En déplacement

Comment protéger mon appareil photo contre la perte ou la casse?

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager sur Xing Partager par e-mail

T’es-tu déjà demandé comment se déroule une séance photo professionnelle? Nous avons accompagné la photographe Saskia Widmer pendant toute une journée et l’avons observée dans son travail. La Zurichoise nous a permis de découvrir son activité. 

«La photo a toujours été un passe-temps auquel je m’adonnais à côté de mon travail dans une banque», nous raconte  Saskia. «La photographie me permettait de donner libre cours à mon côté créatif, un aspect dont mon travail était dépourvu.» Saskia a décidé de faire une pause professionnelle et de parcourir l’Asie du Sud-Est pendant sept mois, son appareil photo autour du cou.

Le pas vers l’indépendance

Pendant son voyage, Saskia a senti grandir en elle le désir de faire de sa passion un métier. En 2013, elle décide donc de suivre une formation de photographe et, pleine d’espoir, de se lancer dans la voie de l’indépendance. «Mes amis et ma famille m’ont toujours soutenue et motivée, car au début, les choses étaient loin d’être faciles», se souvient la Zurichoise quand elle pense à ses débuts de photographe professionnelle. «Heureusement, les premières commandes n’ont pas tardé à arriver!»

«J’aime l’effet apaisant de la photographie argentique.»

Saskia Widmer, photographe

La photographie argentique, une passerelle entre hobby et métier

Quand elle exécute des commandes pour ses clients, Saskia photographie toujours avec son appareil professionnel numérique. Mais dans son temps libre, cet esprit créatif s’adonne à la photographie argentique: «J’aime l’effet apaisant de la photographie argentique et du processus de développement qu’elle implique. Et contrairement à la photographie numérique, on ne découvre la photo que tout à la fin!», explique Saskia. «Je suis fascinée par la façon dont mon appareil vintage capture des ambiances lumineuses. Mais quelle que soit la technique employée, il m’importe avant tout de déclencher une émotion chez le spectateur, de le toucher. Pour cela, il est très important que le courant passe entre mon modèle et moi en tant que photographe.» C’est ce qui me motive chaque jour. Quand elle ne travaille pas, Saskia aime aussi fixer les moments de son existence sur la pellicule. «Il n’y a rien de plus beau que de regarder les photos à la fin de l’année et de se souvenir de tous ces moments.»

Aimerais-tu  découvrir les photos prises? Dans ce cas, consulte le compte Instagram ou le site Internet de Saskia.

Comment  rendre la vie dure aux voleurs d’appareils photo:

  • Ne jamais laisser son équipement photographique sans surveillance aux endroits sensibles tels que les gares, les aéroports et les autres lieux publics, pas même durant une séance photo.
  • Transporter ses appareils dans des sacs à dos photo spéciaux qui ne peuvent s’ouvrir que de l’intérieur.
  • Ajouter une sangle à son appareil photo évite les chutes et soulage les épaules.  À la recherche de matériel photo rétro? Tu trouveras peut-être ce que tu cherches ici.
  • Enregistrer gratuitement son équipement photographique sur LensTag en indiquant le numéro de série.
  • La perte d’un appareil est encore plus désagréable quand les photos se sont envolées avec. Il ne faut donc pas oublier de faire des sauvegardes en ligne avec Google Drive par exemple.

Articles apparentés

AXA et vous

Contact Déclarer sinistre Postes à pourvoir Médias Courtiers myAXA Commentaires de clients Portail des garagistes S'abonner à la newsletter

AXA dans le monde

AXA dans le monde

Rester en contact

DE FR IT EN Conditions d’utilisation Protection des données © {YEAR} AXA Assurances SA

Nous utilisons des cookies et des outils d'analyse pour améliorer la convivialité du site Internet et personnaliser la publicité d'AXA et des partenaires publicitaires. Plus d'infos: Protection des données