Chez soi

Créer une colocation: comment s’y prendre

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager sur Xing Partager par e-mail

Pour certaines personnes, la colocation est un moyen de se loger à moindre coût. Pour d’autres, c’est un vrai mode de vie. Dans tous les cas de figure, trouver une bonne colocation n’est pas toujours simple. Alors pourquoi ne pas en créer une vous-même? Voici nos conseils pour réussir votre projet.

Premièrement, demandez-vous si la colocation est faite pour vous. Cette formule ne convient en effet pas à tout le monde. Certaines personnes par ailleurs très sociables préfèrent vivre seules, soit qu’elles ont besoin de beaucoup de calme, soit parce qu’elles se laisseraient trop influencer par les autres, soit encore parce qu’elles tiennent trop à leur indépendance. Si vous ne vous reconnaissez dans aucun de ces profils, la colocation peut présenter de nombreux avantages et être une bonne option pour vous.

Avantages de la vie en colocation

  1. Faibles coûts fixes: les jeunes qui disposent de moyens financiers limités ont besoin d’un logement abordable. Et de ce point de vue, les appartements partagés sont imbattables.
  2. Compagnie agréable: s’éloigner un peu des parents, oui. Mais se retrouver dans la solitude la plus totale, non merci! La colocation peut constituer une sympathique famille de substitution.
  3. Mise en commun des ressources: vaisselle et récipients, canapé et table à manger, Internet et Netflix: pourquoi faudrait-il tout acheter individuellement? La colocation offre de formidables possibilités de partage et de réduction des coûts.
  4. Répartition pratique des tâches: préparer les repas, faire le ménage et la lessive, sortir les poubelles sont des activités récurrentes dans tous les foyers. Mais c’est bien de pouvoir alterner les rôles pour se libérer du temps! 
  5. Apprentissage de la vie en société: tolérance et responsabilité, compétences sociales, communication et capacité à gérer les conflits... la vie en colocation peut être riche d’enseignements pour qui a envie d’apprendre.

Trouver des colocataires adéquats

La création d’une colocation offre un avantage de taille: une liberté totale dans sa configuration. Colocation féminine, masculine ou mixte? Dans quelle tranche d’âge? Des critères absolument rédhibitoires? Pour trouver des colocataires potentiels, il suffit de chercher dans son entourage personnel, sur les réseaux sociaux, à l’université, à la haute école spécialisée, ou encore sur des plates-formes en ligne dédiées. Fiez-vous à votre instinct, mais pas seulement, pour déterminer si une personne vous convient.

Objectifs communs

Pour une bonne cohabitation, il faut partager les mêmes attentes et les mêmes objectifs: emménagez-vous ensemble pour vous loger à moindres frais ou pour réunir les meilleurs amis du monde? Préférez-vous un nid douillet ou un appartement moderne et minimaliste? Une solution temporaire ou un point de chute pour de nombreuses années? Une cohabitation simple et spontanée ou organisée jusque dans les moindres détails? Si les colocataires s’entendent sur ces différents points, la cohabitation aura plus de chances d’être harmonieuse.

Atomes crochus

Les personnes qui partagent un logement doivent s’apprécier mutuellement, avoir envie de passer du temps ensemble, ou du moins souhaiter cohabiter en paix. Nul besoin de partager les mêmes hobbies, centres d’intérêt ou opinions politiques, mais cela peut aider à trouver un dénominateur commun. Attention cependant: une bonne collègue de travail ne fera pas forcément une colocataire agréable...

Aspects pratiques

Les habitudes de chacun doivent être prises en compte. Céline ne jure que par les grasses matinées, tandis que Yann travaille son violon le matin. Mila fume un paquet par jour, alors que Nathan est extrêmement sensible aux odeurs. Tensions assurées... Les fêtes, les habitudes alimentaires, l’hygiène ou les animaux domestiques peuvent également être source de friction, sans parler des petites manies qui peuvent devenir agaçantes. Une franchise totale permet d’éviter les conflits ou de reconnaître si telle ou telle personne n’est pas compatible.

Trouver le bon logement

Le nombre de pièces convient, la location est abordable, l’appartement agréable et le voisinage sympathique? Tous les feux sont donc au vert. Mais il en faut plus encore pour que votre projet soit parfait.

