Prévoyance

Achat immobilier: l’essentiel durant une visite

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager sur Xing Partager par e-mail

Les photos sont superbes, le lieu semble agréable et le prix de vente est conforme à votre budget. En bref: vous avez trouvé le bien immobilier de vos rêves. Vous avez déjà convenu d’une date de visite. Et maintenant? Nous vous montrons les points à prendre en compte lors d’un achat immobilier.

Vérifiez la valeur du bien

Quand on envisage un achat immobilier, on trouve sur le marché suisse de superbes biens, mais aussi des prix élevés. Rien d’étonnant à cela, car aucun propriétaire n’a intérêt à vendre son bien en dessous de la valeur du marché. Mais le prix n’est pas toujours justifié.

Votre assurance ou votre banque peut effectuer une estimation qui vous indiquera si le prix de vente du bien que vous convoitez est raisonnable. En effet, un prêt hypothécaire est accordé seulement en fonction de la valeur réelle d’une maison ou d’un appartement et non selon le prix d’achat payé par l’acquéreur.

Par exemple, si la valeur réelle de la maison que vous envisagez d’acheter est estimée à 1'200'000 francs par votre assurance, mais si vous l’achetez au prix de 1'500'000 francs, vous devrez payer la différence de 300'000 francs avec vos fonds propres.

Pour qu’elle puisse estimer la valeur du bien immobilier, votre assurance ou votre banque a besoin de plans, de photos, de l’extrait du registre foncier et de données sur le bilan énergétique. Souvent, ces données figurent déjà dans la documentation de vente d’un bien immobilier.

Si le prix de vente indiqué diffère fortement de l’estimation fournie par votre banque, vous pouvez faire estimer le bien immobilier par un tiers indépendant, par exemple l’Association des propriétaires fonciers.

Demandez l’établissement d’une confirmation de financement

Parfois, les choses doivent aller très vite. Mieux vaut donc avoir préparé tous les documents nécessaires. Dès que vous connaissez le montant auquel le bien que vous convoitez a été estimé, vous pouvez vous pencher sur la question du financement.

Le capital destiné à l’achat n’est pas le seul critère important. Vous devez aussi tenir compte de vos revenus et de votre capacité financière. Avec le calculateur de prêt hypothécaire d’AXA, vous pouvez déterminer ces deux éléments.

Demandez ensuite à votre organisme prêteur d’établir une confirmation de financement, dans l’idéal pour le montant que vous êtes prêt à débourser pour le bien immobilier.

  • Teaser Image
    Comment financer votre logement en propriété

    Qu’est-ce qui est considéré comme fonds propres? Dois-je retirer de manière anticipée l’avoir de ma caisse de pension ou le mettre en gage? Et quelle est la différence entre la 1re et la 2e hypothèque?

    En savoir plus sur le financement

Dressez la liste de vos critères impératifs

Comme déjà indiqué dans un article de blog sur la propriété du logement, vous devez tenir compte de quelques points lorsque vous cherchez le logement de vos rêves. Faites la liste des critères que votre futur appartement ou maison doit impérativement remplir, par exemple le nombre de pièces, un local de bricolage ou une entrée de plain-pied. Faites aussi la liste des éléments que vous souhaiteriez avoir, mais auxquels vous pourriez renoncer s’il le fallait.

Lors de la visite, tenez compte des travaux de rénovation qui seront nécessaires avant votre emménagement ou au cours des premières années. Le montant des travaux doit être pris en compte dans votre budget, en plus du prix de vente.

Ainsi préparé, vous ne risquez pas, dans le feu de l’action, de faire une croix sur toutes vos priorités parce que le courtier ou le propriétaire vous est sympathique.

Visitez et vérifiez le bien immobilier

Lors de la visite, prêtez une attention particulière à l’état du bien. Avant l’achat, renseignez-vous sur les performances énergétiques ou sur les autres frais à prévoir.

Tenez compte du fait qu’un logement ancien nécessitera des travaux de rénovation énergétique dans un avenir proche. Ces frais doivent aussi être pris en compte dans le financement et peuvent sensiblement augmenter le prix d’achat.

