Investissements durables

Partenaire officiel de la conférence sur le climat COP21, le Groupe AXA s’est clairement engagé en faveur du climat en décembre 2015 à Paris. AXA fait notamment la promesse d’intégrer davantage de critères de durabilité (ESG) dans ses processus d’investissement, tels que les aspects écologiques, sociaux et éthiques. 

Investissements responsables

En 2015, AXA est le premier assureur au monde à signer le Montréal Pledge. Par là, elle s’engage à évaluer et à rendre publique l’empreinte carbone de ses investissements. Avant même la COP21, AXA avait assuré lors du «Climate Finance Day» en mai 2015 qu’elle triplerait ses investissements durables pour les porter à 3 milliards d'euros d'ici à 2020.

Elle avait également pris la décision importante de se départir de ses participations dans des entreprises dont le chiffre d'affaires dépendait au moins à 50% d'activités liées au charbon. Ce désinvestissement, à hauteur de plus de 500 millions d'euros, a été réalisé à la fin 2015. En Suisse, AXA a déjà procédé à des désinvestissements de cette nature pour plus de 100 millions de francs suisses. Elle a en outre mis fin à l’ensemble de ses investissements dans l’industrie du tabac, s’engageant ainsi pour une société plus saine. 

AXA Winterthur prévoit en outre

  • d'investir au cours des dix prochaines années plusieurs centaines de millions de CHF dans des projets immobiliers durables;
  • de se pencher sur des possibilités d’investissement attrayantes du domaine de l’investissement responsable dans le contexte actuel du marché. Il s’agit notamment des obligations vertes, des projets d’infrastructure durables mais aussi des «impact funds» investissant entre autres dans les domaines de la microfinance, de la santé, de la formation et de la protection du climat.