Trend

Comment fabriquer un hôtel à insectes?

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager sur Xing Partager par e-mail

En fabriquant vous-même un hôtel à insectes, vous favorisez la biodiversité locale. Dans ce refuge sûr, les insectes peuvent se concentrer sur leur reproduction, une fonction essentielle pour préserver la diversité des espèces dans le jardin. Suivez nos instructions pour réaliser un abri à insectes respectueux de la nature.

Abeilles sauvages, perce-oreilles, guêpes, papillons ou bourdons: les insectes apportent une contribution essentielle à la variété des espèces et à la biodiversité. Ils préservent l’équilibre écologique en pollinisant les fleurs de nombreux végétaux, assurant ainsi leur reproduction. Ils dévorent en outre les nuisibles et leurs larves. 

Avec un hôtel à insectes, vous aidez les insectes à survivre : l’abri favorise l’installation d’espèces utiles,  leur permet de passer l’hiver et sert à la fois de nichoir et de garde-manger.  

Conditions préalables et espace requis

Que ce soit dans le jardin, sur le balcon ou sur la terrasse, l’idéal est d’installer l’hôtel à insectes dans un coin chaud, à l’abri du vent et de la pluie. Pour plus de détails sur l’emplacement, consultez la rubrique «Mise en place de l’hôtel à insectes».

Taille

Vous êtes libre de choisir la taille de l’hôtel à insectes en fonction de la place disponible et du nombre de chambres souhaité:

  • Une profondeur de 15 à 20 centimètres est idéale.
  • La largeur et la hauteur dépendent du nombre de pensionnaires que vous visez. Plus vous créerez de chambres, plus la construction sera haute et large.

Pour savoir comment choisir le nombre de chambres, reportez-vous à la première étape de nos instructions.

Matériel nécessaire

La diversité et la qualité des matériaux utilisés pour construire l’hôtel à insectes jouent un rôle essentiel.

Privilégiez dans la mesure du possible des matériaux naturels, non traités et stockés dans de bonnes conditions.

  • Idéalement, choisissez du bois de chêne, de hêtre, de frêne ou d’arbres fruitiers.
  • Évitez les bois tendres, les résineux et les matériaux prétraités.

Les chambres doivent être remplies des matériaux les plus divers possibles pour que de multiples espèces puissent y habiter. Ainsi, les abeilles sauvages s’installeront dans des trous percés et des tiges creuses, tandis que les papillons préféreront coloniser des fagots de fines branches.

Lors de la construction, n’hésitez pas à laisser libre cours à votre imagination. Pour vous inspirer, voici trois listes de matériaux.

Pour l’abri:

  • Des planches rabotées (une cagette ou un vieux tiroir feront également l’affaire)
  • Des vis à bois ou des clous
  • Une scie à bois
  • Une visseuse à accu
  • De la colle à bois
  • Du treillis

Pour les chambres:

  • Des briques creuses
  • Des tuyaux
  • Des pots de fleurs
  • Des canettes
  • Des planches
  • Des petits pots en terre cuite

Pour la garniture:

  • Des roseaux, de la paille fraîche, de fines branches
  • Des tiges creuses et de petits tuyaux d’un diamètre de 2 à 8 mm
  • Des rondins ou du bois dur avec des trous
  • Du jardin: des coquilles d’escargot, des pierres, des pommes de pin
  • De la laine de bois non traitée et exempte de substances nocives
  • Des boîtes à œufs
  • Du paillis d’écorces ou des feuilles
  • Un sécateur

Vous avez tout sous la main? Alors c’est parti pour la construction!

Instructions de fabrication d’un hôtel à insectes

Instructions de fabrication d’un hôtel à insectes

Définir le contenu et le nombre de chambres

Hôtel à insectes: définir le contenu et les chambres

Chaque espèce d’insecte a ses propres exigences en matière d’habitat. Par conséquent, commencez toujours par définir les animaux que vous voulez accueillir. Le nombre de chambres déterminera ensuite la taille du cadre.

