Mobilité

Photo: AXA
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager sur Xing Partager par e-mail

Les sas pour vélos rendent les routes plus sûres. La ville de Zurich entend donc en créer davantage. 

Selon une étude de l’université de Zurich cofinancée par la Fondation d’AXA pour la prévention, les marquages sur la chaussée destinés spécifiquement aux cyclistes qui bifurquent contribuent à rendre les routes plus sûres. Ces sas pour vélos placés au milieu de la route, en amont des carrefours, créent un espace de protection bien délimité pour les cyclistes qui s’apprêtent à tourner à gauche. Par ailleurs, ils signalent aux autres usagers de la route qu’ils doivent, à cet endroit, s’attendre à ce que des vélos tournent à gauche.

L’étude, menée sur la base d’une analyse d’images filmées automatiquement et d’une enquête auprès d’un panel de cyclistes, a montré que ces sas étaient très appréciés des utilisateurs, qui se sentent ainsi nettement plus en sécurité. «L’effet net de cette mesure est clairement positif», déclare Raphael Schmid, directeur de la Fondation d’AXA pour la prévention, pour résumer les résultats de l’étude.

La ville de Zurich adopte les sas pour vélos

L’étude pilote a été réalisée en ville de Zurich en partenariat avec Wernher Brucks, responsable de la sécurité du trafic au service de la circulation de la ville de Zurich. Elle a passé à la loupe l’effet des sas pour vélos à l’intersection de la Sonneggstrasse et de l’Universitätstrasse. Ce carrefour a notamment été choisi en raison de l’intensité du trafic. «Les résultats nous ont confortés dans l’idée de recourir davantage aux sas pour vélos et de les intégrer à l’avenir dès le stade de la planification des itinéraires cyclistes», note Wernher Brucks. 

Allocation de fonds à d’autres projets 

L’étude a été financée en partie par la Fondation d’AXA pour la prévention, qui œuvre au renforcement de la sécurité sur les routes et encourage les recherches dans ce domaine à hauteur de 250 000 francs par an. Trois projets sont actuellement soutenus: une étude travaille au développement d’un réflecteur radar pour les vélos, qui permettra à ces derniers d’être mieux repérés par les systèmes d’assistance à la conduite des véhicules automobiles. Le deuxième projet examine les nouvelles formes de mobilité urbaine et les besoins en la matière, afin d’en tirer des conclusions pour orienter le travail de prévention ciblant les adolescents et les jeunes adultes. Le troisième, enfin, étudie les refus de priorité aux passages piétons dans le but d’en déterminer les principaux auteurs et les circonstances les plus fréquentes. Des fonds restent disponibles pour encourager d’autres travaux en 2018. Les demandes en ce sens sont à adresser à la Fondation d’AXA pour la prévention.

Fondation d’AXA pour la prévention

En tant que premier assureur des véhicules automobiles de Suisse, AXA s’engage pour plus de sécurité dans la circulation routière. Ses divers efforts de prévention bénéficient tant aux clients qu’au grand public.

Articles apparentés

AXA et vous

Contact Déclarer sinistre Postes à pourvoir Médias Courtiers myAXA Commentaires de clients Portail des garagistes S'abonner à la newsletter

AXA dans le monde

AXA dans le monde

Rester en contact

DE FR IT EN Conditions d’utilisation Protection des données © {YEAR} AXA Assurances SA

Nous utilisons des cookies et des outils d'analyse pour améliorer la convivialité du site Internet et personnaliser la publicité d'AXA et des partenaires publicitaires. Plus d'infos: Protection des données