 

La nuit ou le week-end, ainsi que pendant les congés annuels de l’entreprise, abaissez la température de départ du chauffage du bâtiment ou du groupe de chauffage dans certaines pièces. Cela réduit la différence de température entre les pièces et l’air extérieur. Dans les vieux bâtiments, ou dans les bâtiments mal isolés, réduire la température la nuit peut permettre d’économiser de 5 à 10 % d’énergie. 

C’est lors d’une nuit où il fait 0° C que vous pourrez au mieux déterminer votre potentiel de réduction. Fermez toutes les fenêtres le soir et éteignez complètement le chauffage. Mesurez la température des pièces le lendemain matin: si la température a baissé de plus de 3° C pendant la nuit, ça vaut la peine de baisser la température la nuit. Mais attention: la température des pièces ne doit jamais tomber en-dessous de 16° C. Vous risquez sinon de voir apparaître de l’humidité et des moisissures. 

Conseil n° 2: adapter l’aération et les heures de fonctionnement à l’utilisation des pièces 

La règle est la suivante: la ventilation fonctionne lorsque la halle de production ou le bureau sont occupés. Commandez votre installation à l’aide d’une programmation horaire et coupez l’aération entre 20 heures et 6 heures. Vous réduirez ainsi votre consommation d’énergie de 40 %. Sachez que les horaires d’utilisation de la ventilation ne doivent pas correspondre aux horaires de présence effectifs. Prévoyez de la faire démarrer avec un peu d’avance. 

Comment utiliser efficacement la ventilation: après avoir trouvé les horaires de fonctionnement optimaux, il faut également adapter le volume d’air aux besoins. Les grands espaces comme les restaurants, les centres commerciaux et les salles polyvalentes sont plus ou moins fortement fréquentés et ont besoin de volumes d’air variables. Les jours de congés, coupez complètement la ventilation en assurant une aération de 30 minutes par jour afin de maintenir la qualité de l’air (teneur en CO₂, température). Pour une occupation moyenne des pièces, choisissez le niveau I (50% du volume d’air) et dans les pièces sont fortement occupées, le niveau le plus élevé (niveau II ou 100% du volume d’air). Diviser le volume d’air traité réduit la consommation énergétique de votre ventilation de jusqu’à 80%. 

Économies d’énergie: découvrez votre potentiel

Les possibilités d’économiser l’énergie et l’électricité fourmillent dans chaque entreprise – de 20 à 40% selon le secteur. Des outils et calculateurs tels que

vous aident à améliorer l’efficacité énergétique de votre entreprise et à réduire vos coûts. Il est également possible d’obtenir des conseils en matière d’énergie au niveau régional ou local.

Conseil n° 3: Éclairage – remplacer les anciennes ampoules 

Les vieux tubes fluorescents demandent beaucoup de maintenance et sont considérés comme énergivores. À partir de 2023, certains éclairages sont interdits – ce qui signifie qu’ils ne peuvent plus être vendus. Cela vaut donc la peine de remplacer les modèles vieillissants par des lampes LED plus efficaces énergétiquement. Les lampes LED dites «retrofit» ont été développées dans le but de remplacer les lampes habituelles en conservant les mêmes prises et les mêmes appareils. Ceci permet d’économiser de 40 à 60% d’énergie. Dans les locaux aux horaires d’utilisation étendus, comme les entrepôts ou les halles de production, on recommande les tubes LED qui ont une grande longévité. Faites un test pour voir s’ils répondent à vos attentes en matière de puissance d’éclairage (lux), de diffusion de la lumière, de couleur de la lumière et d’éblouissement. Envisagez aussi la possibilité d’installer un capteur de présence ou de mouvement. 

Conseil n° 4: Fermer les réfrigérateurs-bahuts, congélateurs-bahuts et meubles frigorifiques 

Vérifiez également si vos réfrigérateurs-bahuts et congélateurs-bahuts sont correctement fermés. Les meubles frigorifiques dotés de vitrines et de rayons ou les bahuts îlots et de promotions ouverts sur la pièce doivent être fermés durant la nuit et le week-end. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des couvercles, des stores ou des portes vitrées. Examinez les couvercles existants et remplacez si nécessaire les joints des portes vitrées. Il est toujours utile de couvrir les congélateurs-bahuts et de remplacer les portes en verre pour les meubles frigorifiques. Fermer les congélateurs-bahuts vous permet d’économiser jusqu’à 30% d’énergie. Une maintenance rigoureuse et régulière est également la clé de l’efficacité énergétique. 

