Collaborateurs et prévoyance

L’attrait du nouveau monde du travail

Image: Matthias Jurt
Partager sur Facebook Partager sur Twitter ch.axa.i18.share.google Partager sur LinkedIn Partager sur Xing Partager sur Pinterest Partager par e-mail

La digitalisation bouleverse non seulement notre société, mais aussi le monde du travail. Modèles de travail flexibles, nouveaux concepts d’aménagement de l’espace, travail d’équipe: telles sont les exigences de nombreux salariés. 

Derrière la gigantesque façade en verre du nouveau siège d’Opacc, à Rothenburg (LU), se cachent des bureaux clairs et spacieux habillés d’un mobilier ergonomique aux couleurs harmonieuses. Les collaborateurs disposent de leur propre poste de travail, aux dimensions généreuses, ainsi que d’espaces en nombre suffisant pour se retirer et travailler en toute tranquillité. Une salle de détente équipée d’une console de jeu, d’un billard et d’un baby-foot est à la disposition de tous. Pour se restaurer, les collaborateurs peuvent se rendre dans le bistrot d’entreprise ou dans l’un des cafés-bars installés à chaque étage.

Travail et loisirs se mêlent allègrement, reflétant le «nouveau monde du travail» qui s’inspire du style de vie personnel des collaborateurs. De plus en plus, on voit fleurir sur les lieux de travail des oasis de bien-être qui favorisent une meilleure ambiance au sein de l’entreprise et entre collègues. Cela influe sur la satisfaction et l’engagement des collaborateurs, comme l’atteste une étude de 2015 du SECO sur les conditions de travail en Suisse.

Le fondateur et CEO Beat Bussmann fait, lui aussi, du bien-être au travail un enjeu crucial. «Les collaborateurs sont le bien le plus précieux d’une entreprise», affirme-t-il. Opacc prône en outre une culture d’entreprise ouverte, l’un des piliers de sa philosophie. Les échanges collégiaux d’égal à égal y sont une règle d’or, tout comme le travail d’équipe. Comme le déclare le CEO: «Le développement de systèmes logiciels complexes fait appel à une multitude de capacités qui rendent indispensable une collaboration étroite.» Aussi l’esprit d’équipe est-il activement encouragé, par exemple au moyen d’événements d’équipe mensuels ou, une fois par an, d’un week-end en commun pour les collaborateurs et leurs proches.

Les modèles de travail flexibles plébiscités

Chez Opacc, la modernité ne se résume pas aux nouveaux locaux. Elle touche aussi les conditions de travail, dont font partie les modèles de travail flexibles: «Tous les postes à temps plein sont également possibles avec un temps de travail à 80%», précise Beat Bussmann. Avec le temps de travail annualisé et la possibilité de travailler à domicile, les collaborateurs disposent de conditions idéales pour concilier vie professionnelle et vie privée. C’est ce qui fait d’Opacc un employeur attrayant. À en croire une étude de la Haute école spécialisée du nord-ouest de la Suisse réalisée en 2016, nombre d’employés souhaitent aujourd’hui des modèles de travail flexibles.

«Tous les postes à temps plein sont également possibles avec un temps de travail à 80%»,

Beat Bussmann, CEO Opacc Software AG

Pour Beat Bussmann, en revanche, il serait faux d’affirmer que dans le monde du travail actuel, les collaborateurs ne restent plus longtemps au même endroit et changent souvent de poste. Son entreprise compte en effet plusieurs collaborateurs de longue date. Un phénomène sans doute lié au système d’incitation mis en place: très appréciée, la fidélité sur le long terme est récompensée financièrement et donne droit à des congés supplémentaires ou à un congé sabbatique. L’économiste d’entreprise tient à souligner un point important: «Comme nous misons sur des relations clients à long terme, des collaborateurs de longue date sont indispensables à notre succès.» De ce fait, Opacc enregistre peu de départs et le taux de fluctuation l’an passé était inférieur à 3%. Dans le même temps, depuis sa création il y a 31 ans, l’éditeur de logiciels n’a cessé d’embaucher de nouvelles recrues qui apportent des idées neuves: «Alors que nous étions quatre au début, nous sommes maintenant 135 collaborateurs avec vingt profils professionnels différents!»

Le CEO considère par ailleurs que le plaisir de travailler et un équilibre entre vie professionnelle et vie privée jouent un rôle décisif dans la santé de ses collaborateurs: «Il est de ma responsabilité d’employeur de veiller à la bonne santé du personnel. Travailler constamment en flux tendu est nuisible à long terme et doit être évité à tout prix.» Pour ce qui est de leur santé physique, les collaborateurs ont le choix entre un cours de yoga, proposé le midi une fois par semaine, ou un entraînement régulier de fitness ou de unihockey. Le taux de maladie exceptionnellement bas, à savoir 1,2 jour d’absence par collaborateur et par an, semble donner raison à Beat Bussmann. Rien ne s’oppose dès lors à ce que l’entreprise poursuive sa croissance.        

 

Texte original publié dans «Mon Enterprise», le magazine PME d’AXA

«Les supérieurs hiérarchiques jouent un rôle décisif»

Trois questions à Adrian Frei, responsable  du recrutement chez AXA

 

Qu’est-ce qui est particulièrement important pour les salariés?

Le poste en lui-même est très certainement le critère majeur. Les salariés recherchent des tâches exigeantes assorties d’un pouvoir de codécision. La culture de l’employeur est un autre facteur déterminant: les collaborateurs restent très sensibles à une ambiance de travail agréable et, bien sûr, à la sécurité de l’emploi. Citons également les modèles de travail flexibles qui sont très appréciés, tous âges confondus.

En quoi les besoins des jeunes collaborateurs diffèrent-ils de ceux plus âgés?

En général, les jeunes collaborateurs ne recherchent pas un poste à vie. Ils veulent plutôt évoluer et considèrent un poste comme une étape dans leur carrière. D’où l’importance de leur proposer suffisamment de possibilités d’évolution. Les jeunes collaborateurs aspirent aussi à une activité qui ait un sens, et ils attendent de l’employeur qu’il assume sa responsabilité sociétale.

Par quels moyens peut-on améliorer l’ambiance de travail?

Les supérieurs hiérarchiques peuvent jouer un rôle décisif à cet égard en adoptant un style de conduite respectueux, tourné vers l’individu, qui encourage. Ils favoriseront ainsi un climat d’entreprise marqué par l’esprit d’équité, la collégialité et la confiance. Et bien sûr, ce sera encore mieux s'ils veillent à un équilibre entre travail et vie privée.

 

  • Teaser Image
    Flexwork

    Chez AXA, nous appelons «Flexwork» nos différents modèles de travail flexibles, c’est-à-dire présentant une souplesse par rapport au temps et/ou au lieu. En tant qu’entreprise tournée vers l’avenir, nous permettons dès que possible à nos collaborateurs de travailler de façon flexible. Car nous en sommes convaincus: la liberté accordée nous sera rendue sous forme de performance.

    EN SAVOIR PLUS

Articles apparentés

AXA et vous

Contact Déclarer sinistre Postes à pourvoir Médias Courtiers myAXA Commentaires de clients Portail des garagistes S'abonner à la newsletter

AXA dans le monde

AXA dans le monde

Rester en contact

DE FR IT EN Conditions d’utilisation Protection des données © {YEAR} AXA Assurances SA

Nous utilisons des cookies et des outils d'analyse pour améliorer la convivialité du site Internet et personnaliser la publicité d'AXA et des partenaires publicitaires. Plus d'infos: Protection des données