myAXA Login
Prévoyance

Assurances complémentaires: quatre questions posées à notre expert

Partager sur Facebook Partager sur Twitter ch.axa.i18.share.google Partager sur LinkedIn Partager sur Xing Partager sur Pinterest Partager par e-mail

La hausse continue des primes des caisses-maladie préoccupe les Suisses. Beaucoup d’entre eux semblent néanmoins ignorer qu’ils peuvent réaliser des économies substantielles en changeant d’assurance de base.

Grâce à la nouvelle offre d’AXA dans le domaine de la prévoyance santé, les clients ne bénéficient pas seulement d’assurances complémentaires attrayantes; ils peuvent aussi changer très facilement d’assurance de base au moyen d’une offre de services unique. Notre expert, Dominique Kasper, répond aux principales questions.

Depuis l’été dernier, AXA propose également des produits et services dans le domaine de la prévoyance santé. De quoi s’agit-il?

Le marché de la santé évolue, lui aussi, sous l’effet des nouveaux moyens techniques. Mais la situation n’est pas forcément devenue plus simple pour la population. Grâce à notre nouvelle offre, nous voulons aider les clients à économiser du temps et de l’argent et à couvrir au mieux leurs risques de santé.

Qu’est-ce qui préoccupe le plus la population suisse en matière de prévoyance santé?

Les frais élevés que représentent les primes des caisses-maladie, les factures de médecins et d’autres dépenses de santé sont la préoccupation financière majeure des familles suisses. C’est ce que révèle la dernière enquête menée à notre demande par l’institut de recherche gfs à Zurich.

Comment expliquez-vous qu’en dépit du fort potentiel d’économie, très peu d’assurés changent d’assurance de base en fin d’année?

C’est effectivement étonnant si l’on considère le potentiel d’économie élevé d’un tel changement, surtout pour les familles.   Selon notre enquête, l’une des raisons est la lourde charge administrative liée à cette démarche. La peur de subir d’éventuelles pertes de prestations semble être une autre raison.

N’ai-je vraiment aucune perte de prestations à redouter si j’assure mon assurance de base chez un prestataire et mon assurance complémentaire chez un autre?

Non. Toute personne en Suisse, qu’elle soit jeune, âgée, en bonne santé ou malade, a la possibilité de changer d’assurance de base chaque année sans examen de santé. Seule la partie administrative liée à une telle démarche entraîne, il est vrai, une charge de travail supplémentaire, car un splitting impose d’envoyer les factures à deux assureurs différents. A cet égard, nous proposons une solution novatrice aux clients qui disposent d’une assurance complémentaire chez AXA: nous accomplissons à leur place, sur le long terme, ce surcroît de travail.

  • Teaser Image
    Dominique Kasper

    Dominique Kasper est responsable Prévoyance santé d’AXA Winterthur. Avec son équipe, il s’est fixé pour objectif de créer un écosystème «santé», où les clients ne se verront pas seulement proposer des produits isolés, mais des services globaux axés sur la prévoyance santé.

Nous utilisons des cookies et des outils d'analyse pour améliorer la convivialité du site Internet et personnaliser la publicité d'AXA et des partenaires publicitaires. Plus d'infos: Protection des données