Image: Shutterstock

Cambriolages dans les entreprises: les cantons de Genève et de Vaud en tête du classement

15.02.2023

Selon les statistiques d’AXA, les entreprises sont quatre fois plus souvent la cible de cambriolages dans le canton de Genève qu’en Appenzell. Néanmoins, ce risque dépend non seulement de la zone géographique, mais aussi de l’heure et de la saison.

Marchandises, équipements, espèces ou véhicules: tel est le butin dérobé dans les entreprises suisses. Une étude d’AXA révèle le classement des cibles particulièrement prisées des voleurs ces 15 dernières années. Le ratio entre les effractions commises et les entreprises assurées était ainsi au plus haut dans les cantons de Genève et de Vaud, suivis de Neuchâtel, de Soleure, du Jura et de Bâle-Ville. Les cantons de Berne, de Bâle-Campagne et de Lucerne s’inscrivaient dans la moyenne nationale, tandis que tous les autres se situaient en deçà. Les plus sûrs étaient les deux demi-cantons d’Appenzell, devant Uri, Schwytz et Obwald. La probabilité qu’une entreprise se fasse cambrioler était quatre fois plus élevée à Genève qu’en Appenzell.

Le graphique montre les cambriolages dans les entreprises déclarés à AXA au cours des 15 dernières années par rapport au nombre d’entreprises assurées.

Un cambriolage coûte en moyenne 6000 francs

Le risque de cambriolage dépend non seulement de la zone géographique, mais aussi de l’heure et de la saison. En été et à l’automne, AXA enregistre une recrudescence de cette catégorie de sinistres d’environ 20% par rapport à l’hiver et au printemps. «Cela pourrait être lié aux vacances. En effet, les effractions ont généralement lieu quand les entreprises sont désertes, c’est-à-dire le soir, la nuit, le week-end et durant les congés annuels», explique Stefan Müller, responsable du service Sinistres Assurances de choses chez AXA. En 2022, AXA a versé 7,8 millions de francs aux entreprises victimes, soit quelque 6000 francs en moyenne par sinistre.

Le butin a changé de nature

Dans l’ensemble, le nombre de cambriolages dans les entreprises a reculé ces 15 dernières années. La pandémie de coronavirus a provoqué une nette diminution en 2020. Depuis lors, la courbe est repartie à la hausse. En juillet 2022, la fréquence des effractions a été particulièrement élevée. «C’était le premier été normal depuis la début de la pandémie, et la mobilité transfrontière avait retrouvé son niveau d’avant la crise», rappelle Stefan Müller. Même si, comparé sur le long terme, le nombre de cas diminue, un sinistre a tendance à être de plus en plus coûteux. En effet, le butin a évolué au fil des années. Auparavant, c’était souvent de l’argent qui était dérobé. Aujourd’hui, les voleurs font plutôt main basse sur des appareils électroniques et autres marchandises et objets de valeur. «Comme les entreprises conservent moins d’espèces dans leurs locaux, les cambrioleurs se rabattent sur autre chose. Les baraquements de chantier sont une cible privilégiée, car ils abritent des outils de grande valeur», explique Stefan Müller. 

Fermer portes et fenêtres

Comment protéger au mieux son entreprise? «Normalement, les cambrioleurs choisissent l’accès qui leur oppose le moins de résistance. Si les portes et les fenêtres sont bien sécurisées, ils abandonnent généralement vite, constate Stefan Müller. Dès que vous vous absentez, peu importe pour combien de temps, il faut toujours verrouiller les portes et veiller à ce que toutes les fenêtres soient fermées, surtout la nuit.» Des systèmes de fermeture et d’alarme spéciaux renforcent la sécurité. «Les objets de valeur doivent être conservés en lieu sûr, par exemple dans un coffre-fort», ajoute l’expert. Il faut savoir que l’assurance n’indemnise que si les locaux étaient fermés à clé. En effet, l’assurance de choses pour les entreprises couvre le vol avec effraction uniquement, et non pas le vol par introduction clandestine. Ce type de vol est couvert par une assurance complémentaire. 

Téléchargements

Tous les contenus multimédias peuvent être téléchargés ici.

À propos d’AXA

Quelque deux millions de clients en Suisse font confiance à l’expertise d’AXA dans l’assurance de personnes, de choses, de la responsabilité civile, de la protection juridique, dans l’assurance-vie ainsi que dans la prévoyance santé et la prévoyance professionnelle. Aux côtés des particuliers et des entreprises auxquels elle propose des produits et des services innovants, notamment dans la mobilité, la santé, la prévoyance et l’entrepreneuriat, relayés par des processus simplifiés et numériques, AXA encourage ses clients à avoir confiance en eux même dans les situations difficiles, à travers sa promesse de marque «Know You Can». Ses 4500 employés et 3000 collaborateurs de la Distribution s’engagent quotidiennement en ce sens. Comptant plus de 340 agences, AXA dispose du réseau de distribution le plus dense de Suisse dans la branche de l’assurance. AXA Suisse fait partie du Groupe AXA et a réalisé en 2021 un volume d’affaires de 5,5 milliards CHF.

AXA et vous

Contact Déclarer sinistre Postes à pourvoir Médias Courtiers myAXA Login Commentaires de clients Portail des garagistes S'abonner à la newsletter myAXA FAQ

AXA dans le monde

AXA dans le monde

Rester en contact

DE FR IT EN Conditions d’utilisation Protection des données / Cookie Policy © {YEAR} AXA Assurances SA

Nous utilisons des cookies et des outils d’analyse en vue d’améliorer votre expérience d’utilisateur, pour vous présenter des publicités personnalisées d’AXA et de ses entreprises publicitaires partenaires, et pour activer les fonctions de médias sociaux. Si vous utilisez Internet Explorer 11, vous ne pouvez pas modifier les paramètres des cookies dans notre Centre de préférence des cookies. Pour modifier les paramètres, veuillez utiliser un navigateur plus récent. En consultant notre site Internet au moyen de ce navigateur, vous acceptez l’utilisation de cookies. Protection des données / Cookie Policy