  • Pour un hôtel à insectes dans votre jardin, nous vous conseillons quatre à six chambres.
  • Les abris de plus petite taille pour le balcon ou la terrasse comportent en général deux à six chambres.
  • Il est également possible de construire une version miniature d’une seule chambre: elle offrira par exemple un gîte séparé à des abeilles.
  • Pour les larves de coléoptères, les coccinelles, les chrysopes et les perce-oreilles
    La paille isolante protège ces insectes du froid en hiver. Au printemps, elle met les espèces utiles et leur progéniture à l’abri, par exemple des oiseaux. Les pommes de pin servent principalement de refuge et de cachette, moins de lieu pour hiverner.
  • Pour les guêpes sauvages et différents types d’abeilles sauvages
    Des tiges creuses comme des roseaux ou des bambous vides font de parfaits logis. Coupez les tiges à l’aide d’un sécateur à la longueur souhaitée, puis empilez-les. Les animaux n’étant pas tous de la même taille, choisissez des tiges de diamètres différents.
    Des rondins  troués accueilleront diverses espèces d’abeilles sauvages. Dans le bois dur d’un arbre feuillu, percez de petits et de grands trous d’un diamètre de deux à dix millimètres. Évitez de transpercer le bois de part en part, car les guêpes et les abeilles aiment se réfugier au fond des cavités. Percez parallèlement à l’écorce et lissez les bords.
    Préparez les briques creuses avant de les utiliser. Pour ce faire, mélangez du plâtre et de l’eau, et mettez de côté des bâtonnets creux. Remplissez la brique avec ce mélange et enfoncez les bâtonnets sur environ six centimètres. Laissez sécher avant de placer les briques dans votre hôtel à insectes.
  • Pour les papillons:
    Les papillons apprécient les compartiments couverts et remplis de fines branches (de cinq millimètres d’épaisseur maximum). Celles-ci peuvent être fraîchement coupées: on peut alors les plier pour les insérer.
Monter le cadre

Hôtel à insectes - cadre

Simple triangle ou maisonnette classique: choisissez la forme qui vous plaît le plus. Positionnez ensuite les planches au sol et raccourcissez-les à la bonne longueur à l’aide d’une scie. Prévoyez aussi une paroi arrière. Enfin, vissez ou collez ensemble les planches. Voilà, votre cadre est prêt!

Conseil pour le toit: un petit auvent, par exemple en tuiles, offre une protection supplémentaire contre la pluie et l’humidité. Il peut dépasser du cadre de cinq à dix bons centimètres.

Créer des chambres et les garnir

Hôtel à insectes - chambres

Fixez à présent les différents nichoirs et abris au cadre. Pour créer des chambres, utilisez des briques creuses, des tuyaux, des pots, des canettes ou des planches. Disposez les chambres comme bon vous semble à l’intérieur du cadre, puis fixez-les avec des vis et de la colle.

Remplissez à présent les chambres avec les matériaux prévus.

Protégez votre hôtel

Hôtel à insectes - protection

Pour que les insectes soient protégés des oiseaux, vous pouvez à la fin couvrir la maisonnette d’un grillage. Laissez environ cinq centimètres d’écart par rapport à la garniture. La maille ne doit pas être trop serrée pour que les différentes espèces d’insectes passent bien au travers.

Mise en place de l’hôtel à insectes

Une fois la construction terminée, il est  important de choisir le bon emplacement dans le jardin ou sur le balcon. Voici comment créer les conditions idéales pour que les pensionnaires viennent en nombre:

  • Placez l’hôtel à un endroit protégé du vent et de la pluie . Idéalement, vissez-le à un mur.
  • Les ouvertures doivent être orientées plein sud pour que l’hôtel bénéficie du meilleur ensoleillement possible.
  • Pour être protégé des prédateurs, il doit en outre être installé  50 à 100 centimètres au-dessus du sol .
  • À proximité de l’hôtel à insectes, il doit y avoir de l’eau, des  matériaux de nidification et de la nourriture sous la forme d’une parcelle fleurie ou de plantes mellifères. Découvrez ici comment bien aménager une prairie fleurie.

