Trend

Comment créer une prairie fleurie?

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager sur Xing Partager par e-mail

Vous rêvez d’une prairie aux fleurs colorées, sentant bon l’été? Pas de problème: il vous est possible d’en créer une dans votre jardin, sur le balcon ou sur le toit. Des semis de fleurs sauvages à l’entretien des sols en passant par la tonte du gazon: Sophie Kreutzberg, responsable de projet chez Mission B, nous livre des conseils pratiques pour une symphonie florale adaptée à l’emplacement.

  • Teaser Image
    Sophie Kreutzberg

    Sophie Kreutzberg est responsable de projet chez Mission B. Elle s’engage pour une biodiversité à plus grande échelle, dans le souci de protéger la nature et la diversité des espèces en Suisse.

Les prairies fleuries sont un enchantement pour les yeux et font du bien à l’âme. Elles jouent en outre un rôle protecteur auprès de nombreux insectes: les prairies riches en pollen et en nectar constituent en effet une source d’alimentation idéale pour les abeilles, les bourdons, les papillons, les chrysopes et autres insectes. Un jardin naturel contribue directement à la préservation de la biodiversité. Et contrairement à ce qu’on pourrait croire, une prairie de fleurs sauvages nécessite bien moins de travail et d’entretien qu’un gazon. Les conseils suivants vous aideront à créer une prairie fleurie vivace.

Surfaces appropriées

De façon générale, vous pouvez aménager une prairie fleurie sur différents types de surfaces:

  • Une surface d’au moins 30 m2 est idéale.
  • Choisissez de préférence un emplacement ensoleillé avec un sol pauvre en nutriments.   Les fleurs poussent moins bien à l’ombre et vous risquez d’avoir une dominante de graminées, notamment dès la deuxième année.

En aménageant ne serait-ce qu’une mini prairie fleurie sur votre balcon, vous aiderez à préserver l’habitat et la réserve alimentaire des petites espèces utiles.

Trouver chez soi une surface optimale pour une prairie fleurie

La tendance actuelle est à la végétalisation des façades, un procédé qui consiste à faire pousser des plantes comme le lierre, la vigne vierge ou la glycine sur les toits ou le long des façades d’immeubles. Outre leurs bienfaits écologiques, les jardins verticaux servent à la fois de climatisation naturelle, d’isolation et de protection contre le bruit. La végétalisation des façades se doit d’être soigneusement planifiée.  Clarifiez votre projet avec les autorités locales, la ou le propriétaire de l’immeuble, ou la copropriété.

Voici comment déterminer la surface appropriée

Les tableaux suivants vous permettront de déterminer chez vous l’emplacement optimal pour une prairie fleurie: 

Types de prairies fleuries

Il existe plusieurs types de prairies fleuries qui favorisent la biodiversité. En tenant compte de l’espace requis et d’autres conditions, nous préconisons les variantes suivantes pour une prairie fleurie à la maison:

  • Gazon fleuri: quasiment identique à un gazon classique, si ce n’est que les fleurs et les herbes y sont abondantes. Cela en fait une variante plus précieuse que le gazon d’un point de vue écologique. Le gazon fleuri doit être tondu cinq à dix fois par an.  
  • Prairie à fromental: cette prairie fleurie typique est la plus colorée et la plus fleurie des prairies. Il faut la tondre deux à trois fois par an,la première fois en juin.
  • Prairie à brome: elle requiert un emplacement particulièrement ensoleillé et un sol pauvre en nutriments. La prairie à brome est très précieuse d’un point de vue écologique, car elle se compose de plantes rares. . En zone urbaine, elle conviendra davantage pour des superficies relativement grandes et sans passage. La prairie à brome doit être tondue pour la première fois en juillet.

Maintenant, place à la pratique!

