myAXA Login
Fondation et innovation

Le plan d’affaires, élément central de toute création d’entreprise

Partager sur Facebook Partager sur Twitter ch.axa.i18.share.google Partager sur LinkedIn Partager sur Xing Partager sur Pinterest Partager par e-mail

Un bon plan d’affaires est un élément indispensable de toute création d’entreprise. Cet article de blog vous explique pourquoi il est incontournable et vous en présente les principaux composants.

Chaque créateur a intérêt à consacrer du temps à l’élaboration d’un plan d’affaires. Tout d’abord, il dispose ainsi d’un outil de planification interne servant au développement de l’entreprise. Ensuite, il pourra s’en servir pour convaincre des investisseurs et obtenir des crédits. Les jeunes entrepreneurs doivent donc prévoir suffisamment de ressources pour la rédaction de ce document.

Quand faut-il un plan d’affaires?

Un plan d’affaires est nécessaire dans différentes situations: lancer un nouveau produit, trouver des partenaires, obtenir des financements, structurer sa planification interne. Il constitue alors une aide précieuse pour répartir judicieusement les ressources et planifier l’étape suivante. Néanmoins, la création d’entreprise reste la première raison d’élaborer un plan d’affaires.

Le plan d’affaires, une base de décision

En tant que start-up, il est particulièrement important de prévoir assez de temps pour élaborer un plan d’affaires, car celui-ci décrit l’idée commerciale de façon concrète et détaillée. Par ailleurs, une jeune pousse a souvent besoin d’un soutien financier pour supporter ses coûts. Or les investisseurs potentiels décident généralement sur la base du plan d’affaires s’ils souhaitent investir ou non dans une start-up.

Tout plan d’affaires doit inclure les composants suivants:

  • Management Summary (idée commerciale, vision, stratégie, produits, plan financier, forces, faiblesses, opportunités, risques SWOT)
  • Informations sur l’entreprise (forme juridique, structure du capital, propriétaires et partenaires)
  • Management et collaborateurs (organigramme, responsabilités, plan de formation et de perfectionnement, planification du personnel)
  • Produits et services (offre, utilité pour le client, potentiel d’innovation)
  • Marchés (étude de marché, potentiel, taux de croissance, concurrence, structure de la clientèle)
  • Marketing (marchés cibles, groupes cibles, mix marketing)
  • Risques de l’entreprise (analyse des risques, gestion des risques)
  • Production et infrastructure (site, installations de production, capacités de stockage, fournisseurs)
  • Financement (plan financier: coûts initiaux, aperçu des investissements, bénéfice prévu, cash-flow à attendre)
  • Divers (brevets et marques, politique en matière de risque et d’assurance)
  • Calendrier (délais réalistes et objectifs intermédiaires)

Bien sûr, certains facteurs et détails d’un plan d’affaires peuvent varier. Différents modèles pour petites et moyennes entreprises sont disponibles sur le portail PME de la Confédération.

Nous utilisons des cookies et des outils d'analyse pour améliorer la convivialité du site Internet et personnaliser la publicité d'AXA et des partenaires publicitaires. Plus d'infos: Protection des données