Santé mentale: parlons-en!

En Suisse, une personne sur deux est susceptible de souffrir de troubles psychiques au moins une fois dans sa vie. Nous souhaitons apporter l’aide nécessaire aux personnes concernées, ainsi qu’à leurs proches et à leurs employeurs. C’est pourquoi nous abordons ouvertement ici le thème de la santé psychique.

Comment allez-vous? Lien vers l’autotest

Pourquoi ce thème nous tient à cœur

  • Une personne sur deux touchée au cours de sa vie
  • Plus de 20% des salarié-es ont du stress au travail
  • II y a des moyens de prévenir les troubles psychiques

La santé mentale, un sujet qui nous concerne tous

Nous traversons tous des périodes durant lesquelles notre santé psychique est mise à rude épreuve: manque d’énergie pour faire face au quotidien, nuits entières à ressasser des préoccupations, stress persistant qui ne nous laisse aucun répit. Si ces épisodes s’installent dans la durée, ils ne menacent pas seulement notre bien-être, mais aussi notre santé psychique. De fait, une personne sur deux en Suisse est susceptible de souffrir d’une forte pression psychique ou de troubles psychiques au moins une fois dans sa vie. Toutes les tranches d’âge y sont exposées, des plus jeunes aux seniors. Par ailleurs, plus de 20% des salarié-es en Suisse ressentent du stress au travail. La santé psychique est aujourd’hui la principale cause d’absence dans les entreprises.

Vous connaissez sûrement quelqu’un qui est fragilisé sur le plan psychique, ou peut-être avez-vous vous-même connu une période difficile. On ignore souvent comment s’en sortir ou comment aider les autres, et quelles sont les offres disponibles. 

Il est important d’en parler

Détectés et abordés rapidement, des troubles existants ou de premiers symptômes pourront être dans bien des cas traités efficacement. Discutez de votre mal-être avec une amie, un collègue ou un membre de la famille – vous trouverez ici des conseils à ce sujet – ou sollicitez l’aide d’un-e spécialiste (allemand). De la psychothérapie classique aux formations en ligne flexibles,  des offres adaptées à tous les besoins existent afin de prévenir et de traiter les troubles psychiques. 

Nous pouvons par ailleurs toutes et tous prendre soin de notre santé psychique au quotidien. Vous trouverez ici (allemand) des conseils pour préserver votre bien-être psychique.

Promotion de la santé mentale

Un large éventail de projets et d’offres émanant de prestataires privés ou d’organismes publics (au niveau de la Confédération, des cantons et des communes) se consacrent aujourd’hui à la promotion de la santé psychique. Grâce à l’application «Comment vas-tu?» (uniquement en allemand) des cantons alémaniques et de Pro Mente Sana, vous apprendrez par exemple à mieux prendre conscience de vos émotions afin de pouvoir les gérer. Les «10 pas pour la santé psychique» soulèvent par ailleurs des réflexions utiles pour favoriser sa santé psychique. 

Le mieux évidemment est d’intervenir avant que la charge psychique n’aille au-delà du supportable et que des pathologies ne se déclarent. D’où l’importance de la prévention. Le premier pas à franchir, et il est capital, est de parler ouvertement des problèmes psychiques. AXA souhaite sensibiliser la société à ce thème et proposer, conjointement avec des partenaires, des offres visant à apporter une aide en cas de maladie, à soulager les souffrances et à prévenir l’apparition de ces troubles, et ce à l’intention des personnes concernées, des proches et des employeurs. 

Santé mentale: AXA s’engage

D’après les chiffres de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la dépression touche 264 millions de personnes à l’échelle mondiale. En 2020, c’était d’ailleurs la deuxième maladie la plus répandue. Toutes les 40 secondes, une personne meurt par suicide.

Et la Suisse n’est pas épargnée par les troubles mentaux: un individu sur deux est concerné personnellement au moins une fois dans sa vie, et nous côtoyons presque tous une personne qui souffre ou qui a souffert d’affections psychiques. Nous faisons face ici aussi à un taux de suicide élevé. Les maladies psychiques et leurs conséquences sont à l’origine de plus de 10% de nos coûts de santé. Sur la seule année 2015, elles nous ont coûté quelque 23 milliards de francs.

Dans le droit fil de sa promesse de marque «Know You Can», AXA entend accompagner ses clientes et clients, les soutenir et les encourager à croire en elles/eux, y compris en ce qui concerne leur santé psychique. Les troubles psychiques ne doivent pas être tabous. 

En indiquant aux personnes concernées et à leurs proches où trouver de l’aide, nous agissons en faveur de leur santé physique et mentale. Nous œuvrons également pour la prévention. Nous aidons par ailleurs les employeurs à détecter les signes de maladies psychiques, mais aussi à mener des entretiens avec les personnes concernées et à traiter les cas de maladie dans leur entreprise. Nous avons donc créé WeCare, une offre qui entend soutenir les entreprises en matière de santé du personnel.  

«En collaboration avec nos partenaires, nous nous sommes fixé pour objectif d’œuvrer pour que les troubles psychiques ne soient plus un tabou et pour que les personnes concernées et leurs proches puissent bénéficier à temps du soutien nécessaire.»

Thomas Gerber, responsable Prévoyance chez AXA Suisse

Important

Si vous êtes en détresse psychologique, consultez sans attendre un médecin ou appelez la Main Tendue en composant le 143.

AXA et vous

Contact Déclarer sinistre Postes à pourvoir Médias Courtiers myAXA Login Commentaires de clients Portail des garagistes S'abonner à la newsletter myAXA FAQ

AXA dans le monde

AXA dans le monde

Rester en contact

DE FR IT EN Conditions d’utilisation Protection des données / Cookie Policy © {YEAR} AXA Assurances SA

Nous utilisons des cookies et des outils d’analyse en vue d’améliorer votre expérience d’utilisateur, pour vous présenter des publicités personnalisées d’AXA et de ses entreprises publicitaires partenaires, et pour activer les fonctions de médias sociaux. Si vous utilisez Internet Explorer 11, vous ne pouvez pas modifier les paramètres des cookies dans notre Centre de préférence des cookies. Pour modifier les paramètres, veuillez utiliser un navigateur plus récent. En consultant notre site Internet au moyen de ce navigateur, vous acceptez l’utilisation de cookies. Protection des données / Cookie Policy