Work@AXA

Alternative intelligente et flexible à la retraite partielle: le modèle de travail Senior Flex

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager sur Xing Partager par e-mail

De nombreux salariés et salariées expérimentés souhaitent partir en retraite partielle ou réduire leur taux d’occupation. Que ce soit pour se consacrer à un hobby, s’occuper des petits-enfants ou simplement lever un peu le pied: les besoins évoluent au fil de la vie. Chez AXA, nous proposons donc des modèles de travail intelligents et flexibles. Comment concilier carrière et réduction du taux d’occupation, et quelles sont les conséquences financières? Vous l’apprendrez dans notre portrait de Kurt Meyer.

  • Teaser Image
    Portrait

    Plutôt que de partir en retraite partielle, Kurt Meyer a opté pour le modèle de travail Senior Flex. Il dirige le secteur Internal Control au département Risk, Actuarial & Security d’AXA et travaille à 80%.

Portrait: Kurt Meyer

Kurt travaille depuis deux ans et demi chez AXA. Son domaine de compétence dans notre entreprise: restructurer et réorganiser entièrement une équipe pour accroître notre impact sur un marché en pleine transformation. Un défi de taille. Mais grâce à son expérience et à ses connaissances spécialisées dans ce domaine, Kurt a rapidement trouvé ses marques. Il était clair pour lui dès le début qu’il voulait exercer ses nouvelles fonctions à temps partiel. D’une part, il a de nombreux centres d’intérêt, et d’autre part, il savait que ce poste serait probablement son dernier avant la retraite.

Le modèle de travail Senior Flex est convaincant

Avant d’arriver chez AXA, Kurt a exercé pendant des années diverses activités de direction et de conseil. «Le conseil m’a toujours fasciné. Mais cette activité présente aussi des inconvénients», explique Kurt. Pour lui, le plus grand défi a été de concilier un calendrier fluctuant et intense avec sa vie privée. «Je ne suis pas toujours parvenu à maintenir l’équilibre», constate Kurt. Avant son dernier poste de «Chief Revenue Officer» chez un fournisseur d’infrastructures, il a cofondé une start-up, pour mettre à profit son expérience dans le domaine du coaching et de l’enseignement. «Il était important pour moi que mon nouveau poste chez AXA soit compatible avec mes divers centres d’intérêt», déclare Kurt. Car ce sont ces activités multiples qui le motivent et lui insufflent régulièrement de nouvelles idées. Y compris pour son travail. En fait, les différents domaines d’activité de Kurt s’alimentent mutuellement.

«Dans mon dernier poste, j’ai pris la décision de travailler à temps partiel. Le modèle Senior Flex d’AXA a été – en plus du beau défi que représentait le poste proposé – un argument supplémentaire de poids.» Et pour cause: malgré un taux d’occupation de 80%, Kurt reste assuré auprès de la caisse de pension sur une base de 100%. Pour lui, c’est la cerise sur le gâteau, avec de belles prestations complémentaires en prime.

Chez AXA, pas besoin de choisir entre temps partiel et carrière

«Bien d’autres entreprises proposent des postes à temps partiel, mais peu d’entre elles permettent en même temps de continuer à évoluer. Chez AXA, cela fonctionne parfaitement, grâce à une culture moderne et ouverte ainsi qu’à des modèles de travail flexibles», explique Kurt. Il apprécie la grande flexibilité d’AXA, sans toutefois minimiser les difficultés que peut induire un emploi à temps partiel: «La charge de travail n’est pas vraiment répartie uniformément au cours de l’année. Il y a des «pics», qui requièrent une implication plus intense. Durant ces périodes de travail plus soutenu, je dois non seulement gérer mon temps de travail chez AXA, mais aussi réorganiser divers aspects de ma vie privée. Cela demande beaucoup d’agilité et de flexibilité.» Mais, Kurt en est convaincu, ces inconvénients sont largement compensés par les avantages du temps partiel. À la fois pour l’employeur et pour lui, en tant que salarié.

Il confirme: «Les performances ne dépendent pas uniquement du temps de présence, ce sont surtout l’inspiration et la motivation qui importent. Le travail à temps partiel me permet d’avoir d’autres activités, qui en définitive profitent également à mon travail chez AXA. En ce sens, on peut dire qu’un taux d’activité réduit n’empêche pas de faire carrière.»

À mon âge, la vision de la carrière n’est plus du tout la même.

