myAXA Login
En déplacement

Rouler électrique: comment ménager sa monture

Partager sur Facebook Partager sur Twitter ch.axa.i18.share.google Partager sur LinkedIn Partager sur Xing Partager sur Pinterest Partager par e-mail

De nombreux facteurs peuvent agir sur la consommation d’énergie des voitures électriques. En suivant les conseils du site EcoDrive, il est possible d’augmenter l’autonomie de 10 à 15% et d’abaisser les coûts.

Aller plus loin en économisant de l’énergie

À l’achat d’un véhicule électrique, le critère de l’efficacité énergétique et celui, étroitement lié, de l’écologie jouent souvent un rôle clé. Pour éviter que les conducteurs ayant fait primer ces aspects ne déchantent face aux réalités du terrain, EcoDrive, l’alliance pour rouler futé, a compilé des conseils pratiques à leur intention:

  1. Augmenter la pression des pneus: le fait de rouler avec les bons pneus, gonflés à la bonne pression, est un facteur d’économies d’énergie et de sécurité. Quelle est la règle? Contrôler la pression une fois par mois et ajouter 0,5 bar par rapport aux recommandations. 
  2. Diminuer le poids du véhicule: Moins la voiture est chargée, moins elle consomme d’énergie.  
  3. Ne pas souffler le chaud et le froid: inutile d’allumer la climatisation si la température extérieure est inférieure à 18°C. Pour prolonger l’autonomie du véhicule, rafraîchir l’habitacle avant le départ, quand la prise est encore branchée. Idem pour le chauffage en hiver. On peut aussi se passer des sièges chauffants.
  4. Enclencher le régulateur de vitesse: une conduite sans à-coups est plus économe en énergie. Les régulateurs de vitesse classiques ou adaptatifs sont là pour vous simplifier la tâche, même en agglomération. 
  5. Choisir le bon mode: sélectionner le mode de conduite adapté au trajet. De la sorte, la pédale d’accélérateur gérera au mieux la récupération d’énergie et les accélérations. 
  6. Anticiper: au volant, l’anticipation, la souplesse de conduite et le respect des distances de sécurité sont de mise. Cela implique de ralentir en amont des croisements, des stops ou des obstacles, si nécessaire d’abord en récupération d’énergie, puis avec le freinage normal.
  7. Monter tout doux, économiser à la descente: aborder les montées en souplesse, sans accélérations brusques. Et se mettre en récupération à la descente afin de maîtriser la vitesse et d’accumuler de l’énergie. 

Économies d’énergie: des conseils simples à appliquer

Rouler responsable

Partenaire principal de l’ENERGY CHALLENGE, AXA envoie, en coopération avec SuisseEnergie, un signal fort en faveur des énergies renouvelables. En tant que leader sur le marché suisse de l’assurance, AXA considère qu’il est de son devoir d’assumer sa responsabilité vis-à-vis de l’environnement et d’attirer l’attention sur la question. Jusqu’en 2020, AXA a donc choisi d’articuler sa démarche d’entreprise responsable autour du thème «Avenir Énergie» et de s’engager dans diverses initiatives respectueuses de l’environnement.

Articles apparentés

Nous utilisons des cookies et des outils d'analyse pour améliorer la convivialité du site Internet et personnaliser la publicité d'AXA et des partenaires publicitaires. Plus d'infos: Protection des données