Trend

Une aide au démarrage

Image: Renato Gerussi
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager sur Xing Partager par e-mail

La Fondation Suisse pour le Climat aide les start-up suisses durables à percer dès lors qu’elles disposent de suffisamment de ressources. Une stratégie gagnante pour les entreprises Good Soaps et Prognolite.

Simon Michel, 29 ans et originaire de Winterthur, bannit la viande de son assiette. Mais cela n’a pas toujours été simple, par exemple lorsqu’il travaillait il y a quelques années pour une compagnie d’électricité. Combien de fois n’est-il pas arrivé le midi au restaurant du personnel pour s’entendre dire qu’il n’y avait plus de menu végétarien! «Ce n’est pas possible!», s’est énervé cet étudiant en économie énergétique, avant de demander au responsable du restaurant pourquoi on ne pouvait pas préparer plus de menus. «Le matin, on ne sait pas combien de personnes viendront à la cantine, et on veut éviter les déchets», lui répondit-on.

S. Michel a alors pris conscience que le gaspillage alimentaire était un problème récurrent dans la restauration. «Si on peut encore me servir tout ce qu’il y a sur la carte d’un bistrot à 22 heures, les déchets alimentaires doivent être considérables», en conclut-il. En sa qualité d’économiste de l’énergie, il était alors chargé d’établir des projections sur la consommation électrique quotidienne des ménages et des communes. Selon lui, il devait bien être possible de prédire aussi le nombre de clients attendus dans un restaurant. Et cette idée ne le quitta plus.

Un tiers de déchets en moins

Avec son copain d’unihockey, le programmeur Roman Lickel, S. Michel se mit alors à plancher sur une solution pour réduire le gaspillage alimentaire dans la restauration. Tous deux, ils fondèrent Prognolite et développèrent, avec le soutien de la Haute école des sciences appliquées de Zurich (ZHAW) à Winterthur, un algorithme permettant de prédire le nombre de clients, les quantités requises et les menus de prédilection. Comment cela marche-t-il? Tout d’abord, grâce aux données des caisses enregistreuses, qui indiquent tous les repas et boissons commandés durant des années, date et heure comprises. «Notre algorithme peut relier ces informations à des données externes telles que la météo ou des événements locaux le jour en question. Il calcule alors une probabilité quant au nombre de clients sur lequel un restaurant peut tabler en fonction des conditions météo et quant aux menus que ceux-ci sont susceptibles de commander», explique S. Michel. Bien entendu, les jours fériés et d’autres critères spéciaux sont aussi pris en compte.

«Sans la Fondation, nous n'existerons probablement plus.»

Simon Michel, créateur de l'entreprise

Pour certains, Prognolite a déjà réussi à réduire le gaspillage alimentaire, qui représente de 10% à 12% des denrées achetées par un restaurant en moyenne. «Du point de vue financier, les économies de coûts de personnel, possibles grâce à l’amélioration de la planification, sont encore plus précieuses pour les restaurants», souligne S. Michel. Prognolite veut étendre sa présence en Suisse d’ici à la fin 2020, et même s’établir en Allemagne dès 2021.

Soutien dans la phase de développement

D’après S. Michel, c’est en grande partie grâce à la Fondation Suisse pour le Climat que l’entreprise prend aujourd’hui son envol avec dix collaborateurs. «Sans la Fondation, nous n’existerions probablement plus», avoue-t-il. Avant de trouver ses premiers investisseurs, Prognolite a bénéficié, pendant sa phase de développement, du soutien de la Fondation Suisse pour le Climat sous la forme d’un montant total de 150 000 francs. «Nous avons senti que la Fondation croyait en nous, et nous lui en sommes très reconnaissants.» Prognolite est l’une des 1600 PME suisses à avoir bénéficié à ce jour d’une aide au démarrage de la Fondation Suisse pour le Climat.

Expertise et réseau

Les start-up n’ont pas seulement besoin d’argent, mais aussi d’expertise, de conseils et d’un accès à un précieux réseau: tout ce que la Fondation peut offrir aux jeunes entrepreneurs. Regine Schneider, fondatrice et propriétaire de Good Soaps AG à Lucerne, peut le confirmer. Elle a créé son entreprise en 2011. Son idée: développer des produits de nettoyage sans huile de palme et respectueux du climat. «Avant nous, presque tous les détergents et produits de nettoyage végétaux contenaient des huiles tropicales. Nous avons développé une technologie novatrice pour fabriquer des produits entièrement à base d’huiles végétales européennes, ce qu’aucun autre fabricant n’avait encore réussi à faire.» 

Good Soaps, la PME de Regine Schneider, contribue activement à la protection des forêts tropicales. Elle entend inciter les consommateurs à utiliser des produits de lavage et de nettoyage durables. (Image: Matthias Jurt)

La PME lucernoise contribue ainsi activement à la protection des forêts tropicales. «Grâce au soutien financier de la Fondation Suisse pour le Climat, nous avons pu développer nos détergents à base d’huiles végétales européennes», affirme R. Schneider. De plus, la Fondation a donné un précieux feed-back et aidé Good Soaps à percer sur le marché. 

«Avant nous, presque tous les détergents et produits de nettoyage végétaux contenaient des huiles tropicales.»