Kurt Meyer, responsable du secteur Internal Control au département Risk, Actuarial & Security d’AXA

Répondre à tous les besoins, de toutes les générations

«À mon âge, la vision de la carrière n’est plus du tout la même qu’au début de ma vie professionnelle», explique Kurt.  Le modèle Senior Flex d’AXA démontre que des collaborateurs et collaboratrices proches de l’âge de la retraite ou de la retraite partielle peuvent continuer à évoluer sur le plan professionnel, car leur expérience personnelle est précieuse pour l’entreprise. Ce savoir-faire personnel est également très apprécié dans son équipe.

«Bien entendu, je me suis aussi occupé de ma retraite. J’ai planifié les activités que j’aurai et je me suis aussi penché sur la protection de ma famille», ajoute Kurt. Comme il peut cotiser à la caisse de pension sur la base de son salaire à temps plein, malgré son poste à temps partiel, Kurt bénéficie de la sécurité financière qu’il recherchait. Ce plus en matière de prévoyance professionnelle contribue selon lui beaucoup à l’attractivité de son employeur, AXA.

Retraite flexible chez AXA

Les collaboratrices et collaborateurs expérimentés d’AXA sont de plus en plus nombreux à souhaiter un retrait progressif de la vie professionnelle. Retraite partielle, retraite échelonnée ou retraite anticipée: AXA propose divers modèles de retraite flexible, de la réduction progressive du taux d’occupation à la retraite partielle. 

Exemple: Senior Flex

Lorsque nos collaboratrices et collaborateurs en fin de carrière souhaitent réduire leur temps de travail, nous pouvons leur proposer le modèle de travail flexible Senior Flex: à partir de 58 ans, ils peuvent réduire leur taux d’occupation de jusqu’à 20%. Et ils peuvent avoir l’esprit totalement tranquille, car leur salaire assuré auprès de la caisse de pension reste le même.

Senior Flex: qui prend en charge les coûts?

  • Les coûts qui résultent de la différence entre le taux d’occupation et le salaire sont répartis entre le collaborateur ou la collaboratrice assuré(e) et AXA. 
  • C’est pourquoi Senior Flex ne peut être mis en place qu’avec l’accord de l’employeur ou de la direction du centre de coûts concerné.

Qu’est-ce qu’une retraite partielle?

Une retraite partielle est un retrait partiel de la  vie professionnelle par réduction du taux d’occupation. Elle est possible à partir de l’âge de 58 ans. Jusqu’à l’âge maximal de la retraite (70 ans), on peut organiser sa retraite partielle en trois étapes, avec une réduction du temps de travail pouvant aller jusqu’à 20% à chaque étape. Le rapport de travail est maintenu, et le contrat de travail est adapté  au nouveau taux d’occupation et au nouveau salaire.

Parallèlement, les personnes à la retraite partielle perçoivent une rente. Le montant de la rente annuelle de vieillesse dépend:

  • du degré de retraite;
  • de l’avoir de vieillesse accumulé à la caisse de pension à la date de la retraite partielle; 
  • du taux de conversion déterminant pour l’âge.

Attention:

Si on prend une retraite partielle avant l’âge de la retraite ordinaire, l’avoir de vieillesse et le taux de conversion sont inférieurs à ce qu’ils seraient à l’âge de la retraite ordinaire. Il en résulte une réduction à vie de cette rente partielle.

Articles apparentés

AXA et vous

Contact Déclarer sinistre Postes à pourvoir Médias Courtiers myAXA Login Commentaires de clients Portail des garagistes S'abonner à la newsletter myAXA FAQ

AXA dans le monde

AXA dans le monde

Rester en contact

DE FR IT EN Conditions d’utilisation Protection des données / Cookie Policy © {YEAR} AXA Assurances SA

Nous utilisons des cookies et des outils d’analyse en vue d’améliorer votre expérience d’utilisateur, pour vous présenter des publicités personnalisées d’AXA et de ses entreprises publicitaires partenaires, et pour activer les fonctions de médias sociaux. Si vous utilisez Internet Explorer 11, vous ne pouvez pas modifier les paramètres des cookies dans notre Centre de préférence des cookies. Pour modifier les paramètres, veuillez utiliser un navigateur plus récent. En consultant notre site Internet au moyen de ce navigateur, vous acceptez l’utilisation de cookies. Protection des données / Cookie Policy