Prévoyance et santé

Et tout à coup, un grand boum!

Bild: (KEYSTONE/Laurent Gillieron)
Partager sur Facebook Partager sur Twitter ch.axa.i18.share.google Partager sur LinkedIn Partager sur Xing Partager sur Pinterest Partager par e-mail

L’été n’est pas seulement le temps des baignades, des barbecues et des grandes vacances. C’est aussi la haute saison des accidents: plus de 500 000 en moyenne chaque année, selon la Suva. Ils se produisent surtout pendant les loisirs, le sport notamment. Et c’est en passant son temps libre dans les Grisons que l’on vit le plus dangereusement.

  • 1

    Dangereux loisirs Les accidents pendant les loisirs sont deux fois plus fréquents que les accidents du travail. Plus d’un tiers de tous les accidents non professionnels surviennent pendant une activité sportive. Le plus grand nombre d’accidents de sport par habitant a lieu dans les Grisons. Dans cette région prisée de sports d’hiver, on dénombre 67 accidents de sport pour 1000 employés, dont 29 dans les sports de neige.

  • 2

    Peu importe l’âge, pendant leur temps libre, les femmes se blessent à la maison ou sur un terrain privé.

  • 3

    … les hommes se blessent le plus souvent pendant le sport. Malgré les nombreux accidents de sports de neige et de randonnée dans les cantons montagneux, les accidents de sports de ballon sont 1,5 fois plus nombreux que les accidents de sports d’hiver. Les Argoviens ont même deux fois plus d’accidents dans les sports de ballon que dans les sports de neige, la discipline la plus touchée étant le football (27%).

  • 4

    Éviter de rouler en fin d’après-midi Toutes les heures de la journée ne sont pas aussi dangereuses sur les routes suisses. La plupart des accidents mortels de la route se produisent entre 16h00 et 19h00. Il est intéressant de noter que ces heures les plus critiques sont les mêmes depuis plus de 50 ans.

  • 5

    Plaies ouvertes, ecchymoses, luxations et fractures Dans la grande majorité des accidents du travail, ce sont les mains qui sont touchées. Selon les statistiques, les parties du corps allant du genou au pied arrivent en 2e position. Les yeux se classent au troisième rang.

  • 6

    Les agriculteurs, les forestiers et les pêcheurs sont les plus exposés au danger Aucun autre secteur ne connaît plus de blessures pendant le temps de travail. À tous ceux qui ne veulent pas s’exposer à un danger physique, un emploi dans le secteur financier est recommandé.

Articles apparentés

Nous utilisons des cookies et des outils d'analyse pour améliorer la convivialité du site Internet et personnaliser la publicité d'AXA et des partenaires publicitaires. Plus d'infos: Protection des données