Regine Schneider, fondatrice et propriétaire de Good Soaps

L’entrepreneuse veut multiplier les effets positifs sur le climat et l’environnement, accroître la notoriété de sa marque et inciter les consommateurs à utiliser des produits de nettoyage durables. «Pour cela, nous devons rendre encore plus clair et compréhensible le lien entre les effets néfastes pour l’environnement de la culture des palmiers à huile et de nombreux produits d’usage courant et informer les gens sur la possibilité de recourir à d’autres produits.»

Cuisiner plus ciblé au «Pionier»

S. Michel souhaite que les clients des entreprises de restauration bénéficient d’un plus grand choix de menus tout en réduisant le gaspillage. Les collaborateurs du siège d’AXA devraient bientôt en profiter. Prognolite a lancé, en coopération avec les entreprises ZFV, un projet au sein du restaurant du personnel «Pionier» et voudrait étendre peu à peu l’application de l’algorithme à la restauration d’entreprise. «Le défi est de taille, car dans les restaurants du personnel, le menu change chaque jour, ce qui implique de nouveaux cycles de traitement des données», explique S. Michel. Le jeune entrepreneur reste néanmoins confiant. Forte de la croissance des dernières années, Prognolite a ainsi pu se développer et engager par exemple une équipe Data Science de trois personnes. «Au "Pionier" comme dans beaucoup d’autres restaurants, tout le monde devrait désormais avoir droit à son menu végétarien», rassure-t-il. 

 

Texte original publié dans «Mon Enterprise», le magazine PME d’AXA

«Les entreprises ont besoin de l’assentiment des gens»

Entretien avec Thomas Hügli, responsable Corporate Responsibility chez AXA Suisse, président de la Fondation Suisse pour le Climat.

Qu’est-ce qui incite avant tout AXA à s’engager pour la Fondation Suisse pour le Climat, et quels sont les premiers résultats obtenus?

AXA est le premier assureur des PME en Suisse. En nous engageant dans la Fondation, nous encourageons non seulement l’esprit d’innovation et la compétitivité de nos clients dans l’importante branche «Clean and Green Tech», mais soutenons aussi les objectifs de réduction des émissions de CO2 en Suisse jusqu’en 2030. Des études de marché révèlent que nos clients et la population perçoivent cet engagement pour la protection du climat.

Pourquoi toutes les entreprises devraient-elles accorder une place de choix à la durabilité?

Les entreprises interagissent étroitement avec la société. Leur succès à long terme dépend donc de l’assentiment des gens, qui achètent dès lors nos produits et nos services, deviennent nos partenaires ou nos collaborateurs. De ce fait, une gestion d’entreprise durable et responsable consiste à réaliser des bénéfices d’une manière qui ne nuise pas à l’environnement et à la société et qui suscite la confiance des gens dans l’entreprise.

Combien d’entreprises ont déjà pu concrétiser leurs idées durables grâce à la Fondation?

Depuis sa création en 2008, la Fondation a octroyé quelque 27,5 millions de francs à plus de 1600 PME. Des approches novatrices de réduction des émissions de CO2, mais aussi des technologies de stockage du CO2 dans le béton ou sous forme de charbon végétal, comptent au nombre des projets soutenus. Les projets de traitement du biogaz ont actuellement le vent en poupe.

 

Fondation Suisse pour le Climat

Depuis 2008, la Fondation Suisse pour le Climat soutient des projets d’innovation et d’efficience énergétique de PME qui ont pour objectif de contribuer à la protection du climat en Suisse et dans la Principauté de Liechtenstein. AXA Suisse a rejoint la Fondation peu de temps après sa création. En 2017, Thomas Hügli est devenu membre du Conseil de fondation, qu’il préside depuis 2019.    

www.klimastiftung.ch

Les entreprises

Grâce à son propre algorithme, Prognolite (Winterthur) peut prédire le nombre de clients et dès lors le nombre de menus requis dans les entreprises de restauration. Le gaspillage alimentaire s’en trouve réduit et la planification du personnel, optimisée. Prognolite, qui emploie dix collaborateurs, est partenaire de la campagne «Safe Food Fight Waste» (www.safefood.ch) de la fondation PUSCH. Cette campagne appelle la population à participer à la lutte contre le gaspillage alimentaire.     

www.prognolite.com

 

Fondée en 2001 à Lucerne, Good Soaps AG entend développer et fabriquer des détergents et des produits de nettoyage à base d’huiles végétales européennes. Avec ses sept collaborateurs, Regine Schneider s’emploie avec beaucoup d’énergie à générer une demande croissante pour ces produits durables.     

www.good-soaps.shop

Articles apparentés

AXA et vous

Contact Déclarer sinistre Postes à pourvoir Médias Courtiers myAXA Commentaires de clients Portail des garagistes S'abonner à la newsletter myAXA Contact & FAQ

AXA dans le monde

AXA dans le monde

Rester en contact

DE FR IT EN Conditions d’utilisation Protection des données / Cookie Policy © {YEAR} AXA Assurances SA

Nous utilisons des cookies et des outils d’analyse en vue d’améliorer votre expérience d’utilisateur, pour vous présenter des publicités personnalisées d’AXA et de ses entreprises publicitaires partenaires, et pour activer les fonctions de médias sociaux. Si vous utilisez Internet Explorer 11, vous ne pouvez pas modifier les paramètres des cookies dans notre Centre de préférence des cookies. Pour modifier les paramètres, veuillez utiliser un navigateur plus récent. En consultant notre site Internet au moyen de ce navigateur, vous acceptez l’utilisation de cookies. Protection des données / Cookie Policy