Mobilité

Conduire avec une petite «lucarne» sur le pare-brise est dangereux

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager sur Xing Partager par e-mail

Si pénible que soit le dégivrage du pare-brise et des vitres de sa voiture, il n’en reste pas moins indispensable. Et pas question de se contenter de dégager une petite «lucarne» sur le pare-brise: le conducteur se mettrait lui-même, mais également les autres usagers de la route, en danger. Il peut en résulter des sanctions pénales et une réduction des prestations de l’assureur.

Pendant les mois d’hiver, les policiers font la chasse aux conducteurs roulant avec juste une petite «lucarne» sur le pare-brise. Lorsqu’une voiture est garée dehors la nuit, il n’est pas rare de la retrouver givrée ou enneigée le matin. Allumer la fonction de dégivrage, gratter les vitres, balayer la neige: préparer sa voiture pour un trajet peut s’avérer pénible. Les conducteurs prenant la route avec une visibilité limitée mettent en danger leur propre sécurité, mais aussi celle des autres usagers de la route. Ils s’exposent en outre à des sanctions pénales et éventuellement à un recours de la part de l’assureur: celui-ci peut imposer une réduction de prestations si la visibilité limitée devait être la cause de l’accident provoqué.

Débarrasser entièrement les vitres, les rétroviseurs et les feux arrières du givre et de la neige

Pour que le grattage matinal ne devienne pas trop fastidieux, Mike Pfäffli, responsable Recherche accidentologique et prévention chez AXA, conseille de recouvrir les vitres la nuit d’une protection en aluminium ou d’une couverture en laine et d’avoir toujours à portée de main un grattoir à glace et un balai à neige. Conserver des gants chauds dans sa voiture est également judicieux, surtout si l’opération dure plus longtemps que prévu. En plus des vitres, les rétroviseurs et les feux arrières doivent, eux aussi, être débarrassés du givre de la neige, sans oublier le toit: «De la neige pourrait s’en détacher en chemin et gêner les automobilistes qui suivent. Le conducteur lui-même pourrait voir sa visibilité réduite par de la neige qui glisserait sur le pare-brise lors d’une manœuvre de freinage», explique l’expert en accidentologie.

Les conducteurs roulant avec une petite «lucarne» enfreignent les règles de la circulation

Les conducteurs qui ne dégagent pas suffisamment leurs vitres du givre ou de la neige s’exposent à une dénonciation de la police: «Il est interdit de conduire avec des vitres enneigées ou givrées», indique Cyril Senn, expert juridique chez AXA-ARAG. De façon générale, on retiendra qu’un véhicule doit pouvoir être utilisé en toute sécurité. «Les vitres d’une voiture doivent donc être propres et dégagées, et le conducteur doit avoir une vue dégagée à 180 degrés vers l’avant. Si le toit d’une voiture est recouvert d’une plaque de glace ou d’une couche de neige qui, en roulant, risque de se décrocher, le véhicule n’est alors pas considéré comme pouvant être utilisé en toute sécurité», poursuit l’expert juridique.

Il ajoute que, selon la gravité du délit, différentes sanctions sont possibles: «Pour les personnes conduisant avec un pare-brise mal dégagé, une violation grave des règles de la circulation avec inscription au casier judiciaire et un retrait du permis de conduire pour au moins trois mois sont tout à fait justifiés. Si les vitres ne sont que partiellement givrées, le conducteur s’expose à des amendes sans inscription au casier judiciaire et à des retraits de permis plus courts».

D’ailleurs, ces règles s’appliquent également aux vitres embuées. Si de la buée se forme au moment du départ, le conducteur doit immédiatement s’arrêter et attendre que la ventilation fasse son effet.

Conseils pour mieux dégivrer son pare-brise le matin:
 

  • La veille, recouvrir le pare-brise et les vitres d’une protection en aluminium ou d’une couverture en laine
  • Prévoir suffisamment de temps pour le dégivrage
  • Avoir un grattoir à glace et un balai à neige à portée de main (dans la voiture comme à la maison)
  • Avoir dans sa voiture des gants chauds (pour le dégivrage en cours de route) et une éponge pour essuyer les vitres de l’intérieur en cas de buée
  • Utiliser un spray antigivre en prévention, pour protéger les vitres contre le gel
  • Les sprays de dégivrage peuvent faciliter l’opération et permettent de protéger les essuie-glaces, qui risquent de s’abîmer en balayant un pare-brise gelé
  • Installer éventuellement un chauffage de stationnement permettant de dégivrer les vitres le temps de finir de prendre sa douche ou son petit-déjeuner

Articles apparentés

AXA et vous

Contact Déclarer sinistre Postes à pourvoir Médias Courtiers myAXA Commentaires de clients Portail des garagistes S'abonner à la newsletter myAXA Contact & FAQ

AXA dans le monde

AXA dans le monde

Rester en contact

DE FR IT EN Conditions d’utilisation Protection des données / Cookie Policy © {YEAR} AXA Assurances SA

Nous utilisons des cookies et des outils d’analyse en vue d’améliorer votre expérience d’utilisateur, pour vous présenter des publicités personnalisées d’AXA et de ses entreprises publicitaires partenaires, et pour activer les fonctions de médias sociaux. Si vous utilisez Internet Explorer 11, vous ne pouvez pas modifier les paramètres des cookies dans notre Centre de préférence des cookies. Pour modifier les paramètres, veuillez utiliser un navigateur plus récent. En consultant notre site Internet au moyen de ce navigateur, vous acceptez l’utilisation de cookies. Protection des données / Cookie Policy