myAXA Login
Chez soi

Conseils pour l’accession à la propriété

Partager sur Facebook Partager sur Twitter ch.axa.i18.share.google Partager sur LinkedIn Partager sur Xing Partager sur Pinterest Partager par e-mail

L’achat d’un logement est souvent synonyme d’engagement financier à long terme et est pour beaucoup de personnes l’investissement le plus important de leur vie. Autant de bonnes raisons de mûrir soigneusement son projet. Les prêts hypothécaires impliquent généralement des sommes élevées et génèrent des charges non négligeables.

  • Au moins 20% de la valeur doit être couverts par des fonds propres La part de fonds propres doit représenter au minimum 20% du prix d’achat. Vous pouvez augmenter vos fonds propres par un avancement d’hoirie, une donation ou un prêt d’un membre de votre famille.

  • Réfléchissez bien avant de demander un versement anticipé ou une mise en gage des avoirs de la caisse de pension
    Pesez soigneusement le pour et le contre d’un financement au moyen du capital épargné dans le 2e pilier. La mise en gage est souvent plus avantageuse que le versement anticipé, car ce dernier peut générer des lacunes dans votre prévoyance vieillesse. Comblez vos lacunes de prévoyance: demandez un entretien-conseil.

  • Comparez les offres de prêts hypothécaires de plusieurs prestataires
    Faites-vous une idée d’ensemble de l’offre hypothécaire. Il existe trois grands types de prêts: le prêt à taux fixe, le prêt LIBOR et le prêt à taux variable. Le choix du prêt pouvant être lourd de conséquences, il mérite d’être mûrement réfléchi. Après avoir pris votre décision, comparez les produits de plusieurs prestataires. Soyez très attentif aux clauses écrites en petits caractères (délai de résiliation, etc.). En règle générale, un crédit hypothécaire comporte un prêt hypothécaire en premier rang et un prêt hypothécaire en deuxième rang.

  • Examinez impérativement l’éventualité d’un amortissement indirect au moyen d’un compte 3a
    Au lieu de rembourser directement votre dette hypothécaire, vous pouvez opter pour l’amortissement indirect: vous investissez alors dans une police de prévoyance pour constituer le capital nécessaire. Cette assurance est mise en gage en faveur du créancier hypothécaire et le capital versé à l’expiration du contrat sert à amortir le prêt. L’avantage de l’amortissement indirect est que les déductions fiscales restent élevées pendant toute la durée du prêt et que la capacité financière est garantie en cas d’incapacité de gain et de décès. Il est conseillé d’amortir le prêt hypothécaire en deuxième rang au plus tard à l’âge de la retraite.

  • Garantissez votre capacité d’assumer le financement et soyez paré à toute éventualité
    Que se passe-t-il si celui qui assure la subsistance de votre ménage devient invalide, voire décède? Le paiement des intérêts hypothécaires et des tranches d’amortissement peut s’en trouver sérieusement menacé. Au pire, il faudra revendre le logement. En souscrivant une assurance de risque, vous pouvez protéger votre capacité financière.

Nous utilisons des cookies et des outils d'analyse pour améliorer la convivialité du site Internet et personnaliser la publicité d'AXA et des partenaires publicitaires. Plus d'infos: Protection des données