Santé

Médecine complémentaire: coût et tour d’horizon des méthodes les plus populaires

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager sur Xing Partager par e-mail

Lorsque la médecine conventionnelle atteint ses limites, la médecine complémentaire ou alternative peut aider à soulager les migraines, l’épuisement ou les allergies par exemple. Nous présentons les cinq méthodes les plus populaires, fournissons des exemples d’indication et indiquons les méthodes prises en charge par la caisse-maladie.

La médecine complémentaire ou alternative est de plus en plus souvent considérée comme un complément de la médecine conventionnelle. Contrairement à la médecine traditionnelle, elle a une vision holistique de l’être humain. Elle mise sur l’activation du pouvoir d’autoguérison et sur l’interaction du corps, de l’âme et de l’esprit. Elle est pratiquée par divers spécialistes, notamment des médecins et des praticiens et praticiennes de santé qui utilisent différentes techniques de diagnostic, de traitement et de thérapie.

La médecine complémentaire peut être bénéfique dans de nombreux domaines. Elle n’est toutefois pas indiquée en cas de problèmes de santé aigus tel que des fractures ou une appendicite.

Si l’on tient compte du nombre de thérapeutes, les cinq méthodes de médecine complémentaire ou alternative suivantes sont les plus populaires en Suisse:

Médecine traditionnelle chinoise (MTC)

La médecine traditionnelle chinoise vise à activer le flux d’énergie vitale Qi. Le ou la thérapeute détecte les blocages le long des méridiens et y remédie à l’aide de la thérapie manuelle Tuina ou de l’acuponcture.

La phytothérapie joue également un rôle important, de même que les méthodes de détoxication. Ces dernières relèvent de la médecine alternative et aident à détoxifier les fluides corporels. Les ventouses sont par exemple utilisées pour créer une aspiration à l’aide de verres et stimuler la circulation sanguine notamment. En pratiquant le Qi Gong ou le Tai Chi, les patients et les patientes sont actifs et harmonisent leur Qi par la méditation et l’enchaînement de mouvements.

Naturopathie

Les naturopathes misent sur la force de la nature et soignent à l’aide de traitements à base d’extraits de plantes (phytothérapie). Il s’agit de l’une des principales méthodes de médecine complémentaire ou alternative. Elle vise à supprimer les déséquilibres délétères liés par exemple à un mode de vie qui n’est pas sain. Elle recourt à des méthodes de détoxication afin de purifier l’organisme. L’une d’elles s’appelle l’hydrothérapie et consiste à prendre des bains (de vapeur) ou des cataplasmes pour stimuler le métabolisme et la circulation.

Thérapie craniosacrale

La thérapie craniosacrale fait également partie de l’offre de la médecine complémentaire. Cette thérapie corporelle douce consiste à équilibrer les mouvements rythmiques du liquide céphalorachidien par des impulsions manuelles fines sur la tête et la colonne vertébrale. Les tensions sont soulagées, la circulation est stabilisée et le système immunitaire est renforcé. Cette thérapie a fait ses preuves chez les nourrissons (traitement des coliques p. ex.), mais aussi chez les adultes qui souffrent de douleurs, de stress ou d’épuisement.

Le saviez-vous?

Environ la moitié de la population suisse a déjà essayé une fois la médecine alternative ou y recourt régulièrement.

La médecine complémentaire inclut une multitude de thérapies telles que les méthodes évoquées dans ce blog. Il existe aussi d’autres formes moins connues comme la thérapie Dorn ou le Rolfing.

Ostéopathie

L’ostéopathie (en allemand) est une thérapie manuelle reposant sur des techniques et des exercices à la fois passifs et actifs. De ce fait, les articulations bloquées ou raidies sont mobilisées, mais aussi stabilisées grâce à des exercices individuels. La thérapie vise à identifier les tensions, à mobiliser les articulations et à activer ainsi le pouvoir d’autoguérison du corps.

Un traitement ostéopathique est indiqué à la fois pour les articulations, mais aussi pour les organes internes comme le cœur, le foie, les reins ou le tissu conjonctif. L’ostéopathie peut être bénéfique pour des multiples douleurs, de la migraine aux allergies en passant par les acouphènes.

Kinésiologie

La kinésiologie est une méthode thérapeutique qui combine des approches occidentales et asiatiques. Les thérapeutes recourent à des tests musculaires pour aider leurs patients et leurs patientes à localiser les blocages énergétiques. Divers exercices permettent de mieux se détendre et mieux se concentrer. La kinésiologie peut aussi soulager les problèmes de posture, le burn-out et les difficultés d’apprentissage.

Prise en charge des coûts par l’assurance de base et l’assurance complémentaire

L’assurance de base obligatoire ne couvre qu’un nombre limité de méthodes de traitement de médecine complémentaire. Depuis 2012, les coûts afférents à cinq méthodes de médecine alternative sont pris en charge. Les deux thérapies suivantes comptent d’ailleurs au nombre des méthodes les plus populaires:

  • Médecine traditionnelle chinoise (MTC) 
  • Phytothérapie 

L’assurance de base couvre aussi les trois autres méthodes suivantes:

  • Médecine anthroposophique: science médicale orientée vers la nature profonde de l’homme et ses exigences psychiques et spirituelles 
  • Homéopathie: thérapies utilisant des médicaments homéopathiques spécifiques 
  • Thérapie neurale: méthode de traitement des douleurs par injection d’anesthésiques

Les coûts ne sont pris en charge que si le traitement est dispensé par des médecins reconnus disposant d’une formation appropriée. En outre, les prestations sont versées après déduction de la franchise choisie par le patient ou la patiente.

Les personnes qui souhaitent essayer d’autres méthodes telles que l’ostéopathie peuvent soit assumer les coûts elles-mêmes, soit conclure une assurance complémentaire. L’assurance complémentaire d’AXA prend en charge 75% des coûts des thérapies de médecine complémentaire qui ne sont pas remboursés par l’assurance de base. En fonction du modèle choisi (Santé ACTIF ou COMPLET), l’assurance complémentaire rembourse jusqu’à CHF 1000 ou CHF 3000 par an.

Articles apparentés

AXA et vous

Contact Déclarer sinistre Postes à pourvoir Médias Courtiers myAXA Login Commentaires de clients Portail des garagistes S'abonner à la newsletter myAXA FAQ

AXA dans le monde

AXA dans le monde

Rester en contact

DE FR IT EN Conditions d’utilisation Protection des données / Cookie Policy © {YEAR} AXA Assurances SA

Nous utilisons des cookies et des outils d’analyse en vue d’améliorer votre expérience d’utilisateur, pour vous présenter des publicités personnalisées d’AXA et de ses entreprises publicitaires partenaires, et pour activer les fonctions de médias sociaux. Si vous utilisez Internet Explorer 11, vous ne pouvez pas modifier les paramètres des cookies dans notre Centre de préférence des cookies. Pour modifier les paramètres, veuillez utiliser un navigateur plus récent. En consultant notre site Internet au moyen de ce navigateur, vous acceptez l’utilisation de cookies. Protection des données / Cookie Policy