Zéro émission nette: protection de l’environnement à travers une économie à faibles émissions de carbone

Les preuves scientifiques sont formelles: le réchauffement climatique est une réalité, avec tous les risques et toutes les incertitudes qu’il implique. Comme chacun le sait, nos actes ont des conséquences, que ce soit au niveau de la nature, de notre santé ou de notre sécurité. Nous souhaitons contribuer à la réduction de ces risques et des émissions de gaz à effet de serre.

Demander conseil

La stratégie climatique d’AXA

«Un monde plus chaud de 4 °C sera impossible à assurer.»

Thomas Buberl, CEO du Groupe AXA

La lutte contre le changement climatique s’inscrit dans notre stratégie globale, que ce soit notre stratégie d’entreprise ou notre stratégie d’investissement. Nous souhaitons concilier nos activités avec l’Accord de Paris sur le climat. Afin de réduire les émissions de CO2 à long terme, nous avons pris plusieurs mesures stratégiques: zéro émission nette pour nos placements, investissements verts (p. ex. obligations vertes et fonds de placement à impact), soutien à la transition vers des modèles d’affaires à faibles émissions de carbone et sortie complète de l’industrie du charbon.

Le charbon fait grise mine

Le charbon est l’une des sources d’énergie les plus polluantes et reste l’une des principales sources d’émissions provoquées par l’homme, contribuant ainsi à l’augmentation de la concentration de CO2 dans l’atmosphère. Selon les scientifiques, la réduction de la dépendance au charbon est donc vitale si l’on veut réduire les émissions de gaz à effet de serre et limiter ainsi le réchauffement climatique. AXA est la première grande compagnie d’assurance à avoir annoncé, dès 2015, sa sortie progressive de l’industrie du charbon. Concrètement, d’ici à 2030, nous n’investirons plus dans les entreprises liées au charbon dans les pays de l’OCDE et de l’UE et ne les assurerons plus non plus. Nous visons une sortie complète du charbon au niveau mondial d’ici à 2040.  

Vers la stratégie climatique d’AXA (en anglais).   

Un «potentiel de réchauffement climatique» de 1,5 °C et zéro émission nette d’ici à 2050

Conformément à l’Accord de Paris sur le climat, AXA s’est donné pour objectif de limiter le «potentiel de réchauffement climatique» de ses placements d’ici à 2050 à moins de 1,5 °C par rapport au niveau précédant le début de l’industrialisation. Nous participons également à la mise au point d’une méthode de mesure de la température des placements financiers. Depuis 2018, AXA publie chaque année le «potentiel de réchauffement climatique» des placements de l’ensemble de ses entités. Entre 2018 et 2020, nous avons enregistré une baisse de 0,3 °C: fin 2020, le «potentiel de réchauffement climatique» des placements d’AXA (General Account) était de 2,7 °C, un résultat beaucoup moins élevé que la moyenne (3,2 °C). Cette mesure montre toutefois que des efforts communs sont nécessaires afin de décarboner l’ensemble de l’économie et de limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C, comme le préconisent la communauté scientifique et le monde politique afin de limiter les risques qu’entraîne le changement climatique. 

Potentiel de réchauffement climatique des placements d’AXA et de l’indice de référence

Source: AXA Group 2020 Climate Report, page 22.

Net-Zero Asset Owner Alliance

AXA a rejoint la «Net-Zero Asset Owner Alliance» en 2019. Ses membres, environ 40 investisseurs institutionnels représentant quelque 6600 milliards USD d’actifs, se sont engagés à réduire les émissions de CO2 de leurs portefeuilles de placements de façon à atteindre zéro émission nette d’ici à 2050. Ils souhaitent également collaborer afin d’améliorer la méthode de mesure et de promouvoir la transition vers une économie à faibles émissions de carbone. AXA a défini son propre plan de réduction et s’est fixé un objectif intermédiaire ambitieux: réduire de 20% les émissions de CO2 de ses investissements entre 2019 et 2025. AXA va donc contribuer de manière significative à l’atteinte de cet objectif «zéro émission nette» dès les prochaines années. 

Plan de réduction de l’empreinte carbone

La transparence par rapport aux conséquences de nos investissements est très importante pour nous. C’est pourquoi nous publions systématiquement les informations relatives aux émissions de gaz à effet de serre liées à nos activités d’investissement. Conformément au «Montreal Carbon Pledge», AXA publie chaque année depuis 2014 l’empreinte carbone de ses placements (actions, obligations d’État et d’entreprise). Les données sont consolidées et analysées pour l’ensemble des entités nationales d’AXA et comprennent aussi les données d’AXA Suisse. L’empreinte carbone de nos investissements ne cesse de diminuer et a baissé de 36% entre 2014 et 2020. Cette baisse s’explique principalement par la sortie des combustibles fossiles et les investissements dans des entreprises produisant des énergies renouvelables. 

 L’empreinte carbone d’AXA

AXA Group 2020 Climate Report, page 26.

Soutien à la transition vers des modèles d’affaires à faibles émissions de carbone

AXA et le Crédit Agricole CIB ont mis au point des obligations de transition. Elles ont pour but de soutenir les projets d’entreprises à fortes émissions qui cherchent à s’améliorer et peuvent donc jouer un rôle majeur dans la décarbonation de l’économie. Les obligations de transition d’AXA permettent de combler l’écart entre les projets «déjà verts», éligibles au financement par des obligations vertes, et ceux qui ne le sont pas, mais qui peuvent atteindre des résultats importants pour la baisse des émissions de CO2. Cela permet par exemple de financer la transition du mazout lourd au gaz naturel liquéfié des compagnies maritimes, jusqu’à ce qu’elles soient en mesure d’utiliser des navires mus par l’énergie éolienne ou l’hydrogène. 

Comment AXA investit-elle dans la protection de l’environnement? 

  • 0% de charbon d’ici à 2040 (sortie d’ici à 2030 dans les pays de l’OCDE et de l’UE)
  • «Potentiel de réchauffement climatique» des placements de 1,5 °C d’ici à 2050
  • 25 milliards d’euros dans des investissements verts (p. ex. obligations vertes et fonds de placement à impact) d’ici à 2023 
  • 200 millions d’euros dans les obligations de transition d’AXA
  • Pas de forages en Arctique
  • Retrait des sables bitumineux

Vers le rapport sur le climat d’AXA (en anglais). 

AXA et vous

Contact Déclarer sinistre Postes à pourvoir Médias Courtiers myAXA Commentaires de clients Portail des garagistes S'abonner à la newsletter myAXA Contact & FAQ

AXA dans le monde

AXA dans le monde

Rester en contact

DE FR IT EN Conditions d’utilisation Protection des données / Cookie Policy © {YEAR} AXA Assurances SA

Nous utilisons des cookies et des outils d’analyse en vue d’améliorer votre expérience d’utilisateur, pour vous présenter des publicités personnalisées d’AXA et de ses entreprises publicitaires partenaires, et pour activer les fonctions de médias sociaux. Si vous utilisez Internet Explorer 11, vous ne pouvez pas modifier les paramètres des cookies dans notre Centre de préférence des cookies. Pour modifier les paramètres, veuillez utiliser un navigateur plus récent. En consultant notre site Internet au moyen de ce navigateur, vous acceptez l’utilisation de cookies. Protection des données / Cookie Policy