myAXA Login
Fondation et innovation

La situation des créateurs d’entreprise en Suisse en trois graphiques

Partager sur Facebook Partager sur Twitter ch.axa.i18.share.google Partager sur LinkedIn Partager sur Xing Partager sur Pinterest Partager par e-mail

Comparé à celui de nos voisins, notre taux de start-up est bon. Seuls les Autrichiens nous dépassent sur ce terrain. En Suisse, les femmes osent même un peu plus que les hommes: un fait unique en Europe. Le succès n’est toutefois pas toujours au rendez-vous, et la peur de l’échec peut en refroidir certains, dans les cantons romands et au Tessin plus qu’en Suisse alémanique.

Les femmes osent plus que les hommes

Du moins en ce qui concerne les start-up, car dans notre pays, contrairement à ce qui s’observe dans l’UE, elles sont plus nombreuses que les hommes à créer leur entreprise.

Les entrepreneurs suisses ne craignent pas l’échec

Les Suisses ne sont pas frileux à l’idée de monter leur propre affaire. La proportion de créateurs d’entreprise qui redoutent l’échec est nettement moindre en Suisse que dans le reste de l’Europe.

Fermetures d’entreprise pour cause de départ en retraite

Les difficultés financières, cause numéro un des fermetures d’entreprise? Pas vraiment: plus d’un tiers des entrepreneurs mettent la clé sous la porte parce qu’ils partent à la retraite. C’est donc bon signe!

Source: Global Entrepreneurship Monitor 2014.

Nous utilisons des cookies et des outils d'analyse pour améliorer la convivialité du site Internet et personnaliser la publicité d'AXA et des partenaires publicitaires. Plus d'infos: Protection des données