Prévoyance

«J’ai touché mon premier salaire! Et maintenant?»

Partager sur Facebook Partager sur Twitter ch.axa.i18.share.google Partager sur LinkedIn Partager sur Xing Partager sur Pinterest Partager par e-mail

Études enfin terminées, envoi de candidatures, entretiens d’embauche et soudain voilà: c’est l’entrée dans la vie active, et avec elle, la joie de toucher son premier salaire.

Pour le ou la jeune diplômé(e), qui n’avait jusqu’ici eu que de petits boulots destinés à financer ses études, percevoir un premier revenu fixe, c’est un peu comme gagner au loto. Parler de jackpot serait peut-être exagéré, mais en comparaison avec la rémunération d’un job d’étudiant, un salaire régulier est très appréciable.

Premier emploi et prévoyance retraite

On nous le dit et redit: mieux vaut prévenir que guérir. C’est donc dès le premier emploi qu’il faut commencer à épargner et à constituer sa prévoyance individuelle, même si les notions de «prévoyance» ou de «retraite» peuvent alors sembler bien lointaines, voire abstraites. En théorie, l’intérêt de s’atteler le plus tôt possible à la constitution d’un patrimoine fait consensus. D’ailleurs, même les enfants le savent: il n’est jamais trop tôt pour commencer à mettre de l’argent de côté. Autant pour la théorie.

Mais voyons ce qui se passe dans la pratique. Que font les jeunes gens de leur premier salaire? J’ai repensé à ma propre jeunesse, et j’admets que, comme tout le monde, j’avais prévu d’économiser dès mon premier salaire, de me pencher sur ma prévoyance retraite, de me renseigner sur le 3e pilier afin d’éviter des lacunes de prévoyance et de garder en réserve la somme que me demanderaient tôt ou tard les impôts. En bref, je m’étais promis de me montrer raisonnable et de ne pas dilapider cette jolie somme. Cela semblait évident. En théorie.

Mais dans les faits, nous nous comportons comme avec les bonnes résolutions du début d’année: nous débordons de bonnes intentions, dont nous ne réalisons souvent qu’une fraction. Et encore... Sommes-nous tous dans le même cas? Il est drôle – et rassurant – de découvrir les réponses des célébrités à cette question.

Quelle est la meilleure solution de prévoyance pour celles et ceux qui entrent dans la vie active?

Un ranch et des chevaux... Mais il n’y a guère que Johnny Depp qui puisse se le permettre. Quid de ceux qui ne jouent pas dans la même cour? À commencer par les jeunes professionnels et les personnes de la génération Y? Qu’ont fait ces jeunes de leur premier salaire? Ont-ils automatiquement pensé à la prévoyance, à l’AVS, à la LPP et au 3e pilier? Probablement pas.

Sondage parmi les jeunes

À l’occasion d’un sondage interne mené au sein de la plate-forme suisse d’information Watson à l’été 2018, des collaborateurs ont révélé comment ils avaient dépensé leur première paye. Florilège: 

  1. Un téléphone Nokia 3310
  2. Une paire de Nike Air Max
  3. Un week-end prolongé (avec shopping) à Berlin
  4. Une visite à l’Europa-Park
  5. Un collaborateur est allé à la Migros acheter tout ce que ses parents lui interdisaient de manger à la maison: sucreries, pâtisseries, soda, biscuits.

«J’ai dépensé trop d’argent en babioles»

Marta, 76 ans

Voilà qui met un peu de baume au cœur, non? Dans aucune des réponses ne figure un terme sérieux, comme prévoyance, caisse de pension, 3e pilier, achat immobilier ou hypothèque. Ce qui est nettement moins rassurant, c’est de prendre connaissance de quelques réactions de personnes de 65 ans et plus. Interrogés sur leur principal regret au niveau financier (Source: focus.de et The Motley Fool, 2018), les seniors répondent le plus fréquemment: «Je n’ai pas assez épargné pour mes vieux jours» (21,4%). Suivent, en deuxième et troisième positions: «J’ai dépensé trop d’argent en babioles» (17%) et «Je n’ai pas investi mon argent» (12,3%).

Je me rappelle aussi très bien ce que j’ai fait de mon deuxième salaire. J’ai demandé un conseil par téléphone gratuit et sans engagement auprès de mon assurance sur le thème de la prévoyance vieillesse et, à partir de ce moment, j’ai épargné davantage, ce dont je me félicite aujourd’hui. Et cette prudence ne m’a pas empêché de voyager, bien au contraire!

  • Teaser Image
    Comment fonctionne le système suisse des trois piliers?

    Le système suisse de prévoyance se compose de la prévoyance étatique, de la prévoyance professionnelle et de la prévoyance individuelle. Ces trois piliers visent à protéger financièrement chaque personne ainsi que ses proches.

    Plus de détails sur le système des trois piliers

Quand dois-je commencer à effectuer des versements dans la caisse de pension?

Les voyages et le shopping sont des activités très agréables et, lorsqu’on commence à gagner un peu d’argent, il est normal d’en dépenser et de se faire plaisir. À condition de faire preuve de mesure. Car on a tendance à oublier que, plus tard, on aura aussi envie de vivre confortablement, et pourquoi pas d’acheter un logement au lieu de payer éternellement des loyers. Sans forcément mettre tout de suite une option sur un ranch dans le Kentucky... En prévoyance individuelle comme dans d’autres domaines, les petits ruisseaux font les grandes rivières. L’essentiel est donc de commencer, même modestement. Et le plus tôt sera le mieux. C’est la clé pour continuer très longtemps à voyager, à faire du shopping, à s’amuser ou  – selon les goûts et les ambitions de chacun  – à regarder le coucher du soleil depuis la terrasse de son ranch.

Sans forcément mettre tout de suite une option sur un ranch dans le Kentucky, la prévoyance individuelle peut commencer par de petits montants.

Toujours à vos côtés

Si vous avez des questions ou souhaitez un entretien de conseil en prévoyance, nous sommes là pour vous.

Articles apparentés

AXA et vous

Contact Déclarer sinistre Postes à pourvoir Médias Courtiers myAXA Commentaires de clients Portail des garagistes S'abonner à la newsletter

AXA dans le monde

AXA dans le monde

Rester en contact

DE FR IT EN Conditions d’utilisation Protection des données © {YEAR} AXA Assurances SA

Nous utilisons des cookies et des outils d'analyse pour améliorer la convivialité du site Internet et personnaliser la publicité d'AXA et des partenaires publicitaires. Plus d'infos: Protection des données