Conseil n° 5: Air comprimé – supprimer les fuites dans les systèmes à air comprimé 

Les utilisateurs d’air comprimé ont besoin de systèmes en bon état de fonctionnement, car ils sont en marche pendant plusieurs heures, voire 24 heures sur 24. L’air comprimé étant onéreux, il est recommandé de rechercher régulièrement les fuites dans les systèmes à air comprimé. Mal entretenu, un réseau d’air comprimé peut perdre en moyenne jusqu’à 40% d’air. Pour repérer les fuites, il est possible de tendre l’oreille lorsque tous les appareils consommateurs sont débranchés. On peut également utiliser une mousse de contrôle afin de les localiser simplement et avec précision. Pour les systèmes plus complexes, il existe des détecteurs de fuites. Supprimez les fuites dès que possible, par exemple en resserrant des vis, en remplaçant des joints toriques ou encore des raccords, des tuyaux ou des brides. S’il est impossible de supprimer des fuites dans l’immédiat, signalez-les et commandez le matériel nécessaire ou faites si nécessaire intervenir un spécialiste. 

Scénario d’une coupure de courant: Mesures de précaution pour les entreprises 

Des coupures de courant peuvent se produire en Suisse, notamment dans le contexte de possibles pénuries d’électricité. La Confédération impose à toutes les entreprises de se préparer à ce scénario. Dans ce but, l’Office fédéral pour l'approvisionnement économique du pays OFAE a rassemblé des informations détaillées. Les précautions nécessaires et judicieuses diffèrent d’un secteur à l’autre et en fonction de la taille de l’entreprise. 

Mesures globales 

Plan de continuité d’activité (PCA) 

Quelles sont les activités qui sont au cœur de votre entreprise? Que pouvez-vous faire pour qu’elles continuent à fonctionner, même en cas de coupure d’électricité? Analysez vos processus opérationnels: l’objectif est de pouvoir maintenir l’activité.

Mesures concernant la construction 

Pour les nouveaux bâtiments et les rénovations, tenez compte du risque de coupure d’électricité. Investissez par exemple dans une bonne isolation, dans des sas pour les entrepôts frigorifiques, dans des sources de lumière naturelle suffisantes ou encore dans des possibilités de ventilation manuelles. 

  • Teaser Image
    Guide électricité milieux économiques

    La Confédération a élaboré des recommandations concernant l’approvisionnement de crise spécifiquement pour les entreprises

    Lien vers l’OFAE

Alimentation électrique de secours 

Envisagez l’achat d’un groupe électrogène de secours Vous pourrez ainsi maintenir les processus importants pour la sécurité des humains et des animaux. Les installations qui pourraient être endommagées par une coupure d’électricité ou pour lesquelles cela engendrerait des coûts très élevés méritent une protection particulière. 

Système d’alimentation électrique sans coupure 

Une installation ASC agit comme un filtre entre le système d’approvisionnement en électricité et l’appareil. Elle protège les appareils électriques des fluctuations telles que les sur- ou sous-tensions, mais peut aussi assurer une alimentation transitoire en cas de coupure d’électricité, grâce à un dispositif de stockage intégré. Elle est par exemple utilisée dans les hôpitaux, les centres de calcul ou les postes d’aiguillage. 

Autres dispositions 

Il existe également une multitude de petits détails qui semblent aller de soi et qui peuvent se muer en véritables casse-têtes en cas de panne d’électricité. Pour éviter cela, vous avez les options suivantes: 

  • installer un éclairage d’urgence fonctionnant sur batterie, 
  • équiper les installations de surveillance de batterie ou d’une alimentation de secours, 
  • assurer l’ouverture et la fermeture mécanique des portes électriques, 
  • mettre des dispositifs manuels en place (p. ex. un transpalette manuel), 
  • archiver les documents importants au format papier (p. ex. les coordonnées), 
  • contrôler les différents moyens et voies de communication, 
  • sauvegarder régulièrement vos données et conserver une copie séparée du serveur, 
  • définir les sorties de secours et former le personnel en conséquence, 
  • veiller à avoir des stocks suffisants.

La règle est la suivante: plus votre entreprise travaille efficacement et plus vous réduisez votre consommation d’électricité, mieux c’est. En effet, en faisant des économies d’énergie une priorité, vous optimisez vos dépenses énergétiques, mais vous réduisez également progressivement votre dépendance à l’électricité.

Articles apparentés

AXA et vous

Contact Déclarer sinistre Postes à pourvoir Médias Courtiers myAXA Login Commentaires de clients Portail des garagistes S'abonner à la newsletter myAXA FAQ

AXA dans le monde

AXA dans le monde

Rester en contact

DE FR IT EN Conditions d’utilisation Protection des données / Cookie Policy © {YEAR} AXA Assurances SA

Nous utilisons des cookies et des outils d’analyse en vue d’améliorer votre expérience d’utilisateur, pour vous présenter des publicités personnalisées d’AXA et de ses entreprises publicitaires partenaires, et pour activer les fonctions de médias sociaux. Si vous utilisez Internet Explorer 11, vous ne pouvez pas modifier les paramètres des cookies dans notre Centre de préférence des cookies. Pour modifier les paramètres, veuillez utiliser un navigateur plus récent. En consultant notre site Internet au moyen de ce navigateur, vous acceptez l’utilisation de cookies. Protection des données / Cookie Policy