myAXA Login
Collaborateurs et prévoyance

Le potentiel des collaborateurs seniors – des avantages pour tous

Partager sur Facebook Partager sur Twitter ch.axa.i18.share.google Partager sur LinkedIn Partager sur Xing Partager sur Pinterest Partager par e-mail

Les collaborateurs plus âgés coûtent plus cher et sont moins performants que les jeunes? Des observations issues de la recherche et de la pratique réfutent ce préjugé. Les entreprises qui mêlent les générations s’ouvrent de nombreuses perspectives. 

La génération des «baby-boomers» atteint l’âge de la retraite: selon l’Office fédéral de la statistique (OFS), en 2015, plus de 33 000 personnes ont perçu pour la première fois une rente de la caisse de pension. En outre, l’espérance de vie moyenne en Suisse est passée à 81,5 ans pour les hommes et à 85,3 ans pour les femmes. Rien d’étonnant alors à ce que l’âge moyen des personnes actives soit actuellement supérieur à 41 ans!

Des approches profitant autant aux salariés qu’aux entreprises sont donc nécessaires. C’est la raison pour laquelle Franzisca Zehnder (psychologue FSP, gérontopsychologue) attire l’attention sur le potentiel considérable des collaborateurs plus âgés.

Un coût? Non, un atout!

L’experte réfute la thèse selon laquelle les salariés chevronnés coûtent plus cher et sont moins performants que les jeunes. Pour elle, ces employés expérimentés apportent de nombreux avantages à l’entreprise. 

Ses conclusions tirées de la recherche et de la pratique: les personnes plus âgées ont un sens accru du devoir et des responsabilités. Elles sont en outre mieux rodées aux processus et plus soucieuses de la qualité.

Le secret: faire travailler ses méninges

Souvent aussi, les aînés ont une meilleure capacité de jugement que les plus jeunes. Grâce à leur expérience et à leur grande maîtrise des processus , ils sont généralement doués pour analyser des faits complexes et en tirer des conclusions. Mais ce n’est pas tout: avec l’âge, on contrôle mieux ses émotions et les compétences sociales s’améliorent. Cela se reflète notamment dans le contact avec la clientèle et dans la manière de communiquer. 

Comme le dit l’adage «use it or lose it», le cerveau est un muscle qui doit être entraîné et utilisé. Par conséquent, les capacités cognitives restent constantes plus longtemps grâce à la pratique dans le travail quotidien.

La mixité est la clé

L’exemple d’AXA montre que la mixité des âges est le garant du succès. L’Office fédéral du personnel (OFPER) explique également qu’un Diversity Management efficace et, par conséquent, la collaboration de différents groupes d’âges permet «d’accroître non seulement le potentiel humain et le potentiel de connaissances, mais aussi la satisfaction des personnes employées». 

Soyez flexibles!

Dans son rapport de recherche «Départ à la retraite dans le contexte de l’évolution démographique» (uniquement disponible en allemand), l’Office fédéral des assurances sociales (OFAS) révèle que les personnes actives sont de plus en plus nombreuses à continuer à travailler au-delà de l’âge légal de la retraite. La tendance est nette: aujourd’hui déjà, environ une femme sur neuf et un homme sur quinze ne perçoit de rente de la caisse de pension qu’après l’âge de 65 ans et de 64 ans, respectivement.

Pour une intégration efficace de collaborateurs âgés et motivés, l’employeur doit lui aussi faire preuve de plus de flexibilité. Selon Franzisca Zehnder, les possibilités sont nombreuses. Réduction progressive du taux d’occupation ou poursuite de l’activité au-delà de l’âge légal de la retraite: en offrant des solutions individuelles, les entreprises peuvent tirer pleinement profit du potentiel de leurs collaborateurs, pour que chacun y trouve son compte. 

Nous utilisons des cookies et des outils d'analyse pour améliorer la convivialité du site Internet et personnaliser la publicité d'AXA et des partenaires publicitaires. Plus d'infos: Protection des données