Les mois de février et de mars sont la meilleure période pour installer un hôtel à insectes. En effet, les insectes sortent alors de leur sommeil hivernal. Mais si vous avez raté le coche, pas de panique! Les insectes investiront volontiers ce nouveau domicile à une date ultérieure.

Entretien

C’est bien pratique: à l’intérieur de l’hôtel, les insectes se chargent de tous les travaux domestiques. Lorsque c’est nécessaire, ces besogneuses créatures nettoient elles-mêmes les passages empruntés. Procédez donc avec précaution: moins vous interviendrez, mieux ce sera pour les insectes.

  • Ne remplacez la garniture et les chambres qu’en cas de nécessité et avec prudence.
  • Au printemps,  contentez-vous d’enlever  les toiles d’araignée et les restes de feuillage autour de l’abri. 
  • N’utilisez que de l’ eau pure pour nettoyer les fientes d’oiseaux par exemple.
  • Ne détruisez jamais les  obturations de nid: des larves vivantes pourraient encore s’y trouver.

Check-list: comment bien construire un hôtel à insectes

À quoi faut-il veiller lors de la construction et de l’entretien d’un hôtel à insectes? Voici cinq grands conseils:

  1. Protéger les insectes des oiseaux: les prédateurs volants sont à l’affût. Fixez un treillis ou un filet pour protéger l’abri. Les grillages ou les filets en plastique bleus sont facilement repérables par les animaux et sans danger pour les oiseaux.
  2. Éviter les risques de blessure: les ailes des abeilles sont fragiles. Par précaution, poncez les bords des tuyaux, des tiges et des planches. Percez toujours le bois dans le sens de la longueur, en partant de l’écorce.
  3. Respecter le rythme biologique: laissez l’hôtel à insectes à son emplacement initial, même en hiver. Si vous le déplacez dans un endroit tempéré, comme un garage ou une cave, les insectes risquent de se réveiller de leur sommeil hivernal et de ne pas trouver de quoi se nourrir. Inutile de prévoir une préparation supplémentaire ou une couverture thermique.
  4. S’appuyer sur un guide: lors du choix des matériaux notamment, des erreurs sont vite arrivées. Avant de commencer, lisez un guide contenant des recommandations concrètes sur les matériaux et suivez les principaux conseils et astuces. Ainsi, tout se déroulera parfaitement!
  5. Acheter un hôtel ou en fabriquer un soi-même: il existe désormais un large choix de kits de construction d’hôtels à insectes et de modèles prêts à l’emploi. Lors de l’achat, prêtez attention à la qualité des matériaux. Paille, pommes de pin, laine de bois, sciure de bois et autres éléments similaires sont plutôt le signe d’une version bon marché. Bien sûr, construire un hôtel soi-même prend du temps. Toutefois, en fonction de vos outils et des matériaux que vous pouvez récupérer, cette solution s’avère souvent moins coûteuse.

Articles apparentés

AXA et vous

Contact Déclarer sinistre Postes à pourvoir Médias Courtiers myAXA Login Commentaires de clients Portail des garagistes S'abonner à la newsletter myAXA FAQ

AXA dans le monde

AXA dans le monde

Rester en contact

DE FR IT EN Conditions d’utilisation Protection des données / Cookie Policy © {YEAR} AXA Assurances SA

Nous utilisons des cookies et des outils d’analyse en vue d’améliorer votre expérience d’utilisateur, pour vous présenter des publicités personnalisées d’AXA et de ses entreprises publicitaires partenaires, et pour activer les fonctions de médias sociaux. Si vous utilisez Internet Explorer 11, vous ne pouvez pas modifier les paramètres des cookies dans notre Centre de préférence des cookies. Pour modifier les paramètres, veuillez utiliser un navigateur plus récent. En consultant notre site Internet au moyen de ce navigateur, vous acceptez l’utilisation de cookies. Protection des données / Cookie Policy