myAXA Login
En déplacement

Age et conduite: ce qu’il faut savoir

Partager sur Facebook Partager sur Twitter ch.axa.i18.share.google Partager sur LinkedIn Partager sur Xing Partager sur Pinterest Partager par e-mail

Si les conducteurs âgés ont en général une plus grande expérience de la conduite, leur réactivité et leur faculté de concentration diminuent. Voici quelques conseils destinés aux seniors, pour les aider à rouler en sécurité.

Saviez-vous...

… que vous pouvez être convoqué pour une course de contrôle avec un expert  ? Des doutes quant à l’aptitude à la conduite peuvent amener le service des automobiles à imposer une telle course.

… qu’il existe des permis de conduire assortis de restrictions ? Leurs titulaires ne sont autorisés à emprunter que certains itinéraires, à certaines tranches horaires, ou ne doivent pas rouler au-delà d’une vitesse donnée.

… qu’à partir de 70 ans ( 1er janvier 2019 à partir de 75 ans), un examen médical est obligatoire tous les deux ans afin de confirmer votre aptitude à la conduite ? A cette occasion, le médecin de famille vérifie si le patient remplit les exigences médicales minimales requises pour la conduite d’un véhicule. Une initiative lancée en 2016 demande que cette mesure ne soit obligatoire qu’à partir de 75 ans.

... que si un médecin émet des doutes quant à votre aptitude à la conduite,  votre partenaire et votre famille peuvent être mis à contribution? Ils peuvent par exemple faire office de témoins si des examens médicaux plus réguliers se révèlent nécessaires.

… qu’il existe des cours de remise à niveau spécialement destinés aux seniors ? Ces stages de conduite sont conçus pour refaire des personnes d’un certain âge des conducteurs avertis et vigilants et pour les aider à reprendre confiance au volant.

que les seniors ne causent pas plus d’accidents que les jeunes conducteurs? Ils parcourent en moyenne moins de kilomètres, prennent moins de risques et roulent plus calmement.

qu’à partir de 65 ans, le risque d’être gravement blessé,  voire de mourir dans un accident augmente? Cela tient au fait que les seniors sont plus vulnérables. De plus, ils circulent davantage en agglomération et sur le réseau secondaire, où les accidents sont plus fréquents.

La règle d’or, en prenant de l’âge, est de ne prendre le volant que lorsque l’on se sent à 100% de ses capacités. Plus on vieillit, plus  on perd en force musculaire, en motricité et en mobilité d’une manière générale  – et l’aptitude à la conduite peut s’en ressentir. La vue tend également à décliner, ce qui peut constituer un facteur de risque, car environ 90% des informations nécessaires à la conduite sont perçues par les yeux. Par ailleurs, le temps de réaction augmente, d’où le risque de prendre de mauvaises décisions ou de réagir trop lentement face à des situations dangereuses.

Pour que vous continuiez à vous sentir à l’aise sur la route, nous vous invitons à suivre les conseils suivants:

  • Ne prenez pas le volant si vous n’êtes pas en forme.
  • Faites-vous examiner régulièrement par votre médecin.
  • Evitez de conduire aux heures de pointe.
  • Lors de longs trajets, faites des pauses à intervalles réguliers.
  • Renoncez à prendre la route si les conditions météo ou de visibilité sont mauvaises.
  • Participez régulièrement à des stages pour rafraîchir vos connaissances en conduite et en voitures.

Nous vous souhaitons bonne route!

Nous utilisons des cookies et des outils d'analyse pour améliorer la convivialité du site Internet et personnaliser la publicité d'AXA et des partenaires publicitaires. Plus d'infos: Protection des données