Chez soi

«Love scam»: escroquerie aux sentiments sur Internet

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager sur Xing Partager par e-mail

Les célibataires en quête du grand amour ne sont pas les seuls à se presser sur des sites de rencontre. On y croise aussi des escrocs dont le seul but est de soutirer le plus d’argent possible à leurs victimes. 

La méthode de ces escrocs est sournoise: ils flirtent avec leurs proies et les couvrent de compliments et de déclarations d’amour jusqu’à ce que celles-ci nourrissent des sentiments pour eux. Après des semaines et des mois d’une cour assidue, la dépendance émotionnelle grandit et le piège se referme: lorsque la «femme ou l’homme de leur rêve» leur demande une grosse somme d’argent, les victimes ne soupçonnent rien et payent de bon gré. Souvent même plusieurs fois.

Que ce soit pour remplacer des documents importants prétendument volés dans une chambre d’hôtel. Ou pour permettre à un proche de se faire soigner. Ou encore pour régler les frais du voyage en Suisse. Les excuses varient, mais l’objectif reste le même.

Des profils falsifiés

En général, les auteurs des arnaques aux sentiments se font passer pour des personnes ayant un statut social élevé: architecte, médecin ou directeur. Mais la plupart du temps, les profils des comptes frauduleux sont falsifiés ou piratés. Dès que la victime a effectué le virement demandé, le contact est rompu. Des «money mules» transfèrent l'argent sur un compte tiers, le retirent et l’envoient sous pli à l’étranger. Ces passeurs compliquent considérablement la tâche des autorités judiciaires. Il est d’autant plus important de déposer immédiatement plainte auprès de la police.

Comment se protéger contre les love scams?

Si, au cours de discussions en ligne, vous constatez que votre interlocuteur vous réclame de l’argent: ne payez jamais, signalez et bloquez tout de suite le compte douteux. Par ailleurs, ne diffusez jamais sur des plates-formes en ligne des données sensibles comme votre adresse, un mot de passe ou un numéro de carte de crédit. Si des personnes vous demandent de telles informations, coupez immédiatement tout contact. La règle d’or est la suivante: n’effectuez jamais de virement à des personnes que vous ne connaissez pas personnellement, c’est-à-dire que vous n’avez jamais rencontrées dans la vraie vie. Assurez-vous en outre que le compte de votre interlocuteur ne correspond pas à un faux profil.  La consigne: méfiez-vous des apparences!

Les victimes d’arnaques aux sentiments sur Internet subissent souvent des pertes financières élevées: 10 000 CHF par cas en moyenne – pour une opération en urgence, des valises perdues ou des billets d'avion pour la Suisse. Souvent, les victimes s’endettent même pour leur prétendu grand amour.

Cyril Senn, expert juridique chez AXA-ARAG

Quel recours pour les victimes de love scams?

Les victimes de ces escroqueries doivent absolument prendre contact avec l’établissement bancaire impliqué afin d’empêcher des sorties de fonds supplémentaires ou de faire opposition à des paiements émis. Il peut aussi être nécessaire de faire bloquer la carte de crédit.

Faut-il porter plainte? 

Un dépôt de plainte auprès des services de police est recommandé, même si les auteurs de ces arnaques sont souvent à l'étranger et donc difficiles à retrouver. Cette démarche peut également être judicieuse si l’établissement bancaire souhaite engager des poursuites judiciaires contre la victime du love scam. Par exemple dans le cadre d’une accusation de blanchiment d’argent. Par honte, beaucoup de personnes concernées hésitent à se manifester auprès de la police, d’où un nombre de victimes bien en deçà de la réalité. Un dépôt de plainte aide toutefois les autorités judiciaires à mener leur enquête et peut éviter à d’autres victimes potentielles de tomber dans le même piège. 

Voici comment identifier un auteur de love scam sur Internet:

  • Demande de l’argent , le plus souvent un virement Western Union.
  • Veut poursuivre le contact en dehors du site de rencontres. Par exemple via une adresse Hotmail ou Yahoo, un service de messagerie instantanée ou un numéro commençant par 0900.
  • Raconte des histoires qui suscitent la compassion comme un vol dans un hôtel, le manque d’argent pour un billet d’avion ou un visa, ou une maladie. Ces explications varient, mais sont toujours associées à des difficultés financières.
  • Écrit en anglais, dans un charabia mêlant plusieurs langues ou dans un français truffé de fautes (car généré par un logiciel de traduction en ligne).
  • Les messages ne parlent pas de votre profil et sont formulés de façon très vague.

La Prévention Suisse de la Criminalité a réuni d’autres informations sur le sujet dans l’article «Love scam: un piège lucratif pour attraper les cœurs solitaires».

 

Articles apparentés

AXA et vous

Contact Déclarer sinistre Postes à pourvoir Médias Courtiers myAXA Commentaires de clients Portail des garagistes S'abonner à la newsletter

AXA dans le monde

AXA dans le monde

Rester en contact

DE FR IT EN Conditions d’utilisation Protection des données © {YEAR} AXA Assurances SA

Nous utilisons des cookies et des outils d'analyse pour améliorer la convivialité du site Internet et personnaliser la publicité d'AXA et des partenaires publicitaires. Plus d'infos: Protection des données