myAXA Login
Sécurité et droit

Chaleur estivale : Comment protéger votre ferme contre le feu ?

Partager sur Facebook Partager sur Twitter ch.axa.i18.share.google Partager sur LinkedIn Partager sur Xing Partager sur Pinterest Partager par e-mail

En ce moment, chaleur et sécheresse sont au rendez-vous: le risque d’incendie est maximal! Dans une exploitation agricole, un incendie peut causer en quelques minutes d’énormes dégâts. Comment les agriculteurs peuvent-ils se protéger au mieux? Quelques réponses à cette question dans le présent article de blog.

C’était un geste anodin, mais qui a eu des conséquences désastreuses: en jouant dans une exploitation agricole, des enfants ont mis le feu à un petit tas de foin dans une étable. Au bout d’un moment, ils ont réussi à l’éteindre et ont quitté les lieux. Mais un courant d’air a transporté le foin chaud jusqu’au reste du stock, provoquant un grave incendie. Des passants ont découvert le bâtiment en flammes et ont tout de suite appelé les pompiers, qui ont éteint l’incendie. En plus des dommages aux bâtiments, la mise à l’abri des vaches sauvées, la location de machines de remplacement pour que l’exploitation des champs ne soit pas interrompue ainsi que le déblaiement du lieu du sinistre ont généré des coûts élevés.

Cas d’incendie: les frais consécutifs comme les pertes d’exploitation peuvent également être considérables

Des incidents comme celui-ci sont fréquents et peuvent menacer la base de subsistance d’un agriculteur. Les coûts directs de l’incendie comme les coûts indirects de l’interruption d’exploitation consécutive peuvent être considérables. De plus, ces coûts ne sont généralement pas couverts sans une assurance adéquate. Alors comment se prémunir contre de tels risques ?

Notre expert Fulvio Elia nous répond:

Scénario catastrophe: dans une ferme, un incendie anéantit le bâtiment ainsi que le bétail et tous les véhicules. Comment se prémunir contre un tel cas?

Selon les cantons, les bâtiments sont couverts par l’assurance cantonale des bâtiments. Dans les sept cantons dits GUSTAVO , ce sont des assureurs privés qui couvrent les bâtiments.

L’inventaire agricole, la récolte (p. ex. le foin) et les animaux vivants sont couverts par l’ assurance de choses des exploitations agricoles . Tel est aussi le cas de l’interruption d’exploitation jusqu’à ce que l’entreprise soit de nouveau pleinement opérationnelle. Les véhicules agricoles sont également couverts par l’assurance agricole, à condition de ne pas avoir d’assurance casco. Enfin, les frais de déblaiement du lieu du sinistre sont assurés.

  • Teaser Image
    Fulvio Elia

    Fulvio Elia est développeur de produits en matière d'assurances de choses destinées aux entreprises. Il vous fait part d'informations et de conseils sur ce sujet.

Lorsqu’une exploitation agricole est détruite par un incendie, il en résulte non seulement d'importants dégâts mais aussi un énorme chaos. Comment un assuré doit-il procéder concrètement dans un tel cas? 

Souvent, ce sont des voisins, des passants ou des collaborateurs qui sont les premiers à voir l’incendie et à avertir les pompiers. Après un incendie, la police en détermine la cause. L’agriculteur nous déclare le sinistre au 0800 809 809 (assistance téléphonique 24 heures sur 24) ou à l’aide du formulaire en ligne. Nos inspecteurs de sinistres sont en mesure d’être sur place en peu de temps. Ils peuvent ainsi soutenir l’agriculteur et lui expliquer les mesures à prendre sur-le-champ. Selon les cas, des paiements immédiats sont possibles afin d’effectuer rapidement de nouvelles acquisitions.

Après un tel événement, l’inspecteur de sinistres accompagne l’agriculteur jusqu’à ce que l’exploitation soit rétablie. C’est à ce moment seulement qu’il est possible de tirer les conclusions et d’évaluer la perte d’exploitation de façon définitive.

Après un tel événement, l’inspecteur de sinistres accompagne l’agriculteur jusqu’à ce que l’exploitation soit rétablie.

Fulvio Elia

Comment assurer ma récolte agricole en cas de perte de rendement?

La Société suisse d’assurance contre la grêle offre une couverture contre les pertes de récolte, par exemple à la suite d’une tempête, de grêle ou d’une inondation.
AXA assure la récolte une fois qu’elle a été effectuée (p. ex. en silo, dans la grange), l’inventaire agricole et les animaux vivants. Sont également couverts les frais supplémentaires d’une éventuelle interruption d’exploitation et la location des machines de remplacement nécessaires pour continuer à cultiver les champs.

En tant qu’agriculteur, ai-je besoin d'une assurance de protection juridique?

Oui, une exploitation agricole a besoin d’une assurance de protection juridique. Celle-ci offre une protection en cas de litige avec les acheteurs de ses produits, de résiliation du contrat de bail à ferme ou de problèmes juridiques avec des employés. Les litiges avec des assurances après un incendie dans une grange ou un accident sont également couverts. Cliquez sur ce lien pour en savoir plus sur l’assurance de protection juridique pour les entreprises

Nous utilisons des cookies et des outils d'analyse pour améliorer la convivialité du site Internet et personnaliser la publicité d'AXA et des partenaires publicitaires. Plus d'infos: Protection des données