  • Bon emplacement: transports publics, proximité des commerces, éventuellement places de parc supplémentaires
  • Chambres pratiques: si possible de taille similaire et chacune agréable à vivre
  • Plusieurs salles d’eau: au moins un WC séparé, idéalement deux salles de bains
  • Pièces de vie spacieuses: espace suffisant pour l’utilisation conjointe de l’entrée, de la cuisine et du salon, avec éventuellement un balcon
  • Vaste espace de rangement: des placards, un réduit, un grenier ou une cave sont très précieux, surtout dans une colocation.
  • Teaser Image
    Check-list pour le premier logement

    Le premier logement est une étape importante dans la vie. Grâce à notre check-list et à nos conseils utiles, découvrez ce dont vous devez tenir compte pour que votre déménagement se passe au mieux.

    Lire l’article de blog

Aspects juridiques et financiers

Contrat de location

Avant de signer le contrat de bail, assurez-vous que le bailleur ou la bailleresse accepte la colocation. Vous souhaitez sous-louer plusieurs chambres en tant que locataire principal? Vous répondrez alors financièrement des autres, mais en contrepartie vous pourrez si nécessaire résilier leur bail. Le plus souvent, tous les membres de la colocation sont locataires principaux et disposent des mêmes droits et obligations.

Conseils pour la création d’une colocation:

  1. Mentionner nommément l’ensemble des colocataires dans le contrat de bail OU conclure des contrats de sous-location
  2. Convenir contractuellement de la caution et de la répartition du loyer et des charges
  3. Définir la responsabilité individuelle (engagement financier, dommages éventuels) 
  4. Définir clairement la durée de la location et les délais de résiliation
  5. Consigner par écrit tous les aspects importants (quels sont les achats communs, qui a apporté quoi, etc.)

Assurances

La couverture d’assurance est un aspect très personnel, que chaque locataire devra dans l’idéal définir lui-même. À une exception près: il est préférable de souscrire une assurance de la responsabilité civile privée et une assurance de l’inventaire du ménage pour l’ensemble des occupants. Les colocataires nommément mentionnés dans la police sont alors protégés. De plus, ils peuvent se répartir les primes et réaliser des économies importantes. Le cas échéant, signalez sans tarder les entrées et les sorties à l’assurance.

  • Teaser Image
    Quelles sont les assurances nécessaires?

    Études, voyages, premier appartement ou première voiture: avec une bonne couverture d’assurance, vous pouvez vous lancer!

    Assurance pour les jeunes

Budget du ménage

Produits de qualité ou bon marché? Bio ou pas? L’argent est toujours un sujet sensible, y compris en colocation. Plus les locataires gèrent leurs finances différemment, plus il est difficile de trouver un consensus pour la caisse commune. Les principales questions à se poser: 

  • Qu’est-ce qui est acheté et utilisé en commun (ménage, alimentation, articles de toilette, etc.)?
  • Chacun paie-t-il le même montant, ou faut-il tenir compte des situations personnelles (revenus, absences, critères particuliers)? 
  • Certaines chambres sont-elles plus chères que d’autres (volume, orientation, balcon, etc.)?

Une fois les grandes lignes définies, on peut aborder en détail chaque poste de dépenses. 

Dépenses fixes: loyer, frais accessoires et de chauffage, assurance de ménage, redevance tv/radio, Internet/TV, streaming 

Dépenses variables: électricité, produits de lavage et de nettoyage, articles courants tels que papier toilette, aliments et boissons, etc. 

Les frais fixes sont faciles à répartir. Pour ce qui est des dépenses variables, en revanche, le mieux est de constituer un fonds commun: auparavant une tirelire, aujourd’hui le plus souvent un compte bancaire ouvert au nom de la colocation. Il faut parfois un peu de temps pour déterminer si le budget fixé pour la colocation est suffisant. Et souvent, cela dépend aussi de la personne qui fait les courses...

Gérer son budget en toute simplicité

Les applications de gestion du budget permettent de toujours garder un œil sur les dépenses. En voici trois à titre d’exemple:

  • BudgetCH (application proposée par Budget-Conseil Suisse)
  • Flatastic (en allemand, proposant aussi une liste des courses et un planning de nettoyage)
  • Splid  (en allemand, pratique aussi pour les vacances en commun)

Vivre harmonieusement en colocation

Se sentir chez soi, c’est bien plus que disposer d’une chambre dans un logement partagé. C’est être là où l’on se sent bien. C’est pourquoi la qualité d’une colocation dépend des personnes qui la composent, mais aussi de la manière dont elles vivent, communiquent et s’organisent entre elles.

