Image: Keystone-SDA

Nouvelle étude: un accident de moto sur cinq évité grâce à l’ABS

24.03.2022

Le temps ensoleillé qui règne actuellement est un appel aux motardes et aux motards à se lancer à l’assaut des routes. Mais attention: partir bille en tête peut être dangereux, surtout en cas de freinage d’urgence. Une étude menée par AXA et l’institut allemand de recherche en accidentologie Bosch révèle pour la première fois en Suisse que les motos équipées d’un système antiblocage causent jusqu’à 20% moins d’accidents.

L’arrivée du printemps ouvre la saison des sorties de groupes de motardes et de motards sur les routes de Suisse. Et la tendance est en hausse continue, comme le montrent les chiffres de l’OFROU: en 2021, plus de 56 000 motos ont été mises en circulation pour la première fois, ce qui représente une augmentation de près de 13% par rapport à 2020. Or les premières virées sur ces bolides comportent des risques d’autant plus considérables que les conductrices et les conducteurs manquent encore de rodage. «Sans entraînement, on surestime ses capacités et on court le danger de commettre des erreurs parfois fatales», explique Michael Pfäffli, responsable du service Recherche accidentologique et prévention d’AXA Suisse.

Prudence en cas de freinage

À moto, le freinage est une manœuvre très délicate, en particulier pour les conductrices et les conducteurs inexpérimentés. Le système antiblocage (ABS) fournit une aide précieuse, puisqu’il empêche les roues de se bloquer en cas de freinage d’urgence et évite ainsi la perte de contrôle de l’engin, souligne Michael Pfäffli. Une étude menée par AXA et l’institut allemand de recherche en accidentologie Bosch révèle pour la première fois en Suisse le lien entre le nombre de motos équipées d’un système antiblocage et celui des sinistres annoncés. Sur la base de plus de 17 000 sinistres déclarés à AXA en cinq ans, il a été prouvé que la présence de l’ABS pouvait induire une diminution du nombre d’accidents allant jusqu’à 20%. Ces résultats confirment les études déjà réalisées dans d’autres pays sur l’utilité de ce système d’assistance à la conduite.

Un moto d’occasion, oui, mais avec ABS

Bien que la loi prescrive depuis 2017 l’ABS sur les nouvelles motos d’une cylindrée supérieure à 125 cm3, AXA constate que près d’un quart des deux-roues motorisés immatriculés en Suisse ne sont toujours pas dotés d’un tel système. C’est pourquoi les chercheurs en accidentologie d’AXA recommandent vivement de veiller à cet aspect lors de l’achat d’une occasion. Et Michael Pfäffli d’ajouter: «Une moto devrait impérativement être équipée d’un ABS, parce que ce système raccourcit la distance de freinage, rend la manœuvre de freinage plus sûre et diminue ainsi le risque de chute. C’est un facteur de sécurité prouvé pour les motardes et les motards comme pour les autres usagers de la route.»

En 2021, selon la statistique des accidents établie par la Confédération, 47 personnes ont perdu la vie dans un accident de moto, soit cinq de moins que l’année précédente. En même temps, le nombre des personnes grièvement blessées est reparti à la hausse pour la première fois depuis deux ans. Ce qui importe aujourd’hui, selon Michael Pfäffli, c’est d’inverser cette tendance et de tout mettre en œuvre pour que le nombre de décès continue de baisser. 

Pour profiter des joies de la moto, voici quelques conseils du service Recherche accidentologique et prévention d’AXA:

  • Passé l’hiver, commencez par suivre un stage de conduite. En plus d’y prendre plaisir, vous y gagnerez surtout en confiance et en sécurité, ce qui vous aidera à faire face aux situations les plus délicates.
  • Au début du printemps, faites des trajets courts pour retrouver vos réflexes.
  • Adoptez une conduite à la fois anticipative, défensive et respectueuse.
  • Portez des vêtements dont la couleur claire vous rendra bien visible.
  • Veillez à ce que votre moto soit en parfait état de marche et dotée de bons pneus.
  • Si vous achetez une moto d’occasion, vérifiez qu’elle soit bien équipée d’un système ABS.
  • Faites de l’exercice avant de prendre la route pour la première fois, car conduire une moto demande un certain effort physique.
  • Adaptez votre vitesse au contexte routier et à vos propres capacités.
  • Maintenez toujours une distance de sécurité suffisante par rapport aux autres véhicules.
  • Vous vous déplacez en groupe? Roulez à la vitesse qui vous convient et ne surestimez pas vos capacités.
  • Restez calme et détendu, même si le fait de prendre votre moto pour la première fois de la saison vous rend euphorique.

À propos d’AXA

Quelque deux millions de clients en Suisse font confiance à l’expertise d’AXA dans l’assurance de personnes, de choses, de la responsabilité civile, de la protection juridique, dans l’assurance-vie ainsi que dans la prévoyance santé et la prévoyance professionnelle. Aux côtés des particuliers et des entreprises auxquels elle propose des produits et des services innovants, notamment dans la mobilité, la santé, la prévoyance et l’entrepreneuriat, relayés par des processus simplifiés et numériques, AXA encourage ses clients à avoir confiance en eux même dans les situations difficiles, à travers sa promesse de marque «Know You Can». Ses 4500 employés et 3000 collaborateurs de la Distribution s’engagent quotidiennement en ce sens. Comptant plus de 340 agences, AXA dispose du réseau de distribution le plus dense de Suisse dans la branche de l’assurance. AXA Suisse fait partie du Groupe AXA et a réalisé en 2021 un volume d’affaires de 5,5 milliards CHF.

AXA et vous

Contact Déclarer sinistre Postes à pourvoir Médias Courtiers myAXA Login Commentaires de clients Portail des garagistes S'abonner à la newsletter myAXA FAQ

AXA dans le monde

AXA dans le monde

Rester en contact

DE FR IT EN Conditions d’utilisation Protection des données / Cookie Policy © {YEAR} AXA Assurances SA

Nous utilisons des cookies et des outils d’analyse en vue d’améliorer votre expérience d’utilisateur, pour vous présenter des publicités personnalisées d’AXA et de ses entreprises publicitaires partenaires, et pour activer les fonctions de médias sociaux. Si vous utilisez Internet Explorer 11, vous ne pouvez pas modifier les paramètres des cookies dans notre Centre de préférence des cookies. Pour modifier les paramètres, veuillez utiliser un navigateur plus récent. En consultant notre site Internet au moyen de ce navigateur, vous acceptez l’utilisation de cookies. Protection des données / Cookie Policy