En déplacement

Bien hiverner son bateau: six étapes essentielles

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager sur Xing Partager par e-mail

Après un bel été à s’adonner aux joies du nautisme, l’heure est venue de préparer son bateau pour les mois les plus froids. Un bon hivernage est essentiel: négliger cette étape expose à de mauvaises surprises à la nouvelle saison de navigation.

Hiverner un bateau, qu’il soit à voile ou à moteur, est long et fastidieux mais indispensable! Si l’on fait l’impasse sur les préparatifs adéquats, les coûts peuvent vite grimper. Les débutants, en particulier, ont tendance à sous-estimer ces conséquences et doivent souvent faire face à de coûteuses réparations au printemps. Nous avons interrogé Daniel Lindemann, notre spécialiste en assurances de bateaux, et vous expliquons comment préparer votre bateau pour l’hiver en six étapes. 

Étape 1: Trouver un hivernage pour votre bateau

Trois possibilités s’offrent à vous:

  • Hivernage dans un hangar

La meilleure solution consiste à entreposer le bateau dans un hangar chauffé pour l’hiver. Il y sera parfaitement protégé contre le vent, les intempéries et l’humidité. Le seul inconvénient est le coût.

  • Hivernage à sec en cale sèche

Bien protégé par une bâche, le bateau peut aussi passer l’hiver dehors. Veillez à le stocker sur un rack suffisamment haut pour que le froid et l’humidité n’endommagent pas la coque.

  • Hivernage à l’eau

Un hivernage à flot est la solution la moins onéreuse. Elle vous permet aussi d’accéder à tout moment à votre bateau si nécessaire. Cependant, elle présente aussi des inconvénients : le gel peut occasionner des dommages par temps froid et vous passez à côté de la meilleure période pour procéder à des réparations. De plus, il vous faudra vérifier après chaque épisode d’intempéries si votre bateau est encore en bon état.  

Pour protéger votre bateau, il vous faut impérativement le bâcher, qu’il hiverne à terre ou au mouillage. Veillez à ce que la bâche laisse circuler suffisamment d’air pour éviter la formation de condensation et de moisissures.

Étape 2: Éliminer toute trace d’eau

Durant l’hivernage, le principal risque pour un bateau est le gel de l’eau résiduelle qui peut, en augmentant de volume, soumettre les canalisations et les réservoirs à une pression excessive. Pour éviter cela, il faut entièrement vider et purger le réservoir d’eau, la douche extérieure et le chauffe-eau, ainsi que les sanitaires. Une fois l’eau éliminée, remplissez le réservoir d’eau d’un antigel explicitement adapté pour les systèmes d’eau potable. 

Étape 3: Bien nettoyer son bateau

Avant l’hivernage, un soin particulier doit être apporté au nettoyage, notamment de la coque et de la carène. Vous pouvez également en profiter pour retirer les algues de l’hélice et du pont. L’ancre et sa chaîne devraient aussi être débarrassées de leurs salissures. La solution la plus rapide consiste à utiliser un nettoyeur à haute pression. Mais attention: ce type de nettoyeur n’est pas adapté à toutes les coques (vérifiez la compatibilité avec le matériau). Réparez les petites détériorations de la coque avec un mastic spécial. Un nettoyant multi-usages suffit pour l’intérieur. 

L’élimination de toute trace d’eau est l’étape essentielle pour préparer son bateau à passer l’hiver

Daniel Lindemann, Spécialiste des assurances de bateaux chez AXA

Étape 4: Vérifier la batterie et les éléments électroniques

Chargez complètement la batterie avant l’hivernage. Si possible, démontez-la et placez-la sur un mainteneur de charge. En effet, la décharge profonde et le froid diminuent considérablement la durée de vie des batteries. Si vous ne pouvez pas enlever la batterie, il faut couper tous les circuits sur le bateau pour l’hiver.

Inspectez également tous les interrupteurs, fusibles et câbles pour détecter les traces de corrosion et éviter les courts-circuits. Il est recommandé de débarquer les appareils électroniques et les piles des différents appareils. Concernant le système électrique du bateau, tout reste en place.

Étape 5: Entretenir le moteur

Les problèmes de moteur sont souvent causés par la rouille et le gel qui se forment en hiver. Il est donc recommandé de changer l’huile du moteur et le filtre à huile avant l’hivernage. Il vaut mieux effectuer la vidange lorsque le bateau est encore à l’eau. Veillez tout particulièrement à ce qu’il ne reste plus d’eau dans le circuit de refroidissement pour que le gel n’endommage pas le moteur pendant l’hiver. Pour ce faire, vous pouvez soit laisser l’eau s’écouler du moteur ou utiliser un antigel adapté.

Étape 6: Mettre l’hiver à profit

L’hivernage offre une l’occasion idéale pour remettre votre bateau en état. Vous pouvez alors procéder à toutes les (petites) réparations que vous avez repoussées toute l’année. Profitez aussi de la saison froide pour vérifier et entretenir les différents équipements du bateau (fusées de détresse, gilets de sauvetage, etc.). 

Articles apparentés

AXA et vous

Contact Déclarer sinistre Postes à pourvoir Médias Courtiers myAXA Commentaires de clients Portail des garagistes S'abonner à la newsletter

AXA dans le monde

AXA dans le monde

Rester en contact

DE FR IT EN Conditions d’utilisation Protection des données / Cookie Policy © {YEAR} AXA Assurances SA

Nous utilisons des cookies et des outils d’analyse en vue d’améliorer votre expérience d’utilisateur, pour vous présenter des publicités personnalisées d’AXA et de ses entreprises publicitaires partenaires, et pour activer les fonctions de médias sociaux. Si vous utilisez Internet Explorer 11, vous ne pouvez pas modifier les paramètres des cookies dans notre Centre de préférence des cookies. Pour modifier les paramètres, veuillez utiliser un navigateur plus récent. En consultant notre site Internet au moyen de ce navigateur, vous acceptez l’utilisation de cookies. Protection des données / Cookie Policy