Proximité et distance

Pour vivre heureux en colocation, il faut pouvoir disposer d’une intimité suffisante. Le degré d’intimité, quant à lui, dépend de chacun. Certaines personnes ont besoin de longs moments d’isolement, tandis que d’autres recherchent constamment de la compagnie. Seul mot d’ordre: apprendre à connaître les autres et accepter leurs limites. Quelques conseils: frapper avant d’entrer, fermer les portes, faire un planning pour la salle de bains, établir un calendrier pour la colocation, sortir au grand air pour téléphoner, etc. La colocation stimule la créativité!

Ordre et propreté

Où se situe la frontière entre un appartement animé et un appartement chaotique? À partir de quand peut-on considérer qu’il est propre? Ces questions sont cruciales dans une colocation, car c’est là que les avis divergent. Ces trois règles d’or vous aideront à trouver un consensus: 

  • Transparence et tolérance: quel que soit le sujet, les conseils les plus utiles pour la vie en communauté sont toujours les mêmes, à savoir faire connaître ses propres préférences, accepter les autres dans leur diversité, discuter des divergences ouvertement et sans attendre. 
  • Répartition des tâches: nettoyage, poubelles, courses, préparation des repas, lessives: tout est réglé dans le planning de répartition des tâches. Certaines activités peuvent aussi être attribuées de manière fixe, en fonction des préférences personnelles. Sinon, organisez des roulements ou faites un tirage au sort.
  • Événements spéciaux: rien de plus pénible et ennuyeux qu’un grand nettoyage de printemps. Alors, pourquoi ne pas organiser une fête de nettoyage? Mettez de la musique, faites-vous livrer des pizzas, et une fois le travail accompli, passez à un apéro ensemble et détendez-vous devant un bon film. C’est plus agréable, et cela renforce en outre l’esprit d’équipe.

Communication et conflits

Et pour finir: LA grande question, celle qui détermine si les colocataires vivront en harmonie pendant de longues années ou s’ils finiront par se quitter après une période de frustration. Voici quelques conseils qui vous aideront à établir une communication claire et franche:

  1. Passez du temps ensemble: discussions spontanées, soirées entre colocataires, éventuellement excursions ou vacances ensemble, etc.
  2. Utilisez les canaux de communication: chat de groupe, application de colocation, calendrier commun, listes de courses partagées, tableau d’affichage, etc.
  3. Consignez les accords: toujours par écrit, soit physiquement dans un cahier dédié, soit virtuellement dans un espace partagé

Impossible cependant d’éliminer tous les obstacles: dans chaque colocation, il y a des difficultés et des divergences d’opinion. Leur issue dépend des compétences sociales de ses différents membres. Plus ceux-ci se montrent francs, respectueux et prêts à faire des compromis, plus les choses seront simples. Mais personne n’est parfait, et d’ailleurs cela n’est pas si grave. Même si les choses sont plus délicates, la colocation peut avoir du bon, à condition que les conflits soient perçus comme une possibilité de développement personnel. Grâce à cette approche positive, nul doute que lorsque plus tard, vous vous rappellerez vos années en colocation comme l’une des plus belles périodes de votre vie.

Articles apparentés

AXA et vous

Contact Déclarer sinistre Postes à pourvoir Médias Courtiers myAXA Login Commentaires de clients Portail des garagistes S'abonner à la newsletter myAXA FAQ

AXA dans le monde

AXA dans le monde

Rester en contact

DE FR IT EN Conditions d’utilisation Protection des données / Cookie Policy © {YEAR} AXA Assurances SA

Nous utilisons des cookies et des outils d’analyse en vue d’améliorer votre expérience d’utilisateur, pour vous présenter des publicités personnalisées d’AXA et de ses entreprises publicitaires partenaires, et pour activer les fonctions de médias sociaux. Si vous utilisez Internet Explorer 11, vous ne pouvez pas modifier les paramètres des cookies dans notre Centre de préférence des cookies. Pour modifier les paramètres, veuillez utiliser un navigateur plus récent. En consultant notre site Internet au moyen de ce navigateur, vous acceptez l’utilisation de cookies. Protection des données / Cookie Policy