Renseignez-vous sur l’environnement

Certes, vous visitez avant tout une maison ou un appartement. Mais prenez aussi le temps de faire une promenade dans les alentours. Prêtez attention à l’aspect des maisons dans le voisinage. Y a-t-il des places de stationnement pour les visiteurs? Faut-il s’attendre à des nuisances sonores ou à des odeurs? D’autres bâtiments ou de grands arbres font-ils de l’ombre au bien immobilier? Ou, en fonction de votre situation familiale: l’environnement est-il adapté aux enfants?

Si possible, profitez de la visite pour échanger avec des personnes du voisinage. Ainsi, vous obtiendrez non seulement des informations intéressantes sur votre nouveau cadre de vie potentiel et sur l’ambiance dans le voisinage, mais vous pourrez aussi nouer de premiers contacts.

En fonction de l’emplacement du bien, il est également utile de consulter le plan de construction de la commune. Il ne faudrait pas que la grande prairie qui se trouve en face de votre balcon fasse place à un grand complexe immobilier. Ou que la route apparemment calme ne devienne un axe de circulation principal.

Montrez votre intérêt

L’environnement vous convient, le bien vous plaît et son prix est conforme à votre budget? Fantastique! Il vous faut à présent remporter le marché. Mais ce n’est pas toujours aussi simple.

Si le bien immobilier est vendu au plus offrant, votre seule possibilité est de proposer la meilleure offre. Souvent, l’argent n’est pas le seul élément déterminant. Mais offrir du chocolat, des fleurs ou d’autres cadeaux pour faire bonne impression peut avoir l’effet inverse à celui escompté.

Montrez plutôt que le logement vous tient à cœur et expliquez pourquoi vous voulez acheter précisément celui-ci. Vous pouvez par exemple rédiger une lettre de motivation. En fonction de la personne qui vend le logement, le fait de présenter brièvement les personnes avec qui vous emménagerez peut faire bon effet.

Vous devez en outre impérativement être en possession des documents nécessaires, notamment la confirmation de financement. De votre côté, demandez aussi les documents qui sont importants pour vous. Vous pouvez par exemple demander si des tiers détiennent des droits de résidence ou de jouissance. Exigez également des informations sur les mesures d’assainissement et d’entretien et renseignez-vous sur les dépenses d’exploitation.

Règle numéro un lors d’un achat immobilier: ne vous précipitez pas

Certes, la rapidité peut vous conférer un avantage lors d’un achat immobilier, mais vous ne devez pas vous précipiter pour autant. Avant l’établissement d’un contrat de réservation ou avant l’achat définitif, convenez impérativement d’une nouvelle visite. Pensez à l’effectuer à un autre moment de la journée.

Vérifiez à nouveau la liste de vos critères impératifs. Si des travaux de rénovation importants sont nécessaires, par exemple pour la cuisine, le chauffage ou la salle de bains, faites aussi estimer les coûts.

Dressez la liste de tous les frais à prévoir, en incluant les intérêts, l’entretien et l’amortissement. Comparez-la avec vos revenus. N’oubliez pas de prendre en compte l’éventualité de passer à un temps partiel, par exemple si vous avez des projets familiaux. Pensez aussi à bien vous couvrir, par exemple en cas d’incapacité de gain ou de décès. Soyez impérativement réaliste en ce qui concerne le financement d’un bien immobilier et évitez qu’il n’entraîne un poids financier que vous ne pourriez pas supporter à long terme.

Avec toutes ces recommandations, vous avez toutes les cartes en main pour devenir prochainement l’heureux ou l’heureuse propriétaire du logement de vos rêves.

Articles apparentés

AXA et vous

Contact Déclarer sinistre Postes à pourvoir Médias Courtiers myAXA Login Commentaires de clients Portail des garagistes S'abonner à la newsletter myAXA FAQ

AXA dans le monde

AXA dans le monde

Rester en contact

DE FR IT EN Conditions d’utilisation Protection des données / Cookie Policy © {YEAR} AXA Assurances SA

Nous utilisons des cookies et des outils d’analyse en vue d’améliorer votre expérience d’utilisateur, pour vous présenter des publicités personnalisées d’AXA et de ses entreprises publicitaires partenaires, et pour activer les fonctions de médias sociaux. Si vous utilisez Internet Explorer 11, vous ne pouvez pas modifier les paramètres des cookies dans notre Centre de préférence des cookies. Pour modifier les paramètres, veuillez utiliser un navigateur plus récent. En consultant notre site Internet au moyen de ce navigateur, vous acceptez l’utilisation de cookies. Protection des données / Cookie Policy