Trend

Coronavirus: les femmes et les jeunes plus stressés

Photo: Getty Images
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager sur Xing Partager par e-mail

Selon une enquête représentative réalisée dans le cadre de l’Analyse de la digitalisation d’AXA, plus d’un tiers de la population suisse a ressenti plus de stress que d’habitude du fait de la crise du coronavirus. Les femmes et les moins de 50 ans ont trouvé la période plus éprouvante, tandis que le groupe à risque a réagi plutôt calmement. Plus de la moitié des sondés souhaitent travailler davantage en home office à l’avenir.

La digitalisation à l’ère du coronavirus

La crise du coronavirus a modifié la vie en Suisse aussi rapidement que radicalement. Du jour au lendemain, le home office est devenu une réalité pour de nombreux employés. Selon une enquête représentative d’AXA, plus de 30% des Suisses ont travaillé entièrement depuis chez eux pendant la crise et 28% partiellement. Pour 37%, le home office n’était pas possible.

Parmi les principaux défis rencontrés pendant la période de home office, la moitié des sondés concernés (51%) ont cité l’absence des collègues de travail et la difficulté à bien séparer vie professionnelle et vie privée. Plus d’un tiers a eu du mal à maintenir une discipline personnelle et à prévoir suffisamment de pauses. Mais dans l’ensemble, ce mode de travail a été apprécié: plus de la moitié des sondés en home office souhaiteraient travailler davantage depuis chez eux à l’avenir.

Surcroît de travail dû à l’école à la maison

Pour plus d’un tiers des sondés, la crise du coronavirus a toutefois généré un stress accru. Apparemment, la situation a surtout affecté les femmes: 29% des hommes se sont plaints d’une hausse du stress, des conflits ou des angoisses, contre 43% des femmes. En outre, 44% des personnes ayant expérimenté l’école à la maison ont indiqué avoir été plus stressées pendant la crise. Il est possible que le surcroît de travail causé par la garde des enfants et l’école à la maison soit souvent retombé sur les femmes, mais les résultats de l’enquête ne permettent pas l’affirmer clairement.

À cela s’ajoute que les personnes vivant en famille ont ressenti la crise comme plus stressante que celles vivant en couple. Mais comme le révèle l’enquête, même les personnes vivant seules ont trouvé la situation éprouvante: 42% ont rapporté un niveau de stress plus élevé que d’habitude.

  • Teaser Image
    Modèles de travail modernes chez AXA

    AXA accorde une grande importance à la flexibilité de ses modèles de travail: pour les femmes et les hommes, les jeunes et les moins jeunes. Du fait notamment des mutations démographiques, technologiques et sociétales, il importe plus que jamais de proposer des modèles de travail qui conjuguent souplesse et modernité. Pendant la crise du coronavirus, les collaborateurs d’AXA ont tiré profit des diverses variantes de modèles de travail flexibles.

    En savoir plus

Niveau de stress différent en fonction des générations

Selon l’enquête, les plus de 50 ans ont perçu la situation comme moins stressante que les jeunes, tandis que l’ancienne génération est celle qui a réagi le plus calmement à la crise. Seuls 25% des sondés de plus de 65 ans ont déclaré avoir connu plus de stress, de conflits ou d’angoisses. Ce résultat a de quoi surprendre: après tout, l’ancienne génération présente un risque accru de développer une forme grave en cas d’infection. Mais il est conforme à la recherche actuelle: par rapport à leurs aînés, les jeunes sont globalement plus tendus et plus inquiets.

Usage accru du téléphone et de la vidéo, même dans le domaine privé

Pendant le confinement, la population suisse a souvent fait usage de canaux de communication non physiques, même dans le domaine privé. Parmi les sondés, 60% ont téléphoné plus fréquemment afin d’entretenir le contact avec des membres de leur famille ne vivant pas sous leur toit et plus de 30% ont eu recours à des visioconférences. 30% ont continué à se voir, mais en gardant la distance nécessaire. Et 7% tout de même se sont retrouvés aussi souvent qu’auparavant sans prendre aucune mesure de protection.

Analyse de la digitalisation AXA

L’Analyse de la digitalisation AXA est une étude représentative qui examine les effets de la digitalisation sur différents domaines de la vie. Dans ce cadre, les participants ont également été interrogés sur des thèmes concernant la crise du coronavirus. En mai 2020, sur mandat d’AXA, LeeWas GmbH a interrogé plus de 2000 personnes dans toute la Suisse.

Articles apparentés

AXA et vous

Contact Déclarer sinistre Postes à pourvoir Médias Courtiers myAXA Commentaires de clients Portail des garagistes S'abonner à la newsletter

AXA dans le monde

AXA dans le monde

Rester en contact

DE FR IT EN Conditions d’utilisation Protection des données © {YEAR} AXA Assurances SA

Nous utilisons des cookies et des outils d'analyse pour améliorer la convivialité du site Internet et personnaliser la publicité d'AXA et des partenaires publicitaires. Plus d'infos: Protection des données