Mobilité

La fouine: bête noire des automobilistes

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager sur Xing Partager par e-mail

Les fouines ont beau avoir l’air adorable, quand elles s’attaquent à nos voitures, elles constituent une vraie nuisance. Particulièrement actives de mai à juin, elles ont causé l’année dernière chez AXA un montant total de sinistres d’environ 8 millions de francs. 

Les dégâts dus aux fouines sont un désagrément courant pour de nombreux automobilistes. Ces petites bêtes se faufilent sous le capot des voitures stationnées, où elles s’attaquent aux câbles ou aux durites. Chaque année, 17 000 dommages aux véhicules causés par des fouines sont déclarés en moyenne à AXA. L’année dernière, le volume total de ces sinistres s’est élevé à environ 8 millions de francs. La plupart sont déclarés en mai et en juin, à savoir lorsque ces petits mammifères s’activent pour étendre leur territoire. Au grand dam des propriétaires de véhicules, il est dans la nature de ces animaux de grignoter les câbles et durites, sans compter que le compartiment moteur leur offre une cachette idéale. En outre, lorsqu’elles sentent l’odeur d’un rival, les fouines ont tendance à mordre pour défendre leur territoire, endommageant alors des pièces fragiles du véhicule. 

Gros véhicule, cible facile

Les fouines affectionnent particulièrement les camping-cars. Comme le montrent les fréquences de sinistres d’AXA, ces véhicules sont deux fois plus touchés que les voitures de tourisme. «La fréquence accrue des sinistres s’explique notamment par le fait que les camping-cars se trouvent plus souvent dans des zones accessibles aux fouines. De plus, ils restent plus longtemps stationnés au même endroit, ce qui permet aux animaux de s’installer plus facilement», indique Fredy Egg, responsable Sinistres chez AXA. Ces dernières années, les déclarations de sinistres dus aux fouines concernant des camping-cars n’ont cessé d’augmenter. Chez AXA, leur nombre est passé de 338 en 2016 à 500 l’année dernière. Cette hausse pourrait résulter du fait que, depuis la pandémie de coronavirus, les Suisses passent davantage leurs vacances dans leur pays.

Quel que soit le type de véhicule, un sinistre de cette nature se monte en moyenne à 450 francs. En plus d’être irritants sur le plan financier, les dégâts peuvent aussi être dangereux lorsqu'ils touchent un câble de frein. Les dégâts causés par les fouines sur votre voiture sont pris en charge par votre casco complète ou partielle. Ils incluent notamment les détériorations dues à des morsures et les dommages consécutifs.

Les régions montagneuses moins touchées

Selon une étude d’AXA, certaines régions ont été moins touchées ces dernières années par les sinistres dus aux fouines. Dans les cantons de Genève, du Valais, d’Obwald et de Nidwald, les propriétaires de véhicules avaient nettement moins de souci à se faire: le risque y est inférieur de 60 à 70% à la moyenne nationale. «Espèce de la famille des mustélidés la plus répandue en Europe centrale, les fouines ne s’aventurent guère au-delà de la moyenne altitude en Suisse. Elles sont donc nettement moins nombreuses dans les cantons montagneux», explique Fredy Egg. Les sinistres étaient relativement nombreux en revanche dans les cantons du Jura, d’Appenzell Rhodes-Intérieures et de Thurgovie.

Source des données et diagramme: AXA. La carte indique la fréquence des sinistres dus aux fouines (nombre de sinistres signalés / nombre de véhicules assurés dans le canton) par rapport à la fréquence dans l’ensemble de la Suisse (2016-2020).

Protection contre les dégâts dus aux fouines

  • Certains constructeurs automobiles proposent en option des appareils anti-fouine. Ces répulsifs émettent des ultrasons qui font fuir les animaux sans les faire souffrir.
  • Des tubes spéciaux en plastique dur et flexible peuvent servir à protéger les câbles et les durites.
  • Si possible, la voiture doit être garée dans un local clos. Si l’on ne possède pas de garage, il est conseillé de laisser son véhicule toujours au même endroit. On réduit ainsi le risque que des animaux rivaux mordent en cherchant à défendre leur territoire et endommagent alors des câbles.
  • Placer un grillage métallique sur le sol sous le compartiment moteur offre une bonne protection, car les fouines n’aiment pas les supports instables.
  • Il vaut la peine de faire nettoyer régulièrement le moteur afin de dissiper les odeurs des animaux qui se sont infiltrés et ainsi éviter les luttes de territoire. 

Articles apparentés

AXA et vous

Contact Déclarer sinistre Postes à pourvoir Médias Courtiers myAXA Login Commentaires de clients Portail des garagistes S'abonner à la newsletter myAXA FAQ

AXA dans le monde

AXA dans le monde

Rester en contact

DE FR IT EN Conditions d’utilisation Protection des données / Cookie Policy © {YEAR} AXA Assurances SA

Nous utilisons des cookies et des outils d’analyse en vue d’améliorer votre expérience d’utilisateur, pour vous présenter des publicités personnalisées d’AXA et de ses entreprises publicitaires partenaires, et pour activer les fonctions de médias sociaux. Si vous utilisez Internet Explorer 11, vous ne pouvez pas modifier les paramètres des cookies dans notre Centre de préférence des cookies. Pour modifier les paramètres, veuillez utiliser un navigateur plus récent. En consultant notre site Internet au moyen de ce navigateur, vous acceptez l’utilisation de cookies. Protection des données / Cookie Policy