myAXA Login
Sécurité et droit

Utilitaires pour entreprises: ce qu'il faut savoir lors de l’achat

Partager sur Facebook Partager sur Twitter ch.axa.i18.share.google Partager sur LinkedIn Partager sur Xing Partager sur Pinterest Partager par e-mail

Un van commercial est non seulement un moyen de transport, mais aussi souvent un bureau mobile et une part importante du capital de l’entreprise. Voici nos principaux conseils pour bien choisir son véhicule d’occasion.

L’investissement dans un véhicule d’entreprise doit être mûrement réfléchi. Outre le bon fonctionnement, les coûts jouent naturellement un rôle primordial. L’achat d’occasion peut être un moyen financièrement avantageux d’acquérir une voiture. Un véhicule est dit  d’occasion  lorsqu’il a déjà eu au moins un autre propriétaire. En revanche, il n’affiche pas forcément un grand nombre de kilomètres au compteur.

Principaux critères pour un achat d’occasion

Avant l’achat, mieux vaut avoir une idée claire de l’utilisation visée et connaître le kilométrage annuel prévu. Par exemple, si vous ne comptez pas utiliser très souvent le véhicule, le kilométrage lors de l’achat peut être plus élevé. Les principaux éléments à prendre en compte lors de l’achat d’un van d’occasion sont le prix, la puissance du moteur et les frais d’entretien. Il faut également veiller à l’équipement de sécurité (ABC, capteurs de stationnement, etc), aux options (p. ex. climatisation, ABS, boîte de vitesse automatique) et au nombre de places (s’il faut pouvoir transporter des collaborateurs ou du matériel). La définition de ces critères aide à restreindre la recherche.

Dès que vous avez constitué une liste de véhicules potentiels, vous pouvez faire effectuer un contrôle. Beaucoup de garages proposent ce service qui consiste à vérifier l’ensemble des composants, y compris le châssis, les freins et l’électronique.

Check-list pour l’achat d’un véhicule d’occasion

Avant d’acheter, contrôlez les points suivants:

  • Carrosserie: Le véhicule présente-t-il des traces de rouille? Cet aspect est à vérifier surtout au niveau du train de roues et des portières. Regardez si d’éventuels dégâts dus à des accidents sont visibles. La loi impose au précédent propriétaire de révéler si le véhicule a déjà été accidenté ou non. Si la peinture de la carrosserie ne semble pas appliquée uniformément, il se pourrait que des réparations aient été recouvertes. Les dommages et les réparations mineurs doivent être mentionnés par le vendeur, même si le véhicule n’est pas alors considéré comme accidenté.
  • Pneus: ils doivent présenter uniformément des rainures de profil d’une profondeur d’au moins 1,6 millimètre. Vous trouverez ici d’autres informations importantes concernant les bases légales s’appliquant aux pneus et aux jantes.
  • Phares: assurez-vous qu’ils fonctionnent.
  • Intérieur: testez les ceintures de sécurité, les serrures, les essuie-glaces et toutes les fonctions électroniques.
  • Tableau de bord: lorsque vous démarrez le moteur, tous les voyants lumineux doivent s’allumer puis s’éteindre automatiquement.

 

Essai: veillez aux points suivants

  • Observez si le tuyau d’échappement dégage de la fumée noire ou bleue. Et écoutez attentivement si vous entendez des claquements à l’accélération.
  • Si l’embrayage émet un bruit lorsque vous l’actionnez, c’est qu’il existe peut-être des traces d’usure.
  • Les essieux ne doivent pas produire de grincements, surtout dans les virages.
  • Comment la direction réagit-elle lors de l’essai? Si elle résiste lorsque vous tournez le volant, il peut s’agir d’un manque de précision du guidage.
  • Testez impérativement les freins, de préférence sur une longue route droite. Soyez attentif à d’éventuels bruits de frottement ou grincements.

Vérifiez les papiers du véhicule

Demandez au vendeur le carnet d’entretien du véhicule et les éventuelles quittances de réparations. Vous aurez ainsi une idée de l’entretien réalisé sur la voiture à ce jour et saurez si elle exige de nombreuses réparations. Pour vous couvrir, concluez un contrat avec le vendeur. Un modèle de contrat est disponible ici.

Si vous suivez ces conseils, vous pourrez acheter un van d’occasion sans risque et limiter ainsi vos charges d’investissement.

Nous utilisons des cookies et des outils d'analyse pour améliorer la convivialité du site Internet et personnaliser la publicité d'AXA et des partenaires publicitaires. Plus d'infos: Protection des données