Afin que vous profitiez longtemps de la splendeur de vos fleurs sauvages et des nombreux organismes vivants qu’elles attirent, il est judicieux de respecter les points suivants avant et après le semis:

Pour commencer

Vous pouvez semer des fleurs des champs annuelles, biennales ou vivaces et offrir ainsi aux insectes un buffet floral divers et varié à chaque saison de l’année. Pour cela, les conditions ci-après doivent être respectées:

  • Avant de vous lancer, demandez-vous où et comment vous souhaitez aménager votre prairie fleurie. Par exemple, planifiez l’aménagement d’allées suffisamment tôt. 
  • Si vous avez déjà un gazon ou de la végétation, vous devez les détruire par bêchage, par fraisage, ou en les recouvrant.
  • Optez pour des semis de bonne qualité en privilégiant des écotypes suisses, c’est-à-dire des plantes indigènes.
  • La meilleure période de semis est au printemps, de mars à mai.
  • Inutile de mélanger les semis avec le sol. Une simple pression (de la main ou avec un rouleau) suffit.
  • N’arrosez pas trop abondamment les semis juste après les avoir plantés. Un jet d’eau modéré évitera qu’ils ne soient emportés.
  • Durant la première année, il est impératif d’effectuer deux à trois coupes d’entretien.

Entretien

Une prairie fleurie composée de nombreuses espèces ne nécessite pas beaucoup d’entretien. Des engrais sont ainsi inutiles. En revanche, le fauchage est essentiel. Une tondeuse à gazon se prête auxgazons fleuris. Pour les prairies classiques, une faux ou un motoculteur sont préconisés. Voici quelques conseils à ce sujet:

  • Adaptez la fréquence de fauchage à la végétation.
  • Veillez à ne pas faucher trop tard, mais tant que dure encore la période de floraison. 
  • Tondez le gazon au bon moment, en prenant soin de respecter la faune.
  • Laissez reposer l’herbe coupée deux à trois jours au soleil, afin que les graines aient le temps de murir et de tomber.
  • Éliminez l’herbe coupée en l’ajoutant au compost ou à un tas de résidus de coupe déjà constitué.
  • En automne, l’herbe ne doit pas être trop haute avant l’arrivée de l’hiver.
  • Lorsque vous tondez l’herbe, pensez à créer des îlots ou des bandes d’herbe pour les insectes.
  • Arrachez les plantes à problème et les espèces néophytes invasives.

Check-list: les principaux conseils de notre experte

  1. Diversité: lorsqu’un jardin compte plusieurs espèces de fleurs, la floraison s’effectue toujours à des endroits différents. Plantez des arbres, des buissons, des arbustes, des plantes, des haies, etc.
  2. Aménagement: les animaux ayant besoin de recoins et de cachettes, vous devez absolument avoir dans votre jardin des amas de branches, des constructions en pierre sèche et autres.
  3. Espèces indigènes: les insectes présents en Suisse sont adaptés à la végétation indigène. L’idéal est de planter uniquement des espèces autochtones dans votre jardin, surtout s’il s’agit d’arbres, car ils constituent une biomasse importante.
  4. Produits auxiliaires: renoncez à l’utilisation d’herbicides, d’insecticides et d’engrais chimiques.
  5. Entretien: petits moyens, grands effets. Nombre d’insectes passent l’hiver dans des couches de feuilles mortes ou des tiges de plantes sèches, des abris simples qui font souvent défaut dans les jardins classiques.
  6. Pièges à animaux: éliminez ou neutralisez tout ce qui pourrait constituer un danger pour les animaux, tel que les morceaux de verre ou les soupiraux de cave.
  7. Lumière: l’éclairage superflu est un problème pour la nature. Utilisez des détecteurs de mouvement dont la lumière ponctuelle est dirigée vers le sol.

Articles apparentés

AXA et vous

Contact Déclarer sinistre Postes à pourvoir Médias Courtiers myAXA Login Commentaires de clients Portail des garagistes S'abonner à la newsletter myAXA FAQ

AXA dans le monde

AXA dans le monde

Rester en contact

DE FR IT EN Conditions d’utilisation Protection des données / Cookie Policy © {YEAR} AXA Assurances SA

Nous utilisons des cookies et des outils d’analyse en vue d’améliorer votre expérience d’utilisateur, pour vous présenter des publicités personnalisées d’AXA et de ses entreprises publicitaires partenaires, et pour activer les fonctions de médias sociaux. Si vous utilisez Internet Explorer 11, vous ne pouvez pas modifier les paramètres des cookies dans notre Centre de préférence des cookies. Pour modifier les paramètres, veuillez utiliser un navigateur plus récent. En consultant notre site Internet au moyen de ce navigateur, vous acceptez l’utilisation de cookies. Protection des données / Cookie Policy